Alix Senator tome 4- Les démons de Sparte, Mangin, Démarez, Casterman

Alix Senator tome 4

Série: Alix Senator
Tome: 4
Titre: Les démons de Sparte
Scénariste: Valérie Mangin
Dessinateur: Thierry Démarez
Coloriste: Fabien Alquier, Denis Bajram
Editeur: Casterman
Date de publication: Octobre 2015
D’après l’œuvre de Jacques Martin.

Oui, je sais, je fais plus tellement le série Alix, sur ce blog. Je sens que vous n’en n’êtes vraiment pas fan, et qu’elle me fait surtout plaisir à moi. Mais la série dérivée, par contre, est vraiment bien, je maintiens… Donc là, par contre, je ne lâche pas le morceau.

Alix a été envoyé en Grèce, à Athènes, auprès de Numa Sadulus, une vieille connaissance à lui, car une mission envoyée par Auguste a été retrouvée décimée par des Spartiates. Ce convoi secret ramenait à Rome des textes sacrés pour les grecs, qu’Auguste veut à tout prix contrôler comme signe de sa mainmise sur la péninsule. Tout accuse Sparte. Mais Alix veut être sûr de ne pas tomber dans un piège.

REFERENCES, RESPECT, ENVIE

Décidément, Valérie Mangin me plaît beaucoup, sur cette reprise d’Alix.
Elle me parle, par ce petit mélange que je vous ai placé en titre. On sent différentes intentions, dans son écrit, qui se marient fort bien les unes avec les autres.
Les références, se sont les personnages secondaires bien utilisés et que l’on prend plaisir à retrouver. Heraklion fût pour moi un personnage marquant de la série originelle. Le dernier spartiate fait partie des albums qui m’ont profondément touché pendant mon enfance. Numa Sadulus, je l’avais moins en tête, mais cette version latine du grand interviewer d’Hergé Numa Sadoul avait été créée par Martin lui-même et il fût malin d’aller le retrouver.
Le respect, c’est cette façon de traiter tout l’univers de Martin avec la même sensibilité que son créateur. On ne se sent pas trompé par les réactions des personnages. Il y a une vibration commune.
L’envie, c’est celle de la scénariste de bâtir une nouvelle trame, c’est le poids que prennent les personnages créés par elle, je pense notamment à Kephren, le fils d’Enak, qui semble promis à un fort intéressant avenir. C’est ce complot qu’elle tisse autour d’Auguste et Alix, subtilement, d’album en album, et dont on se demande s’il amènera à la chute des deux personnages.

Et dans ces trois dimensions, on retrouve aussi le travail de Thierry Démarez, le dessinateur, toujours plus souple que Martin, plus accessible, mais demeuré pourtant dans cet aspect posé qu’avait le dessin du créateur.

 

Je maintiens, Alix Senator est un bon moyen de revenir au personnage si vous l’avez lu par le passé mais que vous vous êtes quelque peu ennuyé. Chaque nouveau tome de cette série ne fait que le confirmer.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17/20

Alix Senator tome 4_ planche

 

2 réflexions sur “Alix Senator tome 4- Les démons de Sparte, Mangin, Démarez, Casterman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s