Coucou tristesse!, Sergio Salma, Baron Brumaire, Drugstore

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas un grand amateur de bande dessinée sans texte. Alors si je décide de vous proposer un retour sur un album de ce type, en pleine torpeur estivale, c’est vraisemblablement qu‘il vaut le coup d’être cherché et lu. En même temps, avec Sergio Salma au scénario, je n’étais pas inquiet quant à la qualité humoristique du dit album, quand je me le suis procuré.

Coucou tristesse! : La bêtise humaine ça peut être drôle

La vie a ceci de plaisant qu’elle ne nous déçoit jamais. Quand une situation peut mal finir, elle se finira mal. C’est finalement tout le propos de Sergio Salma qui nous croque en une planche muette, différentes situations de vie qui vous feront grincer des dents autant qu’elles vous feront rire.
La vie est cruelle, les humains sont bête et quand on associe les deux, cela donne de belles tranches de rire.

Sergio Salma pousse son acidité naturelle

Pour qui a lu Nathalie, ou bien Animal Lecteur, il n’est pas surprenant de voir Sergio Salma écrire un recueil de gags aussi corrosif. C’était déjà une tonalité qu’il adoptait sur ces différentes séries, mais avec Coucou Tristesse!, il s’offre le plaisir de pousser le bouchon. Méchant et acide, il ne fait aucune concession aux cons de notre époque et aux tendances ridicules. Client de voyante crédule, couple juste bon à sourire sur une photo, sdf abandonné… Salma tape tout azimut et il fait très souvent mouche.

Ma planche préférée, je vais vous la décrire, tant elle résume à mon sens une des hypocrisies des catholiques actuellement. On a une vieille femme qui prend peur à la vue de multiples femmes voilées sur son chemin. Où est-ce qu’elle se rend? Dans une église, pour prier. Prier qui? La vierge. Représentée avec… Un voile sur la tête…Comment ça, la Vierge elle-même portait le voile? Ah mince, oui… Comme les musulmanes aujourd’hui… Bon, les cathos réacs, il vous faut d’autres dessins pour comprendre votre bêtise?

Vous voyez, on peut même réfléchir tout à fait sérieusement, entre deux rires.

Baron Brumaire, le Sergio Salma réaliste

Oserais-je dire que je croyais au départ que Salma dessinait? Quand je regarde de près les dessins de Baron Brumaire, je leur trouve une proximité incroyable avec le trait que développe Sergio Salma dans Nathalie. D’où la confusion. La nuance vient se placer dans un plus grand soucis de réalisme, pour Baron Brumaire. Ses personnages sont plus travaillés, avec un style certes simple, mais pas caricatural comme peut le faire habituellement l’autre artiste.

Autrement dit, Baron Brumaire est un excellent choix puisqu’il se fond parfaitement dans l’univers graphique du scénariste. Pari réussi!

Aucun texte, mais que de sens

Coucou Tristesse! est une bd muette. Parfois, quelques phylactères se glissent, mais souvent composés de symboles. Pas de mots au programme. Mais entre l’expressivité du dessin et l’intelligence des situations mises en scènes, croyez-bien qu’on se passe parfaitement de mots.

A découvrir d’urgence, le livre est encore commandable.

Titre: Coucou tristesse!
Scénariste: Sergio Salma
Dessinateur: Baron Brumaire
Coloristes: Baron Brumaire, Marie-Claire Huet
Editeur: Drugstore
Date de publication: Septembre 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s