Le top bd des blogueurs d’Août 2011

Logo top bd

1- (=) Persépolis, Marjanne Satrapi, L’Association                 19.29

2- (N) Gaza 1956, Joe Sacco, Futuropolis                               19.17

3- (=) Tout seul, Christophe Chabouté, Vents d’Ouest          18.83

4- (+) Maus, Art Spiegelmann, Flammarion                               18.79

5- (- ) Le journal de mon père, Jiro Taniguchi, Casterman   18.75

6- (=) Elmer, Gerry Alanguilan, Ca et là       18.68

7- (=) Garance, Gauthier, Labourot, Lerolle, Delcourt    18.67

8- (=) Universal War One, Denis Bajram, Soleil                       18.59

Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4, Tome 5, Tome 6.

9- (=) Le Grand pouvoir du Chninkel, J. Van Hamme, G. Rosinski, Casterman    18.5

10- (=) V pour Vendetta, Alan Moore, David Lloyd, Delcourt 18.44

11- (=) Quartier Lointain, Jiro Taniguchi, Casterman    18.39

12- (=) Astérios Polyp, David Mazzuchelli, Casterman               18.33

13- (=) Black Hole, Charle Burns, Delcourt                                18.33

14- (=) La fin du monde, Tirabosco, Wazem, Futuropolis   18.3

15- (=) Pinocchio, Winschluss, Les Requins Marteaux              18

16- (=) L’ascension du haut-mal, David B, L’Association          18

Tome 1, Tome 2, Tome 3,

17- (=) Trois Ombres, Cyril Pedrosa, Delcourt                                             17.85

18- (=) Les enfants de Jessica tome 1, Luc Brunschwig, Laurent Hirn, Futuropolis     17.83

19- (=) Poulet aux prunes, Marjanne Satrapi, L’Association                  17.83

20- (=) Pyongyang, Guy Delisle, Delcourt                                                       17.79

21- (=) Blankets, Craig Thompson, Casterman                  17.78

22- (+) Walking Dead, Robert Kirkman, Tony Moore, Charlie Adlard, Delcourt   17.74
Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4, Tome 5, Tome 6, Tome 7, Tome 8, Tome 9, Tome 10,

Tome 11, Tome 12, Tome 13,

23- (N) Polina, Bastien Vives, Casterman    17.73

24- (=) La mémoire dans les poches, L. Brunschig, E. Leroux , Futuropolis     17.7

Tome 1, Tome 2,

25- (=) Un ciel radieux, Jirô Taniguchi, Casterman                  17.7

26- (=)  La chronique des immortels tome 1, Von Eckartsberg, Van Kummant, Paquet  17.67

27- (=) L’âme du Kyudo, Hiroshi Hirata, Delcourt                   17.67

28- (=) Cerebus tome 1, Dave Sim, Vertige Graphics                                                17.63

29- (=) Nous ne serons jamais des héros, O. Jouvray, F. Salsedo, Lombard 17.53

30- (N) Les aventures de Michel Swing, Brunö, Pascal Jousselin, Treizetrange  17.5

31- (=) Un homme est mort, Kriss, Etienne Davodeau, Futuropolis                            17.5

32- (=) Omni-visibilis, Lewis Trondheim, Matthieu Bonhomme, Dupuis                       17.42

33- (=) Couleur de peau miel, Jung, Soleil                                                    17.39

Tome 1, Tome 2.

34- (=) Le sommet des dieux, Yumemuka Bura, Jirô Taniguchi, Casterman       17.38

Tome 1,Tome 2,Tome 3, Tome 4, Tome 5.

35- (=) Undercurrent, Tetsuya Toyoda, Kana                                                           17.38

36- (=) Rides, Pablo Roca, Delcourt                                                                            17.33

37- (=) Gemma Bovery, Posy Simmonds, Denoël    17.33

38- (N) Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill, E.Bravo, Gallimard   17.33

39- (=) Je mourrai pas gibier, Alfred, Delcourt                                                17.3

40- (N) The Unwritten tome 1, Mike Carey, Peter Gross, Panini Comics      17.25

41- (=) Alpha… Directions, Jens Harder, Editions de l’An 2                              17.18

42- (=) Elle ne pleure pas elle chante,  Corbeyran, T. Murat, Delcourt   17.17

43- (=) L’orme du Caucase, Jiro Taniguchi, Casterman                    17.17

44- (+) Blacksad, Juan Diaz Cañales, Juanjo Guarnido, Dargaud                                   17.16

Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4.

