Super-Mélenchon contre la Caste, Mast

Super-Mélenchon contre la Caste: parodie de présidentielle… ou pas…

Peut-être connaissiez-vous Melenchon No Revolution, le manga consacré au candidat de la France Insoumise pour ces élections présidentielles françaises.
Mais vous ne connaissez sans doute pas Super-Mélenchon contre la Caste, le comics de super-héros consacré à l’homme politique. Réalisé par Mast, auteur français travaillant notamment, excusez du peu, pour les comics numériques de l’éditeur Marvel Comics, il aborde de manière parodique cette campagne présidentielle, recyclant les codes du genre. Et proposant, mine de rien, quelques réflexions pas ridicules à la fois sur le « personnage » et les autres intervenants de ces élections.

Un homme, un super-héros, se dresse contre le système!

Super-Mélenchon a décidé de tendre un piège à son vieil ennemi, la Caste politique. Il a fait courir une rumeur, comme quoi il possèderait un artefact capable de percer les esprits de tous les électeurs. Son pouvoir, sa réussite, viendrait de là. Désireux de posséder ce pouvoir, tous les membres de la Caste vont se ruer sur lui pour lui voler l’artefact. Super-Mélenchon est prêt et il compte bien tous les vaincre. Mais pourra-t-il venir à bout de son pire ennemi, son Ego?

Mast, parlons-en de suite

Alors, écartons d’entrée de jeu un élément qui pourrait servir de critique à l’encontre de ce comics, oui, Mast n’est pas le nouveau Jim Lee du dessin, ou le nouveau Hergé.
La justesse du dessin, la maîtrise graphique, ce n’est pas ça, son intérêt, ce n’est pas pour cela, qu’il est embauché par Marvel Comics.

Mast est un acteur du turbomedia, un de ceux qui ont contribué à développer cette nouvelle forme de narration en bande dessinée, via l’outil numérique. C’est un narrateur, un raconteur d’histoires. Sa force, c’est la façon dont il ordonne les cases, les pages, dont il met en scène l’histoire qu’il développe.

Le dessin est presque secondaire. Mais il reste parfaitement lisible, on n’éprouve aucune gêne à lire les pages de Super-Mélenchon. On reconnaît la plupart des personnages inspirés d’hommes et femmes politiques (Ségolène Royal n’est pas très réussie, mais c’est la seule, globalement). Et même, son dessin parvient à nous faire ressentir des choses. Je pense à la scène entre le jeune Super-Mélenchon et Mitterrand, j’ai vraiment été pris d’une belle émotion. Le vieux président était vraiment réussi. On vibrait avec lui.

Super-Mélenchon: parodie ou hommage?

Mais donc, concrètement, de quoi ça parle, ce comic-book?

Mast parodie le positionnement politique de Jean-Luc Mélenchon, candidat anti-système, pourfendeur de la caste politico-médiatique.
Le traitement de l’auteur transforme ce combat politique en un affrontement physique, à la manière d’un comic-book de super-héros. Super-Mélenchon vole, est extrêmement fort, extrêmement rapide et il affronte de nombreux super-vilains, Jean-Marine l’hydre à deux têtes ou De Gaullactus (parodie très inspirée du Galactus de Marvel Comics).

Mais est-ce moqueur ou est-ce flatteur?
Même si Mast a toujours été un auteur irrévérencieux (il fût l’auteur, il y a cinq ans, d’un comics consacré à DSK), je dois dire que de mon point de vue, il est extrêmement bienveillant avec l’homme politique. Son combat est parodiée, il est traité par le filtre d’un genre particulier, mais je ne sens pas ce combat raillé. Je ne saurais dire si Mast votera Mélenchon dimanche 23 avril, mais en tous cas, il jette sur lui un regard bienveillant.

Le combat « individualiste », image qui lui est souvent jetée, est absent de ce comics. S’il combat Benoît Hamon, c’est en dépit de lui-même, forcé par la meute du PS. Et s’il doit finalement faire face à son Ego, ultime adversaire dont il doit triompher, c’est pour reconnaître que cet excès là peut représenter une part plus sombre de lui, mais qu’il entreprend de garder sous contrôle. Il n’est pas l’objet de pulsions égotiques, il reste maître de lui-même. On a vu piques plus acerbes, vous en conviendrez.

Super-Mélenchon contre la Caste, c’est drôle, mangez-en!

Mast livre donc ici un bel hommage, drôle et inspiré, envers un homme politique qui clairement, aura été un des gagnants, en terme d’image, de cette campagne présidentielle.
Il cogne violemment Macron (belle inspiration pour le personnage qui vous réserve une surprise), Fillon et Le Pen, pour le plus grand plaisir du lecteur.

Pour vous procurer un des rares exemplaires encore disponibles (le comics fût financé via une campagne Ulule), rendez-vous sur le site de Mast pour passer commande.
Si vous êtes un peu sensible au personnage et que vous aimez rire de notre microcosme politique, c’est LA lecture de cette présidentielle.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?
17/20

Titre: Super-Mélenchon contre la Caste
Auteur: Mast
Editeur: Mast
Date de publication: Avril 2017
Nombre de pages : 39

Des Bandes Dessinées engagées

Publicités

Une réflexion sur “Super-Mélenchon contre la Caste, Mast

  1. Pingback: Le monde à Malec tome 1- Paris-Tôkyô-Internet, Malec, Delcourt | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s