Walking Dead tome 27- Les chuchoteurs, Robert Kirkman, Charlie Adlard, Delcourt

Walking Dead tome 27, par Kirkman et Adlard: L’affrontement de deux mondes

L’art du feuilleton, c’est l’art du rebondissement. Robert Kirkman le sait mieux que personne et il sait surtout que le rebondissement se prépare. Ca se laisse mijoter. Ce tome 27 mijote depuis plusieurs épisodes et il est temps de déguster. Enfin, il est temps que les personnages en prennent plein la tête!

Humains, rassemblements!

Negan est de retour! Il revient avec dans ses bagages la tête d’Alpha, la meneuse des Chuchoteurs. Negan prétend vouloir s’amender et servir le groupe. Autant dire que Rick Grimes a du mal à le croire. Il le confie à la surveillance de Dwight, sur la ligne de front. Parce que les Chuchoteurs vont attaquer, alors Rick a fait rassembler des forces de toutes les communautés. La guerre a commencé!

Walking Dead tome 27: quand le scénario est tissé

Le plaisir que nous procure Robert Kirkman, au moment où il compose ses scénarios, il ne s’imagine pas. On sent que c’est au moment où il tisse ses intrigues qu’il perçoit déjà l’émotion qui va se créer ensuite. Parfois, le scénario, c’est du tétris. Il faut savoir où placer les bonne scènes, pour arriver au moment où toutes bien alignées, elles entreront en résonance et toucheront le lecteur.

Et l’émotion, sur ces épisodes, ce n’est pas la sentimentalité. Non, c’est un sentiment de rage, d’épique, qui nait au fil des séquences. Il y a des cases qui sont terribles parce qu’en deux mots elles placent tout l’horreur de ce monde où les humains sont incapables de s’unir face à l’adversité. Mais il y a des moments aussi particulièrement intimes, notamment entre Negan et Lucile. Oui, il est touchant ce personnage, dans ces épisodes. Il le devient parce que l’on sait d’où il vient, parce qu’on sait qui il est. On est pris par surprise, on est cueilli. C’est la force de Kirkman.

 A qui faire confiance?

Au delà des réussites de la construction narrative, il reste encore tous les éléments d’intrigues à proprement parler.
J’adore la façon dont il pose la question de la confiance. A travers Negan, bien entendu, mais pas seulement. Vous verrez à la lecture qu’il y a des dissensions dans les groupes et que les alliés ne sont pas forcément des amis. Si les communautés survivent aux chuchoteurs, ce qui n’est en rien une évidence, alors rien n’assure qu’elles seront assez fortes pour survivre à ce qui les attend ensuite.

C’est énorme!!!

Je met au défi quiconque de ne pas prendre son pied sur ce livre. De ne pas trembler pour les personnages. Certains lecteurs ont regretté de perdre cette dimension au fil des épisodes, croyez-bien que l’installation des personnages dans une forme de confort ne met pas fin au risque de les voir mourir. Chapeau bas, M. Kirkman

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

18.75/20

Série: Walking Dead
Tome: 27
Scénariste: Robert Kirkman
Dessinateur: Charlie Adlard
Encreur: Stefano Gaudiano
Trames et niveaux de gris: Cliff Rathburn
Editeur VO: Image Comics
Editeur VF: Delcourt Comics
Date de publication VF: Avril 2017

Publicités

Une réflexion sur “Walking Dead tome 27- Les chuchoteurs, Robert Kirkman, Charlie Adlard, Delcourt

  1. Pingback: Walking Dead, tome 27 : Les Chuchoteurs | Le Bibliocosme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s