45- (=) Le signe de la lune, Enrique Bonet, José Luis Munuera, Dargaud                   17.14

46- (N) Pages Noires, Franck Giroud, Denis Lapierre, Ralph Meyer, Futuropolis   17.13

47- (=) Welcome to the death club, Winschluss, Cornélius                                   17.13

48- (+) Pluto, Naoki Urasawa, Kana                                                                                   17.12
Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4,Tome 5, Tome 6, Tome 7, Tome 8,

49- (=) Ayako tome 1, Osamu Tezuka, Delcourt,                                                    17.1

50- (=) Kraa tome 1- La vallée perdue, Benoît Sokaal, Dargaud                    17.1

 

 

 

 

 

Les stats du mois

 

Nouveautés: 5

Titres progressant: 5

Titres déclinant: 6

Titres stagnant: 40

 

 

Encore un mois qui bouge. Le plus important, étant sans doute de voir en fait neuf titres sortir du classement. Seuls six baissent, mais trois de plus sont poussés hors du classement par les entrées supérieures.

 

 

Franco-Belge: 32 (+6)
Comics: 9 (-5)

Manga: 9 (+1)

 

Double nouveauté: Le franco-belge reprend la main, en s’adjugeant six titres de plus, aux dépends du comics qui chute de presque un tier. Et les manga reprennent légèrement l’ascension, après quelques mois en berne.

 

 

 

Delcourt 11 (-3)

Casterman 9 (+1)
Futuropolis 6 (+2)

Dargaud 3 (=)

L’Association 3 (=)

Kana 2 (=)

Cornélius 1 (=)

Denoël 1 (=)

Editions Ca et là 1(=)

Editions de l’An 2   1 (=)

Dupuis 1 (=)

Flammarion 1 (=)
Gallimard 1 (=)

Le Lombard 1 (=)
Les Requins Marteaux 1 (=)

Panini 1 (+1)

Paquet 1 (=)

Soleil 1 (-2)

Treizetrange 1 (+1)

Vents d’Ouest 1 (=)

Vertige Graphics 1 (=)

 

Delcourt pourrait-il tomber de sa première place? En tous cas, Casterman profite de la chute de l’éditeur pour prendre une entrée de plus, et restreindre l’écart. Futuropolis accroit l’écart entre le trio de tête et les suivants. C’est aussi le retour de Panini dans le classement, et comme vous le constatez, une belle chute pour Soleil, qui ne perdure plus que par un seul titre.

 

 

 

Les nouveaux du mois

 

Pour ce mois d’Août, deux nouveaux contributeurs à vous présenter:

Noukette, issue de la BD du Mercredi de Mango. Je suis heureux de voir de plus en plus de ses participants intégrer le Top aussi. Ce sont deux initiatives différentes, mais Mango comme moi visons à faire parler de la bande dessinée. Il y a une logique à se retrouver.

Hervé, du Temps de Livre, est une découverte personnelle, au grès de mes pérégrinations sur le net. Il vit en Bretagne, écrit régulièrement sur la bande dessinée, ça lui fait déjà deux belles qualités.

 

La bienvenue à eux deux.

 

Le contributeur du mois

 

Etant donné le ménage qu’il a fait dans le top, ce sera Michael, notre professeur de français vivant à Budapeste. Il a pris sur lui de lire notamment du comic book, et a fait chuter deux titres Batman à lui tout seul. Sévère, peut-être, mais il a eu le mérite de noter plusieurs titres n’ayant reçu que trois notes. Et vous savez ce que je pense des moyennes à trois notes.

 

 

Le fait du mois

 

Pour moi, ce sera l’entrée de Gaza 1956 dans le Top BD des blogueurs. Grâce à Hervé, cet album primé de multiples fois (dont cet été même à Solliesville), intègre directement le top 3. Puisque c’est un ouvrage réalisé pour l’Europe, ce top 3 est maintenant 100% franco-belge. Ce n’est pas rien, cela faisait longtemps que ce n’était pas arrivé, car au contraire jusque là, les livres américains étaient nettement plus présents.

 

Le bilan

 

Que de choses à dire, sur ce mois d’Août. Malgré les vacances, les contributeurs n’ont pas chômé.

Pour changer, je vais commencer par les titres qui ont été expulsés, il y a déjà de quoi faire:

De Cape et de Crocs, Le complot, Légendes de la Garde, Batman Guerre au Crime, Batman Dark knight et New York Trilogie.

Imaginez que Guerre au crime est là depuis Mars 2010. Un an et demi sans interruption. C’est une chute mémorable, mais à mon sens pas imméritée. Je l’ai lu, chroniqué, et même si j’en pense le plus grand bien, je ne le voyais pas à la hauteur. Mais trois chroniques seulement, donc une pas illogique jusqu’ici. Bref, ce grand ancien est parti, mais comme De Cape et de Crocs, présent lui depuis DECEMBRE 2009. Il y a peu de séries longues qui arrivent à perdurer dans le Top, et je regrette que celle-ci en sorte, car elle méritait selon moi vraiment sa place. Mais voilà, quelques dizièmes de moins, et des titres qui entrent, et bye bye la série d’Ayrolles et Masbou, c’est le jeu, il n’y a que cinquante places. Je regrette aussi le départ du Complot, d’autant qu’avec le départ concomitant de la Trilogie New York, il n’y a plus aucune oeuvre de ce géant de la bd dans le top.

