Des lendemains sans nuages (La BD du Mercredi)

des-lendemains-sans-nuages

Titre: Des lendemains sans nuage
Scénariste: Fabien Vehlmann
Dessinateur: Bruno Gazzotti
Coloriste: Bernard Devillers
Editeur: Le Lombard
Collection: Signé
Date de publication: Novembre 2001

Imaginez un futur dans lequel la population aurait abandonné sa liberté à un marchand, à un producteur de bio-technologies ayant produit une puce électronique insérable dans le cerveau et rendant par ailleurs impossible toute action à l’encontre du dit marchand. C’est le futur de Nolan Ska, un vieil ingénieur qui a mis au point une machine à remonter le temps, pour rejoindre FG Wilson, le marchand, et l’amener sur une autre voie. Mais l’image officielle de Wilson est bien éloignée de la vérité, et Ska va devoir s’impliquer plus qu’il ne le croyait.

Etrange album, en vérité. Une histoire de Science-Fiction, Anticipation, assez originale, mais un peu déroutante, à tel point que je ne sais pas réellement quoi en penser. Le récit est structuré d’une manière particulière. Une scène du passé, une scène du futur, ainsi que décrite et écrite par Nolan Ska. D’un côté, on assiste au développement d’une relation nègre/ auteur, avec un auteur dépourvu totalement de talent, mais soutenu par son nègre, qui craint de ne voir son futur advenir. De l’autre, ce sont des visions géniales d’un futur possible, géniales au sens hilarantes ou préoccupantes. J’aime beaucoup l’histoire consacrée aux égouts et au Superbowl. C’est extrêmement bien vu, ce big flush, et très drôle. Voir des égoutiers en tenue paramilitaire me fait beaucoup rire. Chaque scène a son intérêt, son petit truc.
Mais l’ensemble ne porte pas autant qu’on pourrait le souhaiter. J’aurai envie que cet album soit une totale réussite, mais pourtant, il me reste un léger doute inexplicable.
D’autant que j’adore réellement Bruno Gazzotti, et son style si proche de celui de Janry. Il laisse le policier (et SODA), pour la Science Fiction, et cela fonctionne parfaitement.

Je vous invite donc à vous faire votre avis, et à le partager. Il y a un malaise en moi que je ne peux expliquer, peut-être le pourrais-je avec vous.

 

ils en ont parlé: Mr Zombi, Planète BD, BD Paradisio, Bulles et onomatopées.

des-lendemains-sans-nuages_-planche

Publicités

Une réflexion sur “Des lendemains sans nuages (La BD du Mercredi)

  1. J’ai lu cet album lors de sa sortie il y a des années ! Il faudrait que je m’y replonge pour te donner mon avis. Au plaisir de te relire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s