Les Maîtres Inquisiteurs tome 1- Obeyron (Vendredi Chronique)

Les maîtres inquisiteurs tome 1

Série: Les Maîtres Inquisiteurs
Tome: 1
Titre: Obeyron
Scénariste: Olivier Péru
Dessinateur: Pierre-Denis Goux
Coloriste: Digikore Studio
Editeur: Soleil
Date de publication: Mars 2015

 

Une nouvelle série-concept, qui démarre par un album mi en scène par l’excellent duo Péru/ Goux, comment vouliez-vous que je fasse l’impasse? Impossible… Allez, venez découvrir ce nouvel univers de Fantasy!

 

Obeyron était Maître Inquisiteur, un des garants de la Loi, dans un monde où deux Empires viennent juste d’émerger d’une très longue et très meurtrière guerre. Mais Obeyron avait disparu de même que l’Elfe qui accompagne toujours les mages tel que lui. Une mission dans une terre lointaine, au coeur d’une gigantesque forêt. Les corps ne furent jamais retrouvés. A raison. Obeyron n’est pas mort. De retour à la civilisation, à Arès la Cité-Etat capitale de l’ordre des inquisiteurs, Obeyron entend bien exercer sa vengeance, mais surtout et avant tout, la Justice qui lui est dû depuis tant de temps.

 

Belle histoire, très dense. Olivier Péru est à la hauteur de ce que l’on peut attendre de lui. Il propose une histoire qui a du sens, qui en prendra sans doute encore plus au fil des albums qui viendront, mais qui se lit vraiment comme un one-shot. On n’a pas le sentiment d’être trompé. L’intrigue est bien rythmée, elle est intéressante. Le scénariste ménage le suspens et ne ménage pas son personnage principal. J’ai apprécié, d’ailleurs, ce personnage atypique, rigide comme pas permis, et totalement insupportable pour la majorité de ses congénères, tant ses idéaux sont élevés et tant il est prompt à condamner. Un personnage qui me parle bien…
L’univers proposé est lui aussi riche et dense. Il y a vraiment matière à construire une histoire globale à la fois cohérente dans son ensemble et prenante à chaque épisode. Les Maîtres Inquisiteurs reposent sur de bonnes bases. Entre leurs pouvoirs magiques déclinants, leur alliance avec les elfes et leurs armes magiques, l’aspect fantasy de l’histoire est bien doté. Et surtout, on n’a pas le sentiment de lire une redite d’un quelconque univers. Pari réussi, donc.

Pierre-Denis Goux est lui aussi à la hauteur. Peut-être un brin en dessous de la série Mjollnir, dans laquelle il était vraiment brillant. On sent parfois, de ci, de là, un travail exécuté peut-être un peu plus rapidement. Mais le niveau de l’artiste est si solide que même s’il propose quelque chose d’un peu moins puissant, on reste dans un très bon niveau. Ces univers lui vont décidément très bien, et un personnage comme Obeyron, très expressif, où beaucoup de choses passent par le visage, c’est juste du pain béni pour lui.

 

Voilà, une nouvelle série concept de plus, diront certains, mais une véritable identité qui peut se créer, une série différente de ce qui a pu être proposé jusque là. La conclusion viendra dans le sixième album qui réunira tous les inquisiteurs présentés préalablement, j’espère bien trouver une histoire à la hauteur de ce premier tome.

Les maîtres inquisiteurs tome 1_ plancheLogo top bd16.5/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s