DMZ tome 2- Le corps d’un journaliste (Jeudi comics)

DMZ-tome-2

Série: DMZ
Tome: 2
Titre: Le corps d’un journaliste
Scénariste: Brian Wood
Dessinateur: Ricardo Burchielli
Coloriste: Jeromy Cox
Editeur VO: DC Comics
Label VO: Vertigo
Editeur VF: Panini Comics
Date de publication VF: 2007

J’avais lu le premier tome de DMZ il y a un moment, par hasard, en l’offrant à un de mes neveux. Et je n’avais pas donné suite. Difficile d’acheter toutes les excellentes séries Vertigo publiées en VF, il faut faire des choix. Et DMZ n’en n’a pas fait partie. Mais maintenant, j’ai accès à la série en bibliothèque, je peux donc rattraper mon retard.

Il y a cinq ans, certains Etats américains ont fait sécession et ont lancé une guerre contre le reste des Etats-Unis. Ces Etats Libres ont mené le conflit jusqu’à New York où les forces américaines ont finalement pu les contenir. Mais Manhattan est devenue une zone tampon entre les deux camps, une zone démilitarisée mais dont personne à l’extérieur ne sait réellement ce qu’il s’y passe. Matty Roth est le seul journaliste présent sur place. Par malchance, le véritable journaliste qu’il accompagnait, lui stagiaire, a été tué. Et depuis, laissé seul sur place, il diffuse des reportages sur la véritable vie dans la DMZ, nouant des contacts, découvrant la réalité d’une guerre qui n’est pas terminée.
Mais les forces armées des Etats Libres veulent entrer en contact avec lui, et Matty va devenir un symbole. Il va surtout plonger la tête toute entière dans les petits secrets de l’armée américaine.

J’ai pris une claque, autant le dire tout de suite. Brian Wood propose sur ces six numéros (format original) une réflexion sur la guerre, sur les manipulations des médias par l’armée, qui fait froid dans le dos, surtout en cette période de guerre entre la France et les forces qui ont envahi le Mali. Roth découvre la politique militaire, ou ce qu’on appelle aussi la Stratégie, et découvre qu’il est peut-être juste un pigeon bien utile. La force de ce scénario, c’est une pression permanente, une paranoïa galopante, et des personnages franchement sales. J’aurai du mal à mettre en exergue un élément par rapport aux autres. Il faut lire cet album, cette série. Matty fait office d’un excellent guide dans cette plongée dans un monde parallèle qui nous dit énormément de choses sur notre réalité.
Ricardo Burchielli, le dessinateur, propose un dessin en harmonie avec le scénario. Un trait un peu sale, mais juste un peu, à la fois précis et flou à certains endroits. Et puis il y a de la nervosité, dans son trait. Bref, tout ce qu’il faut pour un scénario qui ne fait jamais dans la caricature. On pourrait penser un peu à du ChrisCross, ou à du Bachalo, en un peu moins porté sur les ombres.

Vous l’avez compris, je compte bien vous proposer rapidement de nouveaux chapitres de cette histoire et vous convaincre qu’il y a vraiment d’excellentes séries à suivre dans le comic-book. DMZ en fait partie.

topbd_201318/20

2 réflexions sur “DMZ tome 2- Le corps d’un journaliste (Jeudi comics)

  1. Caro 15/02/2013 20:01

    J’ai les 5 premiers tomes à la maison (pas pour moi mais pour monsieur), j’ai seulement lu le 1er il y a longtemps, et je n’ai pas continué. A cause de/Grâce à toi, il va falloir que je m’y
    remette !! ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s