Juger Pétain, Philippe Saada, Sébastien Vassant, Glénat

Merci à mon Tippeur du mois, Michael L!

juger-petain

 

 

Juger Pétain: La Bande Dessinée au service du Devoir de mémoire

Comment apprendre l’Histoire? Nous avons tous fait la rencontre d’un enseignant d’Histoire passionnant (M. Veyradier forever!) ou au contraire particulièrement ennuyeux, qui a marqué notre rapport à cette matière. Aujourd’hui, il est tout à fait possible d’apprendre par des biais plus sympathiques. Je pense aux vidéastes youtube, mais surtout, bien entendu à la bande dessinée. Sébastien Vassant, bédéaste nantais s’est appuyé sur un ouvrage d’historien pour nous proposer de redécouvrir une page d’Histoire que bien peu d’entre nous ont désormais connu.

Pétain était-il un héros ou un traître?

Le maréchal Pétain, héros de la bataille de Verdun pendant la Première Guerre Mondiale, est l’homme qui a demander l’armistice pour la France en 1940. Il est l’homme qui a mis à bas la République pour créer l’Etat Français, en promouvant sa Révolution Nationale. En 1945, une fois la France libérée, il fût temps de juger le « monarque » déchu.
Dès lors, deux questions se posèrent. Pétain avait-il sacrifié la France? Ou bien avait-il servi de bouclier?
Voici les minutes de son procès, les témoignages, les éléments de contextes, qui amenèrent à sa condamnation.

Juger Pétain: Leçon d’Histoire

Merci à Sébastien Vassant pour avoir contribué à remettre en lumière un évènement qu’on laisse souvent de côté dans les programmes du collège ou du Lycée, parce qu’il n’est qu’un élément parmi tant d’autres au sein d’une séquence extrêmement riche.
C’est l’occasion de revivre par procuration le procès de Pétain, de décrypter les enjeux plus ou moins évidents qu’il recelait. Qui a écrit l’Histoire, qui l’a réécrite? Le récit national, à ce moment précis, est en pleine construction. Les gaullistes ont une vérité à écrire, celle qui leur donne le beau rôle et charge Vichy. Évidemment, il y a beaucoup de vrai là dedans et cet album le montre bien. Pétain est systématiquement allé au delà des attentes des nazis et sans aucun déplaisir. Mais la question est posée, le combat aurait-il pu réellement continuer de l’autre côté de la Méditerranée ou bien le Maghreb aurait-il été lui aussi envahi à son tour?

Les historiens à l’origine du projet Et si la France avait continué la guerre répondent que le combat aurait pu se mener et se voir converti en victoires militaires.
Ce qui, à posteriori, discrédite plus encore la thèse des défenseurs de Pétain. Mais à l’époque, ces réponses là n’existent pas, et c’est le procès qui tranche. Un jury à charge, pour juger non pas tant la lâcheté que le désir d’un homme de faire tomber la IIIe République pour la remplacer par un régime plus conforme à ses vues. Une parenthèse à fermer.

Toute la grammaire de la bande dessinée mise à contribution

Une des grandes forces de cet album, c’est à mon sens que son auteur s’est complètement « lâché » dans son appréhension de la bande dessinée. Il fait feu de tout bois pour rendre vivant le récit du procès qui pourrait être autrement très statique et peu intéressant. Il rythme son propos avec par exemple des strips parodiques mettant en scène les réactions de Churchill aux actes français pendant la guerre. Parfois, il propose la surimpression d’un dépliant touristique vantant les charmes de la cité thermale de Vichy, pour contraster avec les renoncements politiques infâmes.

Il décale, il surprend, pense avec intelligence sa narration. Cet album est un parfait exemple de ce qu’il faut faire pour sortir d’un sujet difficile. Faire preuve d’inventivité et user de toutes les possibilités de la narration séquentielle.

Didactique et innovant

Juger Pétain s’avère donc un ouvrage qu’il ne faudra pas hésiter à proposer à la lecture, notamment aux lycéens. C’est un bon moyen de se replonger dans la fin de la seconde guerre mondiale vu du côté français. Rendu plus accessible par l’usage du dessin, il est toutefois d’une exigence narrative assez rare, ce qui en fait doublement un très bon album.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17.5/20

Titre: Juger Pétain
Auteur: Sébastien Vassant
Editeur: Glénat
Collection: 1000 feuilles
Date de publication: Septembre 2015
Nombre de pages: 140
Prix: 19€50
D’après l’oeuvre de Philippe Saada
juger-petain_-planche

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s