Nains tome 7- Derdhr du Talion, Nicolas Jarry, Stéphane Créty, soleil

Nains tome 7: Cause pas tant ça t’empêche de cogner!

Après un tome 6 de très grande qualité, je ne pouvais qu’attendre de pied ferme Nicolas Jarry, le scénariste de la série Nains, pour son nouvel opus. Malheureusement, j’en ressors un peu déçu. Non pas que le fond soit mauvais, mais de trop nombreuses questions me taraudent sur la construction du scénario, qui fait la part belle à de très, trop longs monologues.
On passe en revue l’album des éditions Soleil, pour être plus précis.

Tuer le père, ce n’est pas qu’une métaphore

Après avoir détruit l’ordre du Talion auquel il appartenait, Ordo a du se cacher. Quinze ans à changer de vie régulièrement, à se faire passer pour des anonymes, afin d’éviter la vengeance des maîtres de l’Ordre. Mais une femme parvient à le retrouver. Derdhr, une femme extrêmement puissante. Elle siège à la Banque de Pierre une des grandes institutions naines. Celle où Urus, le père d’Ordo siège aussi. Et pour faire tomber le vieil homme, elle sait qu’elle doit s’adjoindre les services du fils. Ses talents d’assassin et d’espions seront un énorme atout dans ses plans pour reprendre le contrôle politique de la Banque à Urus.

Complot bancaire et manipulation politique

On ne peut pas retirer ça à Nicolas Jarry, il travaille avec soin ses scénarios de sorte à leur donner un fond toujours très riche. Nains, ce n’est pas une série de Fantays bourrine. C’est bien plus que cela.
Il a donc écrit une histoire très dense, un affrontement politique entre deux notables riches comme pas permis, reposant sur un complot déstabilisant un royaume afin de faire pencher la balance. Il ne se moque pas de nous. Duels d’assassins, guerres voyant dragon et mages s’affronter, traques nocturnes, les péripéties s’enchaînent.

Derdhr, le nouveau personnage introduit, s’avère ambigüe, calculatrice, extrêmement forte. C’est un très beau personnage qui va laisser des sentiments partagés chez les lecteurs, entre ceux qui l’auront considérée comme une saleté et ceux qui auront perçu son côté tragique.

54 pages, ce n’est pas de trop pour narrer tout cela.

De l’usage du pavé de texte

Mais 54 pages est-ce assez?
Sans doute pas. On voit que Nicolas Jarry a besoin de très nombreux récitatifs, pavés de textes positionnés sur l’image, qui viennent expliquer les situations, soit par un narrateur omniscient, soit par les pensées d’Ordo. On sent que le scénariste est obligé de résumer, une case avec beaucoup de texte, pour réussir à faire rentrer toute son intrigue dans le format classique de la série.

Alors oui, c’est intéressant. Parce que pour le coup, on a vraiment toute l’évolution psychologique du personnage principal, ancienne machine à tuer qui est resté toujours un gamin trahi par son père. Mais cela demande de s’accrocher sérieusement pour pouvoir apprécier toutes les nuances offertes.

Stéphane Créty à l’oeuvre

Cette densité extrême de l’histoire, se ressent beaucoup sur le dessin de Stéphane Créty, me semble-t-il. J’avais beaucoup aimé chez lui son incroyable énergie, dans le premier volet (Nains tome 2) de l’histoire d’Ordo. Je la ressens moins cette fois-ci. Tout est beaucoup plus posé, beaucoup plus guindé. Ca reste impressionnant, bien mis en scène, bien dessiné. Mais voilà, je pinaillerai encore un peu sur cet album.

Pas le meilleur Nains mais pas un mauvais non plus

Le septième tome de Nains n’est donc pas à mes yeux le plus réussi de la série.
Mais malgré toutes mes critiques, je ne peux que noter la générosité des auteurs qui se sont vraiment impliqués avec force dans cet album. On peut faire de la « série-concept » en produisant un vrai travail d’artiste.

Nains tome 7 est un album plus que respectable, au regard de ces considérations.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?
16.75/20

Série: Nains
Tome: 7
Titre: Derdhr du Talion
Scénariste: Nicolas Jarry
Dessinateur: Stéphane Créty
Coloriste: Digikore Studios
Editeur: Soleil
Date de publication: Avril 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s