Saga tome 4 (Jeudi Comics)

Saga tome 4

Série: Saga
Tome: 4
Scénariste: Brian K. Vaughan
Dessinatrice: Fiona Avery
Editeur VO: Image Comics
Editeur VF: Urban Comics
Date de publication VF: Janvier 2015

Brian K. Vaughan fait partie de ces scénaristes US que j’ai appris à suivre par principe, tant ses écrits ont pu par le passé me convaincre de ses qualités artistiques. C’est donc très confiant que je suis sa nouvelle série, qu’Urban Comics nous propose très régulièrement. Et pourtant, cette fois-ci, je suis pris d’un doute sur ce que j’ai lu…

 

Hazel, la petite fille issue de l’union métisse entre les deux races ennemies de Continent et Couronne, commence à bien grandir. Avec ses parents, sa grand-mère et la baby-sitter fantôme, ils se sont réfugiés sur une planète où Alana, la mère, peut travailler pour faire vivre sa famille. Marko, lui, doit se cacher, encore et toujours, tandis qu’Alana travaille masquée dans un show de divertissement. Mais la tension monte dans la petite famille et les rapports se compliquent. D’autant qu’en d’autres lieux, d’autres acteurs entrent peu à peu en scène pour accroître ces complications.

 

Mais quel est ce doute dont je vous parlais en introduction? En y réfléchissant bien, je crois que j’aurai aimé que la famille d’Hazel tienne encore solidement quelques pages. Mon côté fleur bleue, un peu naïf. Amour éternel et famille solide… Et en l’occurrence, les familles, elles prennent cher, dans ces pages. Vaughan martyrise autant celle de ses héros, que celles de ses personnages secondaires comme Le Testament ou le Prince Robot IV. Puisque cela semble le thème central de saga, notons que le scénariste met tout particulièrement l’accent sur ces questions dans ces quelques épisodes. Les familles se décomposent, impliquent de nouveaux liens à construire, à développer. Alors oui, il y a une jolie conclusion, qui laisse entrevoir de belles pages à venir, c’est vrai. Mais je les aimais bien, moi, Marko et Alana. Le couple improbable qui tenait malgré les circonstances… Vaughan a voulu les écrire avec réalisme (oui, on peut écrire avec réalisme un homme à tête de chamois et une femme à ailes de papillon, c’est possible), et face à un tel stress, les réactions sont assez logiques. Tristes, mais cohérentes. Et c’est à mettre au crédit de l’auteur.

Autre petit bémol, mais qui tient bien mieux, malheureusement, celui-là, le dessin de Fiona Avery. J’ai un ressenti assez négatif sur ces pages. Comme si le trait s’était réduit, comme s’il s’esquissait plus rapidement, pour laisser plus de place aux aplats de couleur. Moins réussi en plus, car ne parvenant pas à compenser les traits pour donner de la texture et de l’épaisseur au dessin. Parfois, certains dessins sont TRES légers et presque pas dignes d’une telle artiste. Je me demande ce qui peut expliquer cela, je n’ai pas, moi, l’explication. A moins que ça ne vienne de mes propres perceptions, mais je doute quand même de cela.

 

Bon, vous noterez une chronique en demi-teinte. Et pourtant, je sais que je vais continuer avec cette petite famille encore un tome au moins. Parce que la dernière image me donne la gniaque, parce que les personnages secondaires improbables sont toujours aussi savoureux. Et parc que je fais confiance à Brian K. Vaughan pour me proposer un beau voyage rempli d’émotions diverses. Et que ça compte beaucoup.

Saga tome 4_ plancheLogo top bd16.5/20

Une réflexion sur “Saga tome 4 (Jeudi Comics)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s