Imbattable tome 1- Justice et légumes frais, Pascal Jousselin, Dupuis

Imbattable tome 1, par Pascal Jousselin: La leçon de bande dessinée

La meilleure bd de l’année est-elle ici? La plus surprenante, la plus drôle, la plus bande dessinée?
Oui, on peut se poser légitimement la question. Ne quittez pas cette page, la réponse vient. Mais si vous aviez aimé Les aventures de Michel Swing, vous avez peut-être déjà une idée…

Imbattable, le héros en une planche

Il est Imbattable! LE super-héros de bande dessinée. Du moins, le seul à savoir dans quel cadre il officie, ce qui lui donne toujours quelques coups d’avance sur les voleurs, agresseurs et autres savants fous. Pourquoi se compliquer la vie quand il suffit de regarder le bas de la planche pour savoir comment va se résoudre la situation?
Il est imbattable, on vous dit…

Pascal Jousselin, le mec qui a eu une idée brillante

Notons tout d’abord l’audace de Dupuis de proposer dans les pages de Spirou une bande dessinée aussi barrée qu’Imbattable.

La grande force de Pascal Jousselin, me semble-t-il, c’est d’allier un dessin très grand public, très accessible, à un concept essentiel de la bande dessinée, la question de la narration. En faisant mine de ne pas y toucher, Jousselin met en fait en images et en mots toutes les questions que se posent les auteurs de bande dessinée, scénaristes et dessinateurs, au moment de composer une planche.

Il parle de rythme, de positionnement des cases les unes vis à vis des autres, sens de lecture et même l’existence d’un verso au recto qui est lu. Le personnage passe de case en case, au travers de la page, s’informe lui-même des évènements à venir par des éléments de décors qui passent au fil de la planche… Autant vous le dire, c’est juste brillant.

Imbattable tome 1: ce n’est pas que brillant

Chacune de ses trouvailles est un petit bijou d’intelligence et d’humour. Oui, parce que c’est drôle, aussi, au passage.
Ce héros finalement quasi omniscient apporte un décalage très drôle quand ses interlocuteurs manifestent leur incompréhension face à ses « pouvoirs ». Les savants fous sont ridicules, mais le sot plus encore quand ils refusent de voir qu’ils ont perdu d’avance. Heureusement, parfois Imbattable commet des bouettes en début de page qui vont venir le mettre en échec en fin, il n’est pas à l’abri d’une erreur.

Mais qu’il réussisse ou qu’il rate, c’est drôle.

Un tome 2 pour Imbattable?

Indéniablement, ces gags en une ou plusieurs planches sont sans doute le plus appréciables en one-shot dans le cadre du journal de Spirou. Isolé dans le magazine, ces pages gagnent en force et en surprise.

Mais le format album reste tout à fait satisfaisant. Cela concentre les découvertes à faire, mais Jousselin reste toujours très inspiré, on ne ressent pas d’effet de lassitude.

Mais alors quid d’un tome 2? L’auteur arrivera-t-il à maintenir son concept brillant 44 planches de plus? Peut-être pourrait-il penser aussi son album de sorte à ce que le personnage ait conscience qu’il paraît dans ce cadre là. Ce pourrait être une contrainte de plus passionnante pour surprendre encore le lecteur.

En tous cas, ce premier tome d’Imbattable va rester pour moi une des grandes bd de cette année 2017. C’est un vrai plaisir de prendre une telle leçon de bande dessinée.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

18.5/20

Série: Imbattable
Tome: 1
Titre: Justice et légumes frais
Auteur: Pascal Jousselin (Lire son interview sur BD Zoom)
Coloriste: Laurence Croix
Editeur: Dupuis
Date de publication: Avril 2017
Prix: 10,95€

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s