Nuit noire sur Brest, Kris, Galic, Cuvillier, Futuropolis

nuit-noire-sur-brest

Titre: Nuit noire sur Brest
Scénaristes: Kris, Bertrand Galic
Dessinateur: Damien Cuvillier
Editeur: Futuropolis
Date de publication: Septembre 2016
D’après l’enquête de Patrick Gourlay

 

Kris/ Galic, c’est le nouveau duo de scénaristes qui monte. Bon, d’accord, Kris, c’est le scénariste qui n’a plus à faire ses preuves, et qui donc permet à Bertrand Galic de développer de beaux projets. Une belle histoire d’amitié autant qu’une réussite éditoriale, comme le prouve ce nouvel album réalisé avec Damien Cuvelier, et qui met en lumière une partie de l’histoire brestoise.

 

Septembre 1937. Un sous-marin fait surface dans la rade de Brest. C’est un équipage de la République Espagnole qui demande à pouvoir amarrer pour réparer avant de repartir dans la guerre contre les franquistes. Mais la neutralité française dans le conflit pose des problèmes, et les marins ne peuvent accoster. Il n’empêche que ce sous-marin isolé attire de nombreux appétits, notamment du côté des soutiens de Franco en France.

HISTOIRE ET FILM DE GENRE

Deuxième album en ce mois de Septembre, chez Futuropolis, qui cultive la référence au polar des années 50, après Mort aux Vaches du duo Ravard/ Ducoudray.

Ici, Kris et Galic optent pour une toute autre direction en nous proposant un récit historique, dans lequel ils viennent insérer un acteur anonyme qui va leur permettre de mettre en scène ces évènements et nous faire accéder aux différents espaces de prise de décision.

Un agent secret mystérieux, beau gosse, au verbe qui fait mouche autant que ses poings.

Mais le personnage est quelque peu prétexte, et le personnage, c’est sans nul doute la guerre d’espagne elle-même, portée au sein de la ville de Brest.

On en profitera pour comprendre qui sont les différents acteurs, quels sont les enjeux. Avec cet enjeu lancinant pour de nombreux immigrés, savoir s’ils allaient pouvoir rentrer chez eux. Tout ça grâce à un capitaine de sous-marin, un mystérieux inconnu et une entraîneuse.

Et puis il y a Brest, ses ambiances nocturnes, la ville telle qu’elle était avant que la guerre ne la détruise.

 

C’est une belle aventure, pleine de rebondissements, avec une conclusion forcément amère, puisque définie par l’Histoire. Et ce ne sont pas les Républicains qui l’ont emporté à la fin.  Mais grâce au charisme des personnages, au rythme des planches, on prend juste la peine de vivre avec les personnages ce petit moment d’Histoire.

UN DESSINATEUR OU UN SCULPTEUR?

Damien Cuvillier est un artiste encore peu connu, mais qui à mon sens mérite qu’on lui prête la plus grande attention. J’avais déjà parlé des Souliers Rouges, sa précédente série, et c’est aussi pour suivre son travail que je me suis intéressé à ce livre-là. Ce que j’aime particulièrement chez lui, c’est que son dessin possède une réelle densité. Une épaisseur. On perçoit particulièrement les reliefs, les creux, sur ses personnages notamment. Comme s’il modelait de l’argile, avec son crayon, avec ses pinceaux, il donne vie à ses personnages et à ses décors. Réaliste, sans verser vers la froideur d’un photo-réalisme, il y a de l’inspiration dans son travail, de l’humanité. Retenez-bien son nom, il a déjà été primé à Saint Malo et je ne doute pas que vous continuerez à entendre parler de lui.
Point besoin donc de connaître Brest pour lire ce livre. Au contraire, le voyage n’en sera que plus intéressant. Voilà un album très réussi qui nous donne à vivre notre Histoire. Celle des hommes et des femmes qui croient que certaines valeurs méritent qu’on les défendent.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17/20

nuit-noire-sur-brest_-planche

Publicités

3 réflexions sur “Nuit noire sur Brest, Kris, Galic, Cuvillier, Futuropolis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s