Marvel Comics: l’histoire secrète, Sean Howe, Panini Comics

marvel-comics-lhistoire-secrete

Marvel Comics: l’histoire secrète, le dessous des merveilles

Bonne année! Première chronique de 2017 et on parlera bande dessinée, à défaut de parler d’UNE bande dessinée.
Epais livre de plus de 400 pages, Marvel Comics: l’histoire secrète décrypte la vie de l’éditeur américain, depuis sa création par Martin Goodman jusqu’aux années Quesada et à l’avènement de Marvel Studio. Un ouvrage à réserver à ceux qui, évidemment, suivent de près l’histoire des comic-books.

Marvel Comics et Stan Lee

Peut-être plus encore que DC, Marvel se caractérise par une incarnation humaine.
La plus connue est bien évidemment celle de Stan Lee, crédité dans les séries par un « Stan Lee presents » ou devenu personnage récurrents et véritable gimmick dans les films faisant apparaître des personnages Marvel. Impossible, quand on lit un peu de Marvel Comics, de passer outre cette figure bonhomme, ce type à grosses lunettes et grand sourire.
Il faut bien reconnaître que Sean Howe montre à quel point Stan Lee a été important dans la création de Marvel Comics. Demeurant seul représentant ou presque de la division comics au début des années 60, il va reconstruire petit à petit la branche, la faisant croître jusqu’à faire des super-héros des personnages branchés à nouveau.

Mais il est passionnant de lire aussi, comment Stan Lee s’est battu pendant des années pour faire passer les personnages Marvel sur grand écran, sans vraiment y parvenir jamais. Ses caméos cinématographiques tiennent donc de la récompense pour services rendus. Il y a mis beaucoup de lui-même, allant même jusqu’à déménager de New York pour rejoindre la Californie (oh, le pauvre…).

C’est vraiment la figure centrale de ce livre, celle qui est toujours présente aujourd’hui d’une manière ou d’une autre. Son égo, sa créativité mais ses travers aussi, matricent l’histoire de Marvel Comics.

Marvel: qui a créé quoi?

Débat constant et récurrent, sur la période des années 60 et que Sean Howe ne cache pas, il y a des doutes sur le fait que Stan Lee ait créé réellement en tant que scénariste, les premiers personnages Marvel populaires, à savoir Spider-Man, les X-Men, les Quatre Fantastiques ou Docteur Strange.
C’est un débat passionnant mais complètement ambigüe, parce qu’il repose sur pas mal de déclarations et sur un système créatif flou.

Stan Lee était supposé envoyé à ses dessinateurs, Jack Kirby ou Steve Ditko, des intrigues générales, que les artistes devaient intégralement découper pour parvenir à un comics de 22 pages. Stan Lee revenant ensuite pour dialoguer les épisodes sur les dessins terminés. Mais voilà, Jack Kirby, Steve Ditko, ont pu accuser par le passé Lee de n’envoyer que bien peu de choses, leur laissant toute la création de l’histoire. Pire encore, Kirby maintient que Lee n’aurait même rien à voir dans la création d’un Spider-Man, par exemple.
Alors qui croire? On aurait aimé que Sean Howe se positionne un peu plus. En l’état, on a le sentiment qu’il cherche la neutralité tout en insistant quand même plutôt sur les arguments du scénariste, accusant peu à peu ses anciens collègues de réécrire l’histoire par dépit.

Mais c’est bien le problème du système Marvel qui se pose (DC possédait sensiblement le même), à savoir celui d’un éditeur qui possède le droit de TOUS les personnages produits pour lui et qui exploite donc les créateurs comme de simples employés et non en les considérant comme des artistes.

Les figures de l’histoire Marvel

Stan Lee attire pas mal les projecteurs, mais il y a de nombreuses très belles figures mises en avant dans ce livre. Enfin, très belles. Très intéressantes en tous cas.

Les fans de la Saga du Phénix Noir ou les détracteur des premières Guerres Secrètes trouveront leur bonheur dans la large partie consacrée à l’époque de Jim Shooter. Ce rédacteur en chef à l’image de tyran, détesté par de nombreux fans, a en effet été au coeur de mouvements très divers. Il a clairement secoué le système, mais il n’est pas évident que ce soit pour son plus grand bien.
S’il a permis l’éclosion d’artistes hors normes, comme Frank Miller ou Bill Sienkiewicz, il est aussi celui qui a fait rentrer le marketing chez les super-héros Marvel, engendrant une longue déchéance jusqu’au début des années 2000.
Sa légende noire n’a pas fini de s’écrire, mais Sean Howe essaye de montrer ce qu’il a pu aussi apporter de positif.

Vous découvrirez peut-être (à moins d’avoir vu un documentaire récent sur Marvel) la figure du loup de Wall Street Carl Icahn dans sa quête pour découper en morceaux Marvel.

Et puis il y a les « traîtres », toute bonne saga en possède, le petit groupe de dessinateurs ultra-bankable, ceux qui ont vendu des épisodes à un million d’exemplaire, Todd McFarlane et Rob Liefeld, co-fondateurs de l’éditeur Image Comics. Conscients de faire de la merde, d’en vendre à la pelle et désireux de se payer le vieux et contraignant système. Encore des figures que vous allez adorer détester.

Et pour pinailler?

Vraiment, ce livre est juste passionnant pour qui s’intéresse à l’histoire de l’éditeur Marvel Comics. Il se lit facilement, se découpe en tranches de lectures sans aucun soucis, ce qui permet de passer les 400 pages avec grand plaisir.
Seule ombre au tableau, me semble-t-il, la qualité de la traduction et de la relecture de la version française. Il y a de nombreuses coquilles, certaines sur le nom de Jack Kirby, c’est quand même plus que regrettable. On est en droit d’attendre un travail professionnel. Et donc sans bavures.
Mais au delà, il y a des phrases que je n’ai pas comprises. Des passages traduits qui m’ont interloqués, comme si le traducteur avait fonctionné en automatique sans réfléchir à ce qu’il écrivait. Je n’ai pas pris de notes, on est donc sur un sentiment, mais je pense qu’il y a eu un gros manque d’attention sur la question de la traduction. Et encore une fois, c’est très dommage.

 

C’est très dommage parce qu’en dehors de cela, je recommande chaudement la lecture de Marvel Comics: L’histoire secrète, par Sean Howe. Complet passionnant, il ravira tous les fans de Marvel Comics amateurs d’Histoire.
Un incontournable du genre.

 

Titre: Marvel Comics: l’histoire secrète
Auteur: Sean Howe
Editeur VF: Panini Comics
Date de publication VF: Janvier 2016

Des livres qui décryptent la bande dessinée

Comment dessiner les comics- La méthode MarvelFranquin et les fanzinesla propagande dans la bd

 

Publicités

2 réflexions sur “Marvel Comics: l’histoire secrète, Sean Howe, Panini Comics

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s