Joker Anthologie (Jeudi Comics)

Joker anthologie

Titre: Joker Anthologie
Scénaristes: Bill Finger, Jerry Robinson, David Vern Reed, John Broome, Dennis O’Neil, Steve Englehart, Len Wein, Gerry Conway, Mike W. Barr, Alan Grant, Paul Dini, Chuck Dixon, Ed Brubaker, Mark Waid, Andy Kubert.
Dessinateurs: Bob Kane, Jerry Robinson, Dick Sprang, Lew Sayre Schwartz, Carmine Infantino, Neal Adams, Marshall Rogers, Walt Simonson, José Luis Garcia-Lopez, Alan Davis, Norm Breyfogle, John Byrne, Pete Woods, Doug Manhke, Brian Bolland, Andy Clarke
Editeur VO: DC Comics
Editeur VF: Urban Comics
Date de publication VF: Mars 2014

Je suis un fervent supporter des anthologies proposées par Urban Comics. En dehors de celle consacrée à Jack Kirby, je n’en ai raté aucune, et je les défends avec passion. Parce que le principe est vraiment pertinent, et que l’éditeur français nous permet ainsi de fouiner dans les vieilleries de DC comics sans s’engager sur de longues collections d’intégrales. Tout ce qu’il me faut.

Le Joker est sans nul doute le vilain le plus emblématique de toute la galerie de monstres de l’univers Batman, et ce bien avant que Heath Ledger n’en fasse une impressionnante interprétation au cinéma. Le temps et les auteurs ont tissé une relation malsaine entre le clown et la chauve-souris, les faisant parfois presque deux faces d’une même pièce. Urban Comics nous propose une sélection d’épisodes mettant en avant les différentes facettes du personnage. Du désaxé braqueur qui était à l’époque du Comic-Code, jusqu’au serial killer psychopathe, soyez les bienvenus dans un univers totalement dingue, celui du Joker.

Précision utile, comme à l’accoutumée, Urban ne sélectionne pas les grands récits déjà publiés en album par eux. Pas de Killing Joke ou de Death in the Familly dans ces pages. Ces récits sont évoqués, contextualisés, mais il vous faudra vous référer aux albums cité pour découvrir ces moments de gloire du Joker. Mais ce recueil n’en est pas vide pour autant. Il se structure autour de trois axes: le duel d’égos des années 40 à 60, la violence psychologique des années 70 et 80, puis la violence physique des années 90 et 2000. Un découpage parfaitement justifié dans les pages d’intermèdes, toujours fort bien écrites.
Pour ma part, je retiens surtout la première partie, car elle donne à voir l’incohérence des scénarios de l’époque, sur le fond comme sur la forme. Les découpages sont fait de telle façon qu’ils narrent certaines actions totalement impossibles à réaliser et donc à mettre en scène de manière crédible. Batman se devant à l’époque de se sortir toujours in-extremis des pièges les plus dangereux, les résolutions se font sans aucun sens du réalisme. Il fallait juste qu’il y ait un certain sens du merveilleux, qui puisse emporter le lecteur et l’inviter à ne pas se poser de questions. Un travers qui va s’estomper avec le temps.
Sinon, je retiens des années 70 la puissance des dessins de Neal Adams. En un épisode, il écrase tous ses petits voisins. Batman a du style, les planches sont puissantes, très graphiques. Un petit bijou.
Enfin, je suis tombé en pamoison devant l’épisode batman: The man who laughs, de 2005, écrit par Ed Brubaker. Le scénariste développe les premiers crimes du Joker, dans une ambiance post Batman Year One, et le résultat est tout juste excellent. Parfaitement immersif, très cohérent avec l’historie des différents personnages, je suis juste bluffé. Mais pas étonné qu’un écrivain comme Brubaker puisse réaliser un aussi bon travail.

En dehors de deux épisodes un peu redondants, liés à l’utilisation des gadgets dans les années 50, il n’y a pas de fausses notes dans ce recueil. Le travail rédactionnel est comme toujours de très grande qualité, et la sélection nous donne vraiment à voir toutes les facettes de ce personnage malsain mais terriblement attirant.

Joker anthologie_ planche

Logo top bd17/20

6 réflexions sur “Joker Anthologie (Jeudi Comics)

  1. Formule classique, mais formule qui marche. Toujours une bonne affaire ces anthologies. Vivement qu’ils puissent en faire sur des personnages moins connus.

  2. Pour l’instant, ils n’ont rien annoncé jusqu’à septembre. Une nouvelle en fin d’année? Une wonder Woman, ce serait chouette….

  3. Oui, sûrement en décembre encore (ils semblent toujours miser sur le Salon du Livre et Noël). WW, je signe de suite ! Il faudra bien passer par Green Lantern, Green Arrow et Flash. À moins que comme Jack Kirby, on ait un hommage à un autre grand auteur.

  4. Neal Adams? Mais je crois peu à une nouvelle anthologie de dessinateur. Plus à une de personnage. Quoi qu’il suffirait d’aller demander sur la page facebook. Je vais faire ça.

  5. Pingback: Joker Anthologie | Le Bibliocosme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s