Meta Maus, Art Spiegelmann, Flammarion

Meta Maus

Titre: Meta Maus
Auteur: Art Spiegelman
Éditeur vo : Pantheon books
Éditeur vf : Flammarion
Date de publication vf : Janvier 2012

Oui, je suis très en retard. Alors que je place Maus en tête de mon panthéon de là bd mondiale, j’ai attendu plus de quatre années pour lire ce livre, où l’auteur lui-même décrypte son œuvre. Aucune raisons particulières, je pense… Le fait de ne jamais l’avoir vu en bibliothèque avant sans doute… Et de ne pas avoir fait l’effort de l’acheter de mon côté. Mais me voilà donc face à la bête. Au pavé un peu impressionnant. Retour dans la grande œuvre…

Art Spiegelman est un auteur connu et reconnu. Maus a reçu le prix Pulitzer, événement d’exception. Cette histoire de son père, de sa vie pendant la seconde guerre mondiale, et sa déportation à Auschwitz aura marquée de nombreux lecteurs. Mais pas autant que l’auteur lui-même. Mais, psychanalyse par l’art, catharsis d’un jeune homme alourdi par le poids d’un passé qui n’était pas tout à fait le sien. Dans Meta Maus, Spiegelman revient sur la conception du livre, sa relation à sa famille, ses inspirations bd… Doté d’un dvd compilant de nombreux documents, audio, vidéo ou écrit.

ANALYSER L’ANALYSE

Mise en abîme… Ce n’est jamais facile de commenter le commentaire d’une œuvre. Plus encore quand elle est aussi riche émotionnellement et intellectuellement que Maus.
Vous me pardonnerez donc de ne pas entrer en profondeur dans l’explication. Je serais toujours en deçà de l’auteur, cela n’aurait guère de sens.

Alors que dire de ce livre? Qu’il représente un complément parfait à l’œuvre qu’il déconstruit. Par la diversité de ses supports, le livre les images, les vidéos, on multiplie et croise les regards. L’entretien qui constitue le livre est passionnant. Dense, exigeant aussi. Notamment quand il aborde la création et la démarche artistique, il faut parfois s’accrocher. Spiegelman intellectualise beaucoup sa pratique, depuis fort longtemps. Même moi je ne suis pas certain d’avoir compris tous les paragraphes qui traitent de ce sujet. Mais sur la globalité, le propos est passionnant. L’auteur n’était pas si expérimenté que cela, lorsqu’il entreprit son œuvre, et pourtant dès cette époque, il fait montre d’une maturité incroyable. Parfaitement conscient des écueils qui s’offraient à lui, face à une telle tâche. Rappelons que traiter la question du génocide des juifs en bd était alors une totale nouveauté, dans un genre qui ne se voulait pas vraiment sérieux puisque « comics ».

Il faut prendre son temps pour lire Meta Maus, pour digérer tout ce qui s’y trouve. On ne le lit pas d’une seule traite. Le contenu multimédia incite aussi à cela.
Mais si vous avez aimé l’œuvre originelle, vous saurez prendre ce temps. Si vous ne retournez pas lire là bd au milieu de cette lecture-ci.

Publicités

Une réflexion sur “Meta Maus, Art Spiegelmann, Flammarion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s