Une vie d’amour (La BD de la Semaine)

Une vie d'amour

Titre: Une vie d’amour
Auteur: Nicoby
Editeur: Vide-Cocagne
Date de publication: 2015

Nicoby fait partie de ces auteurs que j’affectionne tout particulièrement. J’aime à la fois ses choix de sujets, la façon dont il les traite, et le coup de crayon qui est le sien. Alors il n’y avait que lui pour me faire vous parler d’un album sans texte. Je n’aime pas ça, mais bon, là…

C’est leur première fois. Ils s’aiment, ils ont envie l’un de l’autre. Ils se font l’amour. Et ils le feront tout au long de leur vie. Malgré les enfants derrière la cloison, malgré la décrépitude de l’âge. Ils s’aiment, ils le vivent. Naturellement.

UNE VIE, TOUT SIMPLEMENT

Nicoby est bluffant. En quelques pages, trente-quatre précisément, il nous brosse le portrait d’une vie d’amour avec un brio impressionnant. Il réussit à capter la simplicité d’une histoire, d’un amour, qu’il insère au sein de la toile complexe et immense de la vie. Une bouffée d’air pur, qui fait encore plus de bien dans ces temps troublés. J’ai ressenti, avec ces personnages. J’ai vibré au rythme de leur amour. C’est vraiment une expérience passionnante. Je ne vais pas en dire beaucoup plus. Le texte est court, simple, prétendre à une gigantesque analyse serait pompeux. Mais restez dans l’idée que si vous aimez les belles histoires d’amour, celui que l’on ressent, celui que l’on fait, alors ce livre est fait pour vous.

UN DESSIN UN PEU PLUS REALISTE

D’accord, en terme de réalisme, Nicoby n’est pas le dernier des dessinateurs bd. Pourtant, il emploie souvent de petits codes graphiques qui induisent une petite distance avec la réalité. Souvent, c’est le gros nez qu’il se donne. Il pose un léger filtre, qui reste en soi très appréciable déjà.
Pour cet opus, il se met à nue. Il abandonne cette distance et traite son sujet avec précision et sans artifice aucun. Une volonté qui contribue largement au sentiment de justesse et de profondeur qui se dégage de ce petit album. L’auteur nous donne, et cette générosité, on la perçoit, on la ressent.

 

Merci à vide Cocagne d’avoir osé ce pari. C’est un bel album qui prend place dans la bibliographie de Nicoby. Ceux qui aiment la bd érotique, mais qui se lassent des albums clichés, trouveront dans ce livre-là tout ce qui leur faut. Sensibilité, intelligence, amour, passion, sexe. N’en jetez plus, tout est là.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17/20

Une vie d'amour_ planche

BD_de_la_semaine_BIG_red

CETTE SEMAINE ON SE RASSEMBLE CHEZ JACQUES

Publicités

15 réflexions sur “Une vie d’amour (La BD de la Semaine)

  1. Merci Yaneck.
    Je ne suis pas sensible au dessin, mais le sujet, sa simplicité, son évidence me tente bien. Peut-être que je vais me laisser tenter ?

  2. Une excellente note ! Je me laisserai tenter si je la trouve en bibliothèque 🙂

  3. Pingback: Le vrai sexe de la vraie vie, Cy., Editions Lapin | Les Chroniques de l'invisible

  4. Pingback: El Mesias, Mark Bellido, Wauter Mannaert, Vide-Cocagne | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s