Anuki tome 1- La guerre des poules (Mardi chronique)

Anuki-tome-1

Série: Anuki
Tome: 1
Titre: La guerre des poules
Scénariste: Stéphane Sénégas
Dessinateur: F. Maupomé
Editeur: Editions de la sarbacane
Date de publication: Octobre 2011

 

Voilà un titre qui est présent dans le top bd des blogueurs depuis un long moment. Enfin, voilà que je peux le lire, le noter, et contribuer à la légitimité ou non de ce titre dans notre top 50 des meilleurs albums bd.

Anuki est un petit indien.Lorsque la femme-médecine de la tribu lui offre un petit oiseau de terre cuite, Anuki se sent pousser des ailes. A tel point qu’il s’en prend à une petite famille de poules qui ne voulait pas lui laisser le passage. Perdant son oiseau, Anuki fait tout pour le reprendre. C’était sans compter les poules qui n’entendent pas lui faciliter la tâche.

Hum… C’est CA, qui reste dans le top en bonne place? Qui prends la place de titres prestigieux? Anuki, meilleur que Blast? Qui lui n’y est pas, par exemple, dans le top. Non, stop, arrêtons de se moquer des lecteurs. Cet ouvrage jeunesse est sympathique, intéressant dans le fond qu’il propose, mais il est à des kilomètres du meilleur de la bande dessinée mondiale. Il développe des thèmes intéressants, sur l’injustice, sur la loi du plus fort, ce genre de choses. Clairement, on est dans de la bd à morale qui conviendra fort bien à des enfants. J’envisagerai volontiers de faire lire cet album à mon fils de 3 ans et demi. Il aime déjà la bd. Mais il ne joue pas dans la même catégorie.
Les dessins sont sympathiques, eux aussi, mais les planches sont très dépouillées, elles se concentrent sur l’action en cours, afin de compenser l’absence de texte. Alors le potentiel de ce dessin, ma foi, difficile de l’exprimer.

Je ne veux pas « casser » cet album. Je le redis, il est très bien pour la tranche d’âge qu’il vise. Mais que des blogueurs puissent le faire figurer dans les 50 meilleurs titres de la bd, ça non, ce n’est pas honnête. Désolé pour les auteurs, qui prennent ici une chronique un peu amer, ils n’en sont pas les destinataires. Je leur présente mes excuses par avance.

PS: Une partie de moi me dit que l’initiative s’appelle top bd des BLOGUEURS, et non pas top 50 de la bd. Et que donc des blogueurs ont le droit de laisser figurer cet album dans le top.

PS2: Mais, chut, ma voix, et ma crédibilité là?

Anuki-tome-1_-planche

topbd_201314/20

16 réflexions sur “Anuki tome 1- La guerre des poules (Mardi chronique)

  1. Violette 26/02/2013 11:31

    je te comprends mais je note tout ce que je lis en BD de la même manière… et puis, celle-ci est vraiment appréciée par les petits !

  2. Yaneck Chareyre 26/02/2013 23:09

    Je viens faire le chien dans le jeu de quilles ^^

    Mais sinon, je ne doute pas de sa réceptivité par le public cible. C’est juste au regard du reste des oeuvres de bande dessinée, que j’apporte ma nuance ^^

  3. Yaneck Chareyre 26/02/2013 23:10

    Pour moi, c’est exactement ça le fond de la question. Mais après, je veux bien entendre que ça fonctionne bien avec les petits bouts, je testerai sans doute avec le mien…

  4. Noukette 26/02/2013 22:59

    Ah non alors, je m’insurge…! Personnellement, ça ne me choque pas de voir se cotoyer dans ce top, qui est bien pour moi le top BD des blogueurs et non celui de la BD (après tout nous ne sommes
    que d’humbles lecteurs…). Je note mes lectures de la même façon, qu’elles soient estampillées jeunesse ou non… Anuki est une vraie réussite justement parce qu’lle vise un public qui ne lit
    pas encore. La BD muette est un exercice difficile, ici, le pari est réussi haut la main.

    Dans ce cas, pourquoi ne pas faire des top BD bien distincts… Un top BD « adulte », un autre « jeunesse »… même si dans l’idée ce clivage me gêne…

  5. Yaneck Chareyre 27/02/2013 10:51

    Relis mon ps, pour voir que je me suis déjà fait la remarque. ;o)

    Mais tout de même, hors de toute considération personnelle, pour moi, un ouvrage jeunesse pour mériter une excellente note (certains titres l’ont reçu de ma part, y’a pas de soucis là dessus),
    doit contenir un fond d’une richesse telle que l’album parlera à la fois aux enfants et aux adultes. L’enfant caché, par exemple, est de ceux là. Anuki, je trouve qu’il lui manque ce fond. Il
    reste très premier degré, il manque de double lecture, à mon sens. Ce pour quoi je le note moins bien en fait. Pas parce qu’il est jeunesse, mais parce qu’il manque de fond A MES YEUX.

  6. Lunch 27/02/2013 11:21

    Oui, je trouve que cet album est très bien pour les enfants et peut-être noté un peu fort dans un top « général » mais n’oublions pas que c’est une BD jeunesse et qu’elle est orientée vers un
    public de premiers lecteurs : il n’y a pas de texte et l’enfant peut lire son histoire et la comprendre à sa façon avant même d’apprendre à lire ! En ce sens, elle mérite toute notre
    considération.

