Fox-Boy tome 2- Angle Mort, Laurent Lefeuvre, Delcourt

Fox-Boy tome 2

Série: Fox-Boy
Tome: 2
Titre: Angle mort
Auteur: Laurent Lefeuvre
Editeur: Delcourt
Date de publication: Avril 2016

Fox-Boy est un super-héros français, breton pour être précis. Mais n’allez pas croire que cette série ne serait réservé qu’à la diasporama noir et blanche. Avec ce deuxième tome, Laurent Lefeuvre, l’auteur, fait la démonstration que son comic-book est à destination de tous ceux qui aiment le genre, de tous ceux qui ont aimé et découvert les super-héros avec Lug, Semic et Marvel. Je vous explique pourquoi.

Pol Salsedo a acquis des pouvoirs qui lui ont permis de devenir un super-héros. Mais ses actes ont eu un prix très cher. Qu’il n’a plus envie de payer. Alors malgré ses sens et son agilité sur-développés, Pol a remisé le super-héros au placard. Tant pis. Mais le destin ne manque pas de venir le solliciter. Et quand une petite fille se perd en montagne, en plein hiver, là où Pol passe ses vacances avec sa mère, il va lui être difficile de résister. Pol reprendra sa route avec Fox-Boy. Jusqu’à percer les mystères de sa condition.

Laurent Lefeuvre m’a bluffé. Quand j’ai acheté l’album, je lui ai dit que je partais confiant, parce que je le connaissais. Et que quand je connais un artiste et que j’apprécie son travail, je suis rarement déçu par mon jugement. Mais je ne m’attendais pas à être témoin d’une montée en puissance aussi forte.
il y a deux séquences, dans cet album, je vais les traiter séparément. Elles forment une même progression pour le personnage, mais elles ont chacune des attraits différents.

ASCENSEUR EMOTIONNEL

Le Mal Loup, c’est un thriller extrêmement bien écrit. On entre en immersion dans cette station auvergnate, et on n’en ressort qu’à la dernière page. Il y a une ambiance incroyable, mais surtout, une tension magistralement mise en scène. La course-poursuite dans la neige est halletante, on ne sait pas du tout comment le héros va s’en sortir. Il y a de l’enjeu, du suspens, un soupçon de peur aussi. Le scénario est très bien construit. Il place les éléments importants tranquillement, dans une très belle progression. C’est cette continuité dans l’intrigue, comme une note parfaite qui ne s’arrêterait jamais mais gagnerait en intensité, qui montre la qualité du travail. Mais le dessin n’est pas à négliger. Le découpage, la réalisation, sont aussi de grands vecteurs d’émotion, sur ces deux épisodes. La noirceur du trait de Laurent Lefeuvre était parfait pour une telle aventure, perdue dans la nuit montagnarde. Et pour cette ambiance un peu horrifique qui était voulue.

AIMER ET RESPECTER LES CODES, LES DIGERER, CRER UNE OEUVRE

La seconde partie de l’album est sans doute la plus magistrale, parce qu’elle fait la démonstration que l’auteur maîtrisait parfaitement l’ensemble de son processus créatif.
Lefeuvre n’a pas que produit Fox-Boy. Avant cela, il y avait Tom et William, aux éditions du Lombard, un one-shot qui mettait en lumière son amour des bd petits formats des années 80, ces bd d’aventures, de science-fiction… Ne pouvant prendre les personnages originels, il a commencé à développer ses propres versions, créant ainsi tout un univers éditorial cohérent. Un univers qu’il a ensuite complètement créé, en faisant des éditions Roa un vrai-faux éditeur et auquel il avait consacré un livre publié aux éditions Mosquito. Et avec Angle Mort, Lefeuvre vient faire la démonstration que Fox-Boy était lié à tout ça, et même faire de cet univers Roa le coeur de son intrigue globale. C’est juste brillant. Lefeuvre ne réinvente pas l’eau chaude, il recrée les éditions Lug mâtinées de Marvel, et c’est beaucoup plus fort. Autrement dit, il montre combien il a su appréhender ce monde particuliers de la publication des comics en France, comment il l’a compris. Et avec Fox-Boy tome 2, il montre qu’il n’a rien à envier à ces dits univers, en intensité d’histoire, comme en richesse d’univers. Je le redis, j’ai été juste bluffé. Vous verrez par vous-même, tout dans le récit se tient, la notion d’univers partagée est extrêmement cohérente, et sa réflexion sur l’écriture et l’imaginaire n’a rien à envier aux grands noms du médias qui ont écrit dessus.
Et le voir utiliser le décor et l’actualité bretonne pour faire ça, ce n’en est que plus réjouissant.
Et je vous reparle des dessins? De la cohérence entre le trait et la pensée? Des effets de couleurs qui créent une ambiance unique?
Et….

Je m’arrête là, parce que cette chronique n’a pas vocation à vous révéler tous les dessous de l’histoire. Mais ce récit donne envie de le décortiquer dans tous les sens. C’est signe qu’on a là une EXCELLENTE oeuvre de comic-book. Enfin, on a un français, qui fait du super-héros de qualité, à la fois dans l’histoire et dans le dessin. Cherchez pas le meilleur, vous l’avez trouvé!

PS: Ah oui, tiens, pour Laurent lui-même, j’ai UN bémol. Sur la deuxième partie, on perd un peu le personnage de Pol dans la grandeur de l’univers Roa et le personnage de Fox-Boy. Mais c’est bien parce que c’est toi que je cherche un truc sur lequel chipoter hein…

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

18/20

Publicités

Une réflexion sur “Fox-Boy tome 2- Angle Mort, Laurent Lefeuvre, Delcourt

  1. Pingback: Invisible Awards 2016: Comics | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s