Alix Senator tome 6- La montagne des morts, Valérie Mangin, Thierry Démarez, Casterman

Les fans d’Alix continuent donc de retrouver avec plaisir les aventures de leur héros, plus âgé, dans Alix Senator. Valérie Mangin et Thierry Démarez continuent de dérouler le fil de l’intrigue développée depuis le premier tome de la série dérivée. Et autant dire que les amateurs y trouveront toujours autant de raisons d’être satisfaits de leur lecture.

Alix Senator tome 6: la quête d’un mirage?

Le livre Sybillin de Delphes a bien été ramené à Rome. Auguste s’est empressé de le détruire afin que son contenu ne pose plus problème. Mais Livia, son épouse, ne semble pas s’en satisfaire. Pendant ce temps, Alix a emmené son second fils, Kephren, en Egypte. Toujours convaincu qu’une grande destinée l’attend s’il retrouve la statute de Cybèle, il pense la trouver dans le temple de Zeus-Amon où Alexandre le grand l’aurait déposé. Alix accepte de courir après la chimère, sans savoir que le bras de Livia peut l’atteindre aussi loin de Rome.

Entre politique et mythologie

Si le scénario développé par Valérie Mangin est si passionnant, c’est parce que la scénariste gère avec intelligence le potentiel de sa série. Puisqu’on a choisi de faire d’Alix un politicien, un sénateur, il sera donc empêtré dans des intrigues politiques. Il est habitué, il était régulièrement pris à parti entre César et Pompée dans sa jeunesse. Là, c’est l’intrigue développée dans le tome 1, le complot auquel doit faire face Auguste. Chaque tome approfondit notre connaissance de la machination, celui-ci ne fait pas exception.

Mais ce n’est pas tout, il y a aussi la quête de Kephren, dont le lecteur ne saurait dire si elle relève du mythe ou de la réalité. Evidemment, quelques éléments sont livrés dans ce sixième tome à ce sujet, mais pas assez pour qu’on puisse se faire un avis. La quête de Kephren est-elle vaine? Valérie Mangin cultive le suspens. Et cela crée une pression supplémentaire sur Alix, tant Kephren semble se noyer dans sa colère. S’il parvenait à ses fins, il n’est pas sûr que le fils d’Alix et Enak soit le gentil de l’histoire.

Une famille atypique

Ce sixième tome est aussi l’occasion pour la scénariste de rappeler le statut particulier de la famille d’Alix.
Une phrase en particulier pourrait être sujette à interprétation, surtout au vu de la réputation de la série originelle. Enak, qui est le père biologique de Kephren, présente le garçon comme leur fils à Alix et lui. Techniquement, c’est vrai, l’un est le père naturel, l’autre le père adoptif. Mais doit-on y lire une information plus provocante? Où est la mère de Kephren dans tout ça? Serait-il leur fils à tous les deux? Comme s’ils étaient un couple homosexuel?
Quand on sait que la mère de l’autre fils d’Alix, Titus, a elle aussi disparu, on s’interroge.

Force et solidité du dessin

On passera plus rapidement sur le dessin de Thierry Démarez, parce qu’il faut bien dire qu’il propose une constance impressionnante. D’album en album, il parvient à maintenir la même qualité de production. Son trait réaliste fait des merveilles pour l’immersion dans l’univers, quand il ne souffre pas de la rigidité souvent associé au dessinateur originel, Jacques Martin. A noter que la mise en couleur de Jean-Jacques Chagnaud tombe extrêmement juste à chaque scène, là encore, favorisant notre adhésion à la crédibilité du monde mis en scène.

Il n’est pas honteux d’être constant

Voici le sixième tome d’Alix Senator et n’ayons pas peur de le dire, la série est vraiment bonne. Elle bénéficie d’un travail de qualité permanente de la part des artistes qui y ont été associés. C’est de la belle bd franco-belge classique, il serait dommage de s’en priver.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?
17/20

Série: Alix Senator
Tome: 6
Titre: La montagne des morts
Scénariste: Valérie Mangin
Dessinateur: Thierry Démarez
Coloriste: Jean-Jacques Chagnaud
Editeur: Casterman
Date de publication: Septembre 201

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s