Masiko (Lundi One-shot)

Masiko

Titre: Masiko
Auteur: Florent Maudoux
Editeur: Ankama
Date de publication: Février 2015

 

Du Florent Maudoux? De l’univers de Freaks’ Squeele? Deux bonnes raison pour moi de ne pas passer à côté de cette sortie, qui rassemble différentes histoires publiées dans Doggy Bags, que je ne lis pas. Que s’est-il passé avant la série Rouge, qui se passe avant la série Freaks’ Squeele? En voici un aperçu.

 

Il ne fait pas bon être la concubine d’un des plus grands patrons de la triade. Oh, lui l’aimait, ça c’est sûr. Mais son statut imposait un mariage tout autre. Et une concubine et un bâtard, ça fait tâche dans le tableau. Masiko a du prendre la route, quittait l’homme qu’elle aimait, le priver de sa fille. Mais Masiko n’est sûrement pas une victime.

 

J’ai un amour limite coupable pour l’univers créé par Florent Maudoux, depuis qu’il a commencé à le publier. Je suis toujours très client de ses ouvrages, j’essaye d’en rater le moins possible, surtout quand il est au dessin.

Et j’en commence par là. Parce qu’il les aime, Masiko et Xiong Mao, ce n’est pas possible autrement. Ce n’est pas possible qu’il les mette si bien en scène l’une et l’autre. Sur Masiko, son trait se fait tendre, on dirait presque que son pinceau a caressé le papier pour lui donner substance. C’est vrai dans les deux histoires en bande dessinée, mais c’est juste sublimé dans la dernière qui elle est une succession d’illustrations pleines pages du corps nue de Masiko. Le créateur, est tombé amoureux de sa création…

Sur le fond, j’ai passé deux bons moments avec les deux premières histoires.
La lutte contre la duchesse est menée tambour battant dans la première, c’est très efficace, très rythmé, un vrai plaisir. La seconde est maline, bien tournée, et Maudoux n’a même pas besoin de cacher le rôle de son héroïne pour que ça fonctionne. La troisième, par contre, m’a moins plus. On plonge dans les pensées du père de Xiong-Mao, et je ne peux pas dire que sa philosophie me convienne particulièrement. J’ai lu les textes en diagonales, privilégiant certaines pages plus que d’autre.

 

Allez, vous qui êtes fans de Freaks’ Squeele comme moi, vous passez à la librairie. Venez prendre votre dose, venez explorer un autre petit bout de cet univers. En attendant la suite.

Masiko_ plancheLogo top bd16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s