LastMan tome 10, Balak, Michael Sanlaville, Bastien Vivès, Casterman

 

La sortie d’un nouveau tome de LastMan, ça ne se rate pas. Ca tombe bien, le tome 10 sort justement cette semaine (et si vous relisiez la chronique du tome 9?). Alors on se rue dessus et on vient reprendre une belle dose de kiffe. Balak, Michaël Sanlaville et bastien Vivès nous ont encore régalé avec un dixième cru plein de révélation. Croyez-bien que ça va encore savater sec!

 

LastMan tome 10: Tout ce que vous vouliez savoir de Marianne Velba

Le sorcier Virgile a déclenché un puissant sortilège de magie impie sur la Vallée des rois, afin de ramener à la vie Marianne Velba. Ce faisant, certains sont envahis par les souvenirs de vie de la jeune femme. Notamment, le Général Morgan, celui qui tua Marianne, et devenu véritable monstre.
Pendant ce temps, du côté de Paxtown, Elorna presse Mayor Katana et Sakova de reconstruire un vaisseau capable de traverser les dimensions pour sauver la Vallée des rois.

Un album cadeau pour les fans

Autant le dire directement, le trio Balak/ Sanlaville/ Vivès ne fait pas tellement avancer l’histoire, sur ce dixième tome. Mais l’intérêt est tout autre. C’est en quelque sorte une récompense pour les lecteurs qui suivent la série depuis ses débuts. Le trio Richard/ Marianne/ Adrian nous avait enthousiasmé dès les premières pages de la série. Alors même que les auteurs avaient bien pris soin de ne rien révéler du passé de ses personnages. On avait avancé un peu, concernant Richard (ce que le dessin-animé LastMan développe déjà plus), mais très peu concernant Marianne. Le fait de la sortir de la série ne lui laissait guère d’occasions de nous en dire plus.

Alors les auteurs ont profité du rituel de magie noire en cours pour mettre au point un petit stratagème carrément malin. Zou, les souvenirs de Marianne remontent à la mémoire de ceux qui l’ont connu et subissent les effets du sortilège. Et nous lecteurs, en profitons largement. Mais du coup, le trio créatif nous livre tout, de son enfance jusqu’au départ du père d’Adrian.

Un processus graphique… qui pose question

Pour illustrer ces séquences, et bien faire ressentir au lecteur que ces évènements se passent dans une sorte de transe mystique, les auteurs ont décidé de développer une apparence différente pour leur travail. Ils mettent en place une sorte de « flou artistique » sur toutes les pages de souvenirs, créant donc un trouble dans tous les rendus. Les contours ne sont pas encrés, les nuances de gris sont comme aplatis.
Bref il y a un côté…. amateur…

Complètement voulu et assumé, sans nul doute… Mais je n’aime pas. Voilà, autant le dire comme cela. Mon SENTIMENT c’est que ça apporte un côté « cheap » inutile.
Comment faire autrement pour assurer cette interprétation graphique d’un élément scénaristique alors? Ce n’était peut-être pas possible. Et dans ce cas je chipote. Mais quitte à parler ressentis, pour une fois, autant y aller à fond.

Après tout, on s’en fout!

Mais oui, le plus important, c’est quand même qu’on a des pages super émouvante, qu’on prend son pied à suivre la vie tourmentée de Marianne! Et puis qu’on sait tout, maintenant! On sait pourquoi mère et fils étaient badass, pourquoi Marianne était si importante pour tant de gens.
Et en plus, les auteurs commencent à nous teaser une histoire commune Richard/ Cristo Canyon et qu’on trépigne déjà à l’idée d’en savoir plus.

Ils sont forts, quand même, Balak, Sanlaville et Vivès…

ET SI ON DONNE UNE NOTE?
17/20

Série: LastMan
Tome: 10
Auteurs: Balak, Michaël Sanlaville, Bastien Vivès
Editeur: Casterman
Date de publication: Août 2017

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s