 

Au rayon des nouveautés, nous avons:

Gaza 1956, Polina, Ma maman est en amérique…, The unwritten, Michel Swing et Pages Noires. C’est hétéroclites, mais en effet de qualité. J’ai contribué à trois des quatre, donc je ne désapprouve pas. Peut-être trouve-je un peu haut Polina, mais c’est peut-être mon antibastienvivesisme primaire qui s’exprime. Pages Noires est assez inattendu pour moi. Il est vrai que c’est une oeuvre originale, avec sa construction à quatre mains, mais je ne la pensais pas si appréciée des blogueurs. C’est étonnant. Mais moins que l’arrivée de Michel Swing, cet album hommage à Michel Vaillant, que je ne connaissais pas…

Et puis il y a Gaza. Une oeuvre forte, si puissante qu’elle vous prend aux trippes, et son entrée en seconde place est totalement méritée. Dans le face à face avec Persépolis, désormais, chaque album a ses qualités et ses défauts, et bien malin qui peut dire lequel mérite plus que l’autre la première place. Journalisme contre Biographie, qui sera vainqueur?

 

Enfin, dans les autres mouvements, notons le recul du Journal de mon père, qui décidément aura bien perdu le combat pour la tête du classement. Et cède même la place à Maus, que je suis ravi de voir remonter un peu. Blacksad, elle, continue sur la voie de la série la plus chroniquée, c’est étonnant, là aussi. La blogosphère est relativement unanime sur cette série.

 

Mine de rien, le Top vient de subir un petit lifting en profondeur. D’anciens titres qui disparaissent, plusieurs nouveautés, de bonnes choses qui arrivent, légitimes. Je remercie encore chaque contributeur pour l’avori animé à ce point. Et nous sommes de plus en plus nombreux, c’est une très bonne chose. Mon désir de parvenir au classement le plus représentatif est de plus en plus satisfait. Cela, grâce à nous tous.

 

A dans un mois.

18 réflexions sur “Le top bd des blogueurs d’Août 2011

  1. michael Il y a 2 ans

    Tout pareil!
    J’ai fait le tour des contributeurs et j’ai noté des titres à lire si je les trouve à Budapest (sans -e à la fin)

  2. Lunch Il y a 2 ans

    Michel Swing c’est plutôt une caricature de Michael Schumacher en fait 🙂
    Si t’as l’occasion… en tout cas j’y ai passé un très agréable moment de lecture. Visiblement je ne suis pas le seul !

  3. Lunch Il y a 2 ans

    Faudrait que je lise les deux albums de ce top que j’ai chez moi et que je n’ai pas encore chroniqué…
    Et puis il faudrait que je me lise un Satrapi un jour quand même. J’ai bien vu le film de Persepolis, mais je serais bien tenté par la lecture quand même (moi qui suis souvent déçu par les
    adaptations, là je peux rien dire, j’ai pas encore lu l’album ^^).

  4. Yaneck Chareyre Il y a 2 ans

    Pour Persépolis, je dirai que c’est encore meilleur de lire le livre, en ayant en tête les voix des personnages. Notamment la grand-mère, et la voix de Catherine Deneuve. Mais oui, un nouvel avis
    sur notre tête de série, serait fort bienvenu.

  5. Lunch Il y a 2 ans

    J’en ai chroniqué pas mal dans le top quand même 🙂
    Mais t’en fais pas, je compte pas m’arrêter là 😛

  6. Belzaran Il y a 2 ans

    Je suis toujours surpris de voir que je chronique peu les titres du top. Il y a finalement peu de titres humoristiques dans ce top.

  7. Yaneck Chareyre Il y a 2 ans

    Je ne le connais pas, mais peut-être Welcome to the Death club est ce qui se rapproche le plus d’un titre d’humour? Sinon, il n’y en a même aucun. Mais c’est normal. Il n’y a rien de plus
    subjectif que l’humour, et nous sommes sur un classement subjectif. Pour ma part, je ne vois même aucun titre d’humour que je voudrai faire rentrer. Ceci dit, cela pose question. Il y avait
    Desproges, en humoriste de talent, aux textes vraiment puissants. Pourquoi ne retrouve-t-on pas cela en bande dessinée?

    Mais je dis une bêtise. Il y a UN titre, que je voudrai voir ici. Les idées noires de Franquin. Il leur manque un bonne note pour rentrer ^^

  8. Yaneck Chareyre Il y a 2 ans

    Il est excellent, mais pas au niveau pour atteindre les musts que constituent pour moi le Top BD. Je te dis, pour moi le must, c’est Franquin, avec la profondeur de son regard sur le monde,
    sur Idées Noires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s