    Sincèrement, je regrette que tu n’évoques dans ta chronique que la place de l’album dans le top bd et que tu ne parles pas suffisamment du fond et de la forme. Parce que cet album apporte
    énormément à l’enfant et à sa découverte d’un nouveau medium. Elle lui permet de jouer avec les dessins et les pérégrinations d’Anuki, de lire une histoire sans assistance tout ça… ça véhicule
    pleins de bonnes choses.

    Pour revenir au Top, ce n’est pas évident de noter sur la même échelle des titres qui ne visent pas le même public. Personnellement j’essaie de faire abstraction des notes de BD adultes, ce ne
    sont pas les mêmes critères qui rentrent en ligne de compte. Et cet album mérite tout autant sa place dans un top jeunesse que Blast dans un top adulte.

  7. Yaneck Chareyre 27/02/2013 11:43

    La forme, bof, quoi, c’est assez banal, je trouve. Le fonds, tu es bien placé pour savoir que je suis ouvert à ce genre d’albums. ^^ J’aurai pu en parler, mais je le ferai sans doute plus sur une
    chronique de petit poilu. Là, ça ne rentrait pas dans l’angle de mon article.

    Content de te lire ici en tous cas ^^

  8. Yaneck Chareyre 27/02/2013 13:01

    Je suis heureux de t’en avoir donné envie, même si c’estp our ne pas être d’accord avec moi. ^^

  9. zazimuth 19/03/2013 19:13

    Je n’ai pas lu cet album mais je ne suis pas d’accord sur le principe « a priori » de dire que la littérature jeunesse, publiée « en priorité » mais pas exclusivement à destination d’un public plus
    jeune serait forcément de moins bonne qualité et moins profonde, moins maîtrisée que de la littérature « adulte ».

  10. Yaneck Chareyre 19/03/2013 19:34

    Ben tu trouves le même niveau de réflexion dans un Taniguchi que dans Chi une vie de chat toi? Moi pas du tout.

  11. zazimuth 19/03/2013 20:05

    Je ne parle pas de Chi mais je trouve certaines BD pour la jeunesse plus profonde que d’autres publiées pour adultes. Je compare les oeuvres sans a priori. Pour ma part, je trouve Chi bien
    meilleur que la plupart des comics et qu’un bon nombre de BD « adultes » que j’ai pu croiser en médiathèque ou dont j’ai pu avoir un aperçu sur ton blog (sans vouloir te vexer). Je pense que c’est
    une question de goût et de sensibilité indépendante de la catégorie littéraire dans laquelle est édité l’album. Dix lecteurs n’accorderont pas la même profondeur aux mêmes titres (à part quelques
    titres sans doute qui font l’unanimité de ce point de vue) ; c’est une notion extrêmement subjective parce que la profondeur dans la réception d’une oeuvre n’est pas uniquement explicite mais
    joue de la relation entre le lecteur et le livre.

  12. Yaneck Chareyre 19/03/2013 21:49

    Je ne suis pas tout à fait d’accord. Je crois qu’il y a aussi des éléments objectifs pour déterminer la qualité d’une oeuvre. Le traitement, la diversité des intrigues, l’absence de stéréotypes,
    la poésie, les sujets traités, tout cela vient nous aider à déterminer les qualités d’un album jeunesse.

    Attention, je ne dis pas qu’une oeuvre jeunesse est intrinsèquement mauvaise. L’enfant cachée, pour ne citer que la dernière qu’il me semble avoir chroniqué, est excellente et parfaitement du
    niveau intellectuel d’une bd adulte. Autre genre, mais jeunesse aussi, je suis un grand fan des 4 de Baskerville, qui sont là encore bien meilleur que bon nombre de titres pour « vieux ». Donc je
    sais que cela est possible, mais par contre j’insiste sur le fait que c’est rare, parce que ce n’est pas le propos, initialement, que d’essayer de parler à toutes les tranches d’âges. Or, je suis
    désolé, mais l’intellect d’un enfant de dix ans n’est pas aussi développé que celui d’un trentenaire, c’est la base pour notre espèce. Donc l’auteur qui ne s’adresse qu’au public de base
    enfant, pour moi, il est forcément limité en ampleur. La raison pour laquelle chez moi un titre jeunesse correct reçoit 12, Un bon 14, un très bon 16 et un excellent sera à 18. Mais je suis
    désolé, pas mal de titre jeunesse ne peuvent pas rivaliser avec un Grand pouvoir du Chninkel, pour changer un peu mes références.

  13. zazimuth 20/03/2013 14:34

    Je vais arrêter là la discussion.

    Je ne pense pas que tu connaisses très bien la littérature jeunesse (sans parler spécialement des bandes dessinées) pour te permettre un avis aussi péremptoire et méprisant envers le public des
    jeunes lecteurs.

  14. Yaneck Chareyre 20/03/2013 15:19

    Ma foi, je parle du sujet que je connais, la bande dessinée. C’est mon ressenti de ce que j’en connais.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s