Ma guerre- De La Rochelle à Dachau, GP Gautier, Tiburce Oger, Rue de Sèvres

ma-guerre-de-la-rochelle-a-dachau

Ma guerre, par Tiburce Oger: Dachau vu par un prisonnier politique

Je ne résiste jamais à une bande dessinée sur la seconde guerre mondiale. Encore moins quand il s’agit d’un témoignage, d’une histoire vrai. Je reste marqué par l’horreur de cette époque, je ne peux me lasser. avec Ma Guerre, Tiburce Oger propose un point de vue moins exprimé. Celui des résistants communistes, qui ont été déportés eux aussi dans les camps de concentration.

Payer le prix de l’Ombre

Guy-Pierre Gautier était à peine un jeune homme, quand la seconde guerre mondiale a éclatée. Mais marqué par une éducation socialiste, il n’a guère hésité une fois la France envahie par les allemands, il est entré en Résistance. Mais comme nombre de ces résistants de la première heure, Guy-Pierre a été pris par les allemands. Torturé, emprisonné, puis déporté dans le terrible camp de concentration de Dachau. Voilà comment il a survécu.

Ma guerre: La force de la solidarité

Il va ainsi de chaque livre témoignage: les sentiments sont plus forts, parce qu’ils sont légitimés par l’idée qu’une personne les a vraiment vécu.
Et même si l’on sait, intellectuellement, que les Résistants pouvaient être déportés, on a rarement eu l’occasion de lire ce qu’était leur quotidien en camp de concentration.

Manifestement, pas très éloigné de ce qu’il était pour tous les autres. En dehors du fait que les nazis ne cherchaient pas à exterminer directement ces prisonniers là, contrairement aux juifs.

Ce qui est intéressant, dans le retour que fait Guy-Pierre Gautier, c’est qu’il donne à voir la force d’une solidarité collective qu’on ne ressent pas autant dans les autres témoignages.
Est-ce la spécificité des communistes, en terme de valeurs, qui fait ça? Peut-être bien. Evidemment, le camp reste le lieu de la survie et donc des petites lâchetés qu’il ne faut pas juger. Mais visiblement, les Résistants continuaient de résister une fois enfermés. Ce qui les différencie du reste des prisonniers.

C’est assez rassurant de voir que la solidarité est bien une force, contrairement à ce que notre époque théorise.

Tiburce Oger en prise de risque graphique

Si vous avez lu l’auberge du bout du monde, ou Canoë Bay, vous avez en mémoire un Tiburce Oger particulièrement impressionnant de maîtrise dans son trait.  Avec un jeu de couleur d’une douceur exceptionnelle, pour Canoë Bay.

Mais il ne pouvait être question d’une telle beauté, dans la représentation de cette histoire-là.
Alors, manifestement, l’auteur a choisi d’adopter un trait beaucoup plus dur, plus appuyé. Le seul dessin nous transmet une idée de poids, une noirceur.

Ce qu’il complète par des couleurs plus écrasante, moins lumineuses et aériennes que dans ses dernières oeuvres.

Pour représenter ces lieux qui symbolisent pas loin de ce que l’Humanité a de pire à proposer, il fallait des partis pris graphiques forts. Tiburce Oger n’a pas failli.

Le respect d’un petit-fils à son grand-père

Le plus touchant, dans cet album, c’est sans doute ce contexte, ce petit-fils, Tiburce Oger, qui s’approprie l’histoire de son grand-père pour lui rendre hommage.
Pour que l’on n’oublie pas ce qui s’est vécu là-bas, pour que l’on n’oublie pas pour quelles valeurs les Résistants combattaient.

En ce début 2017, il y a visiblement beaucoup de français qui ont oublié, ce pourquoi.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17/20

 ma-guerre-de-la-rochelle-a-dachau_-planche

Titre: Ma Guerre
Auteur: Tiburce Oger
Co-scénariste: Guy-Pierre Gautier
Editeur: Rue de Sèvres
Date de publication: Mars 2017

 

Les camps de concentration en BD

Jan KarskiMausyossel-19-avril-1943

Advertisements

Une réflexion sur “Ma guerre- De La Rochelle à Dachau, GP Gautier, Tiburce Oger, Rue de Sèvres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s