7 Athlètes, Kris, Bertrand Galic, David Morancho, Delcourt

La troisième saison de la collection 7, Chez Delcourt, touche à sa fin, avec cet avant-dernier album signé Kris, Galic et Morancho.
Les scénaristes livrent là une belle fresque engagée, pleine d’espoir et d’allant. Un rappel de l’idéal européen avant que cette dernière ne s’embrase dans les prémices de la plus atroce des guerres mondiales: la guerre civile espagnole.

7 Athlètes: Une jeunesse dans la guerre civile espagnole

Antoine, Jeanne, Francisco, Nicole, Carlo… Tous athlètes à l’Etoile Rouge de Montreuil. Tous sélectionnés, en cet été 1936, pour participer aux Jeux Olympiques populaires qui vont se tenir en Espagne pour contrer les JO de Berlin.
Mais les Jeux n’auront jamais lieu. Le coup d’Etat du général Franco soulève le pays qui doit défendre sa République. Accompagnés du juif-allemand Rudi et de Neil l’Irlandais, ils vont tous se retrouver les armes à la main pour combattre pour leurs idéaux.

Un prétexte fort bien employé

Dans la collection 7, le problème de fond consiste généralement à savoir comment légitimer l’assemblage des sept personnalités différentes. Plus le concept initial est solide, plus aidant il sera pour développer l’histoire ensuite.
Et de ce point de vue, Kris et Bertrand Galic ont réussi leur coup. Ce groupe d’amis qui se forge dans la guerre civile espagnole fonctionne extrêmement bien. On ne se rend même pas compte que l’on est dans une série concept. On pourrait très bien être dans un one-shot classique, on ne verrait pas la différence. Premier bon point donc.

7 Athlètes, une brigade internationale

Les jeux olympiques populaires ne sont finalement qu’un prétexte, ne vous attendez pas à une BD consacrée au sport, comme le fût le précédent opus des scénaristes, Un maillot pour l’Algérie.
Cet album est avant tout un regard porté sur cette jeunesse qui fit le choix de s’engager dans le conflit entre franquistes et Républicains pendant la guerre civile espagnole. De nombreux militants, souvent très orientés communistes il est vrai, ce sont rendus dans la péninsule ibérique pour combattre au sein des Brigades Internationales. C’est ça, le vrai sujet de cet album. Décrypter les espoirs, les motivations de ces jeunes gens.

Un fort alamo foutraque

Pour nous impliquer dans ces enjeux historiques, Kris et Bertrand Galic ont choisi de porter leurs personnages vers la ville de l’un d’entre eux, tenue par les franquistes. Dès lors, on quitte presque la seconde guerre mondiale pour passer au western. Un 7 Mercenaires à l’envers, où ces 7 athlètes, finalement peu formés à la chose militaire, vont tenter de prendre d’assaut un village situé sur une hauteur imprenable et remplie de soldats ennemis.
C’est la force de ce scénario, il monte tranquillement en intensité pour livrer une dernière séquence assez jubilatoire, pleine de fougue et d’espoir fou. On est peu à peu conquis par les différents personnages que l’on va suivre jusqu’à ces moments particulièrement intenses.

David Morancho, la bonne découverte

Bon, que le duo Kris- Bertrand Galic puisse nous faire un bon scénario engagé, ça, ce n’était pas une surprise. Même pour un one-shot tiré d’une série-concept.
Mais vraiment, c’est le dessinateur, David Morancho, que je retiens particulièrement dans cet album.

Son trait réaliste et précis, apporte une grande lisibilité dans les cases. Alors même qu’il détaille plus que correctement ses planches, on ne se sent jamais oppressé, ensevelis sous les signaux visuels. C’est vraiment un dessinateur très appréciable que j’aurai plaisir à retrouver. Son dessin est simple, mais il est vraiment très solide.

Il est par ailleurs sans doute fort bien soutenu par le travail de Javi Montes à la couleur, particulièrement aérien lui aussi.

7 Athlètes, dans le haut du panier

Si vous lisez régulièrement la collection 7, dites vous que cet album est à mon sens parmi les meilleurs proposés. Un scénario très dense et particulièrement dynamique, des personnages touchants et inspirant un dessin solide et une mise en couleur lumineuse.
Personnellement, je ne trouve rien à jeter dans ce livre.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?
17.5/20

 

 

Série: 7
Titre: 7 Athlètes
Scénaristes: Bertrand Galic, Kris
Dessinateur: David Morancho
Coloriste: Javi Montes
Editeur: Delcourt
Date de publication: Mai 2017

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s