Justice League tome 7- Le règne du mal, 2e partie, Geoff Johns, David Finch, Ivan Reis, Doug Mahnke, Urban Comics

Justice League tome 7: traiter le mal par le mal

Et voilà, série complétée! Mon petit côté complétiste me pousse à vous offrir les chroniques de tous les albums d’une série que j’apprécie, même si parfois j’en rate. Ce septième volume clôt mes articles de la série Justice League New 52 d’Urban Comics. Un album qui fait la part belle aux super-vilains de l’univers DC Comics.

Forever Evil: les héros sur la touche, place aux méchants!

Les héros de la Justice League ont disparu, vaincus par des doubles maléfiques venus d’un autre univers.
Seul Batman a réussi à en réchapper, mais il a du se tapir dans les ombres, face à une planète désormais contrôlée par les super-vilains. Mais pas par tous. Quelques uns refusent de s’allier au Syndicat du Crime. Ils sont menés par Lex Luthor et avec Batman, ils vont faire tomber les super-vilains les plus puissants du monde.

L’homme mystère dévoilé

Soyons honnêtes, c’est aussi le mystérieux prisonnier emmené par le Syndicat qui va être responsable de sa chute.
Et à se titre, je dois avouer que je suis quelque peu sceptique par la façon dont est animé le personnage. Il est l’alter-ego d’un super-vilain de la Terre de la Justice League, il devrait donc être du côté du bien. Mais rien n’indique vraiment pourquoi il ne l’est pas. C’est à mon sens une petite faille dans le bel écheveau bâti par le scénariste Geoff Johns.

Il apporte une péripétie supplémentaire pour les personnages, mais si on comprend mieux pourquoi le Syndicat en a peur, on ne comprend pas pourquoi lui agit comme il le fait.

Le règne du mal ou les super-vilains mis en avant

Ne le cachons pas, le grand intérêt de cet « event » rassemblant la série Justice League et la mini-série Forever Evil, c’est de donner le premier rôle à un groupe de méchants, Lex Luthor, Sinestro, Captain Cold, Black Adam, Manta et B-zarro.
Batman obligé de collaborer avec tout ce petit monde est évidemment plus que plaisant. Surtout dans le duel face à Luthor qui se joue au fil des pages. Pas facile de s’imposer comme leader face à un Sinestro ou un Black Adam, pour la chauve-souris.

Mais globalement, tout ça fonctionne plutôt agréablement. Cela aura permis de rebattre les cartes pour quelques personnages plus ambigües, comme Luthor ou Captain Cold tout en venant questionner une fois de plus la place de la Justice League dans ce monde, ce que fait le scénariste Geoff Johns depuis le début de son run New 52.

Forever Evil: Préparer la suite

L’event modifie quelques statuo quo, comme celui de Nightwing, démasqué par le Syndicat, ramène un vieux groupe de personnages, les Metal Men, fait de Luthor un « héros », ce qui sera développé dans Justice League tome 8, mais surtout, il prépare l’arrivée du gros évènement suivant, Darkseid War. La dernière page, bien évidemment, vient teaser l’arrivée d’un super-vilain cosmique emblématique du DC Universe.

Des dessinateurs blockbusters

Comment dire autrement qu’en choisissant Ivan Reis sur Justice League et David Finch sur Forever Evil, DC Comics s’assurait un succès auprès des lecteurs quasi garantie? Solides, fiables, parfaits pour mettre en scène des combats épiques, dans un style très réaliste, les deux artistes ne déçoivent pas.

Forever Evil: un event plaisant

Je garde donc un bon souvenir de l’évènement Forever Evil. Décalé, avec quelques effets intéressants sur la suite de l’univers DC et bien dessiné. Urban Comics, en proposant le regroupement JL/ FE nous offre au format librairie l’essentiel de l’event, c’est très bien comme cela.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

16.75/20

Série: Justice League
Tome: 7
Titre: Le règne du mal, 2e partie
Scénariste: Geoff Johns
Dessinateurs: David Finch, Ivan Reis, Doug Mahnke
Encrage: Richard Friend, Christian Alamy, Keith Champagne, Joe Prado, Eber Ferreira, Rob Hunter, Andy Lanninf, Jesus Merino, Vicente Cifuentes, Scott Hanna
Coloristes: Sonia Oback, Gabe Eltaeb, Tomeu Morey, Rod Reis, Tony Avina
Editeur VO: DC comics
Editeur VF: Urban Comics
Date de parution VF: Janvier 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s