Food war tome 1 (Dimanche Manga)(La Chronique de Snoopy)

Food war tome 1

Food Wars tome 1
Série : Food Wars
Nombre de tomes : 1 (Série en cours au Japon )
Scénariste : Tsukuda Yûto
Dessinateur : Saeki Shun
Editeur VF : Tonkam
Editeur VO : Shûeisha
Date de publication : 10 Septembre 2014

 

 

« Sôma a grandi dans les cuisines du restaurant familial et se prépare depuis toujours à prendre la succession. Mais son quotidien est bouleversé quand son père accepte un poste dans un palace new-yorkais. Le jeune garçon est alors envoyé dans une prestigieuse école culinaire. Bien décidé à ne pas décevoir sa famille, Sôma devra rivaliser de génie pour s’imposer parmi les meilleurs espoirs. »

(source : manga-news.com)

 

Voici donc venu le temps de la sortie d’un titre que j’espérais voir un jour dans les bacs en France. Shokugeki no Soma, qui a donc été traduit par Food Wars chez nous (ça devait être trop compliqué de trouver un titre en français (sic)) est un manga culinaire (comme vous vous en doutez) dans lequel on suit un jeune homme qui a évolué depuis sa plus tendre enfance dans la cuisine du petit restaurant de quartier de son père. On part sur des bases de shonen manga assez classique. Le héros s’est fixé pour but de faire un jour un meilleur plat que son père. On retrouve donc les traditionnelles notions de dépassement de soi, d’entrainement, d’efforts pour atteindre son but… qu’on peut voir dans divers shonen manga. L’idée d’envoyer Soma dans une école prestigieuse pour devenir un cuisinier est bonne et très bien exploitée. En effet, le lieu est idéal pour scénariser des affrontements entre apprenti-cuisiniers. J’ai bien aimé également le côté « lutte des classes » induit par l’entrée du héros dans cette école très prestigieuse et en général réservée aux riches. Grâce à son talent, Soma va sans doute montrer que l’argent ne fait pas tout pour réussir dans la vie (l’examen d’entrée en sera un exemple intéressant). Bien évidemment, ce thème de lutte des classes n’est qu’effleuré (n’oublions pas que nous sommes dans un manga dont le but principal est le divertissement et pas la réflexion de fond). Mais l’auteur a au moins le mérite d’avoir abordé le sujet.

 

Food Wars vous fera fortement penser à Yakitate Japan !!, manga sur la boulangerie que je vous recommande si vous ne l’avez pas encore lu. En effet, dans l’ensemble, le schéma narratif est assez similaire, surtout en ce qui concerne les duels et l’humour. On retrouve d’ailleurs dans Food Wars des réactions assez amusantes. Ce n’est pas aussi foufou que dans Yakitate, mais les réactions des goûteurs après avoir mangé les plats des cuisiniers sont amusantes. De manière générale, l’auteur saupoudre son histoire de petites scénettes humoristiques qui vous feront sourire.

 

Autre point nécessaire dans tout shonen manga qui se respecte : l’apparition du rival. Ici, Tusukuda Yûto fait coup double avec son rival. En effet, il a choisi une jeune femme pour le rôle. Celle-ci a tout les atouts nécessaires (et typiques) pour réussir. Elle est jolie, intelligente, talentueuse, populaire, riche. Et l’apparition de Soma dans sa vie va avoir l’effet d’un tremblement de terre. Erina (c’est son nom) est pleine de certitudes grâce à son don et son « palais divin ». L’arrivée du héros et des nouvelles saveurs de ses plats « étranges » la perturbe. Elle refuse d’accepter « l’existence » de Soma. Lui de son côté, promet de lui faire dire un jour que ses plats sont bons. C’est grâce à cette relation que l’auteur va, je suis prêt à le parier, amener un peu de romance dans son histoire.

 

Visuellement, le trait de Saeki Shun me plaît beaucoup. Il a un style très dynamique intéressant. Les scènes d’affrontements sont assez palpitantes. En suivant ces combats, j’ai eu envie moi-même de tester ces plats. Ils ont l’air succulents. Les réactions des goûteurs m’ont plu (il y a un petit côté « fan service » bien exploitée et assez léger). A côté de cela, l’ensemble est assez classique visuellement. Cela ressemble pas mal à ce que l’on peut voir dans l’ensemble de la production shonen de ces dernières années. C’est très efficace.

 

Je lis pas mal de manga en scan avant qu’ils sortent en France. Je teste beaucoup de choses. Et lorsque j’étais tombé il y a quelques mois sur Food Wars, je m’étais dit que j’aimerais bien voir ce titre sortir un jour chez nous. Je suis bien content d’avoir pu ajouter ce titre à ma collection. Tonkam a fait du bon travail sur ce volume 1. Le titre est bon. Si vous êtes amateur de shonen manga, je vous recommande ce titre. Si vous aimez la cuisine, ce titre devrait vous plaire. Et si vous avez tout simplement envie de vous divertir, Food Wars peut être ce qu’il vous faut. Feuilletez-le en librairie, lisez quelques pages et je suis sûr que vous aurez envie d’en lire plus.

 

 

Regarder la bande annonce de ce manga :

http://www.manga-news.com/index.php/video/manga/Food-wars

Food war tome 1_ planche

 

4 réflexions sur “Food war tome 1 (Dimanche Manga)(La Chronique de Snoopy)

  1. Ça semble effectivement assez calqué sur Yakitate Ja-pan!! Un pain c’est tout. J’ai adoré cette série… mais je ne sais pas si je me taperais une autre série aussi semblable??! ;^,

  2. Pingback: Le Chef de Nobunaga tome 1par Nishimura et Kajikawa, Komiku Editions (La chronique de Snoopy) | Les Chroniques de l'invisible

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s