Elektra tome 1- Le sang appelle le sang (Jeudi Comics)

Elektra tome 1

Série: Elektra
Tome: 1
Titre: Le sang appelle le sang
Collection: All New Marvel Now!
Scénariste: Haden Blackman
Dessinateur: Michael Del Mundo
Editeur VO: Marvel Comics
Editeur VF: Panini Comics
Date de publication VF: Mars 2015

 

Marvel Comics a décidé de proposer un certain nombre de séries un peu différentes de celles qu’il publie chaque moi. Je vous avais fait découvrir le Moon Knight d’Ellis et Shalvey, voici l’Elektra de Blackman et Del Mundo. A chaque fois, il y a la volonté de proposer un dessin plus exigeant et des histoires décalées des ambiances super-héroïques habituelles.

 

Elektra, tueuse réputée, veut quitter New York, une ville qui lui rappelle bien trop de mauvais souvenirs dont elle n’arrive pas à se dépêtrer. Elle accepte donc un contrat très particulier. Il cible un ancien tueur à gage rangé des voitures. Non pour le tuer, mais pour le garder en vie. Et pour cela, Elektra doit visiter l’une de ses bases secrètes les plus anciennes, sur la mystérieuse île aux monstres. Mais elle ignore qu’un homme est lui aussi sur la piste de sa cible. Un homme qui désire manger Cape Crow pour s’approprier toutes ses connaissances en matière de meurtres.

 

Ambiance différente et en l’occurence, ambiance beaucoup plus morbide. En même temps, avec un personnage principal comme Elektra, on ne peut plus faire dans la douceur et la joie de vivre. Ces dernières années ont vraiment ancré le personnage dans la mort et le meurtre. Blackman offre donc un adversaire dans le ton à l’héroïne, un serial killer vraiment fou mais surtout réellement doté de pouvoirs. Le scénariste utilise de vieilles croyances pour en faire une réalité. Lèvres Ensanglantées est vraiment plus efficace, fort, intelligent, à mesure qu’il consomme la chaire de ses victimes. Le personnage est effrayant, et comme on n’a que très peu d’informations à son sujet, on peut largement penser qu’il sera présent dans les épisodes suivant ce recueil. J’aime aussi les réflexions que Blackman pose sur son héroïne. Sur qui elle est, ce qu’est sa véritable nature, ce qu’est son destin. J’aime le parallèle proposé, finalement, entre la monstruosité et l’humanité. Ca fonctionne très bien.

Ce qui fonctionne encore mieux, c’est la sublime prestation de Michael Del Mundo. Je découvre cet artiste, mais il livre une prestation à la fois convaincante et audacieuse. Les découpages sont chamboulés, les effets de style sont nombreux et judicieusement choisis. Le dessin accompagne à merveille cette histoire, elle lui donne une dimension supplémentaire. Encore plus de relief, pourrait-on dire.

 

Un grand merci à Panini Comics de nous proposer aussi rapidement ces petits bijoux qui donnent vraiment envie de lire du Marvel Comics, là où certains titres de premier plans nous endorment quelque peu. C’est fort, c’est amer, c’est fou. Je veux la suite.

Elektra tome 1_ plancheLogo top bd17/20

Publicités

Une réflexion sur “Elektra tome 1- Le sang appelle le sang (Jeudi Comics)

  1. Pingback: Haden Blackman et Michael Del Mundo – Elektra, Le Sang Appelle le Sang | Sin City

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s