Vinland Saga tome 17, Makoto Yukimura, Kurokawa

Vinland Saga tome 17 : Quand le chasseur devient la proie

En réalisant la vidéo 6 bonnes raisons de lire Vinland Saga, que vous retrouvez en fin d’article, j’ai réalisé que j’avais raté le 17e tome de Vinland Saga, une série que j’affectionne tout particulièrement.
Croyez-moi que je n’ai pas attendu bien plus longtemps pour foncer dans une librairie manga rennaise afin de me procurer le tome manquant. Un tome qui confirme une fois encore tout le bien que je peux penser de cette série et du travail de son auteur.

Assumer les conséquences de ses actes

Thorfinn et ses amis sont maintenant sous la menace de Hild, une chasseresse qu’ils ont rencontré au cours de leur périple vers la Grèce, sur les côtes de Norvège. Celle-ci semble avoir un compte personnel à régler avec Thorfinn qu’elle veut voir mort. Elle lui lance un défi, un duel les opposant, au coeur de la forêt enneigée. Thorfinn accepte avec dans l’esprit de parvenir à la ramener à la raison. Mais Hild a d’excellentes raisons d’en vouloir à Thorfinn, même si lui ne se souvient plus de leur première rencontre.

Makoto Yukimura, le scénariste qui aime prendre son temps

Si vous suivez régulièrement Vinland Saga, vous savez que l’auteur ne craint pas de casser le rythme pour raconter son histoire. Attention, à aucun moment on ne le sent meubler. On voit bien que c’est parfaitement volontaire, qu’il veut surprendre son lecteur tout en mettant l’accent sur des temps essentiels à la compréhension de son intrigue.

C’est ce qui se passe dans ce 17e tome, qui va consacrer un large morceau du récit à la jeunesse de Hild, à la fois pour sa première confrontation sanglante avec Thorfinn, mais aussi pour la façon dont elle a pu se reconstruire suite à cet évènement.
C’est vraiment très bien construit de la part de Yukimura, qui nous plante l’action en posant le début du duel, avant de plonger dans ses deux temps de flashbacks, pour mieux conclure le combat. On a vraiment une excellente compréhension du personnage de Hild, c’est très plaisant quand arrive le dénouement.

Makoto Yukimura, le scénariste qui aime utiliser les codes

Ce qui est formidable, avec Makoto Yukimura, c’est qu’il ne craint jamais de surprendre ses lecteurs avec des rebondissements totalement inattendus. Le destin d’Askeladd ou la mise en esclavage de Thorfinn en sont deux belles illustrations.

Dans le tome précédent, je trouvais que a la jeune mariée qui prenait la route avec l’équipage pouvait former une future relation amoureuse pour Thorfinn. Ca se voyait gros comme le nez au milieu de la figure. Mais avec l’arrivée de Hild, on a à nouveau un personnage qui reprend l’archétype de la future amoureuse. Une relation de haine qui se dépassera peut-être dans une relation d’amour avec le temps. Les graines sont plantées.

Mais voilà, c’est tellement évident, comme l’était le personnage de Gudrid dans les tomes précédent, qu’on se dit que l’auteur pose les bases pour nous tromper, pour nous prendre par surprise. Je ne sais pas encore ce que sera la place de ces deux femmes dans l’histoire de Thorfinn, mais on peut s’attendre légitimement à ce qu’elles soient plus qu’un simple « love interest ».

Vinland Saga tome 17: un dessin toujours immersif

Chaque tome de Vinland Saga est une claque graphique. Celui-ci portant sur la traque, Makoto Yukimura nous crée des pages de folies, qui nous vont ressentir toute la puissance et la rapidité des actions des deux personnages. Et ce, sans jamais perdre en intensité dramatique.

C’est un bonheur, après dix-sept tomes, que de retrouver une série toujours aussi bien dessinée et toujours aussi bien écrite.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17.5/20

Série: Vinland Saga
Tome: 17
Auteur: Makoto Yukimura
Editeur VO: Kodansha Ltd
Editeur VF: Kurokawa
Date de publication VF: Décembre 2016

 

Pourquoi lire cette série?

Publicités

2 réflexions sur “Vinland Saga tome 17, Makoto Yukimura, Kurokawa

  1. Ce manga est époustouflant! C’est celui que je préfère et de loin.
    C’est vrai que le fait d’attendre autant de temps pour un tome « lent » est assez frustrant, mais comme tu dis on sent qu’il prend son temps pour bien faire les choses.
    Sinon quitte à choisir entre les deux jeunes femmes, je préférerai qu’il soit avec Gudrid, ça me semble un peu impensable que l’autre tombe amoureuse de l’homme qui a tué toute sa famille (même si elle arrive à le pardonner un jour)

  2. Ce que j’apprécie, c’est justement que l’auteur se paye le luxe de jouer avec tout ça, avec une bonne dose de second degré. C’est la classe quand même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s