Bilan d’un mois de Juillet spécial

Vous l’aurez constaté, pas de parutions ces jours-ci, c’est parce que le blog est en vacances.

A part quelques publications autour de ma chaîne Bayday Tube, rien de très fourni. Je m’autorise pour la première fois en presque dix ans à ne pas publier pendant deux bonnes semaines. Vacances quoi!

Mais avant ça, je vous ai proposé un mois de Juillet « thématique », avec 26 chroniques d’albums titrés de A à Z.

Quel bilan peut-on faire de tous ces titres?

 

J’ai été content, d’abord, de vous proposer pas moins de 21 éditeurs différents. Seuls 5 se sont donc vu présentés deux fois. J’avais vraiment à coeur de vous proposer une sélection variée, riche, diversifiées. Proposer de nombreux éditeurs, c’est s’assurer de multiplier les points de vue, les politiques éditoriales. On a eu les grosses pointures, bien entendu, avec des éditeurs comme Dargaud, ou Glénat, mais aussi des petits nouveaux, comme Olydri Editions, ou d’autres éditeurs plus anciens, mais moins riches que leurs grands semblables, je pense à La Boîte à Bulles, à Des ronds dans l’ô… Mais aussi, des éditeurs de manga moins connus, comme Graph Zeppelin, ou les poids lourds du comic book, Panini et Urban…

De ce point de vue là d’ailleurs, évidemment, j’ai fait une très large place au franco-belge. Ceci est le reflet de mes lectures, et aussi un peu de vos goûts à vous lecteurs. Je vous sais peu friands de mangas, mais j’aime bien venir vous titiller et vous faire découvrir des séries intéressantes. Ce sont donc  16 bd européennes, 5 manga et 5 comics que vous avez pu lire. Du shojo, du super-héros, il ne faut pas craindre de toucher aux grands classiques du genre. Voir même, oser la rencontre des univers, comme quand des auteurs de franco-belges s’essaient au comic-book.

Autre diversité, les thématiques traitées. Les genres littéraires, pourrait-on dire pompeusement.
On peut globalement en compter treize différents, avec de grands écarts parfaitement assumés. Oui il y a eu de la bande dessinée indépendante, de la bd de sport, du western , du reportage. Ce sont les super-héros, qui, paradoxalement, se taillent la plus grosse part. Quatre albums leur ont été consacré. La science-fiction occupe la seconde place avec 3 titres, comme la bd d’Aventure. De l’intime, du grandiose, on aura tout passé n revue ou presque.

Prenons un autre point de vue maintenant.
J’ai voulu ne pas me contenter de vous proposer les séries habituelles que je vous propose en ces lieux toute l’année. Ne pas nécessairement baser mes choix sur la poursuite de séries déjà chroniquées ici. A l’occasion, j’ai pu le faire. Avec le troisième tome de Mjöllnir, par exemple, ou celui de la Quête de l ‘oiseau du temps. Mais vous aurez noté que je ne vous ai pas proposé les Gouttes de dieu à la lettre G. J’ai essayé de ne pas succomber à la facilité. Par contre, j’ai aussi pu faire le choix de retourner vers de vieilles séries que j’avais délaissées, comme pour War and Dreams…
Vous aurez donc découvert sept tomes 1 et neuf romans graphiques. Soit seize « nouvelles séries » en ces lieux. Et donc seulement dix suites. Je prolongerai sans nul doute certaines lectures , d’autres resterotn sans suite. Mais pour ce mois de Juin, j’ai essayé de ne pas vous lasser.

Et je ne me suis pas contenté de suivre l’actualité. Certes, onze titres ont été publiés dans l’année 2016. Mais donc, quinze sont des albums que vous avez peut-être raté et que vous devrez essayer de découvrir hors des sentiers commerçants. Encore une fois, j’essaye de conserver cet équilibre entre les nouveautés dans le vent, et les séries que j’ai pu rater des années précédentes. Et autant dire que ça fait du volume, les séries que je n’ai pas encore lu.

Pour finir, que dire? Ah oui, mon coup de coeur, peut-être? Le titre que j’ai préféré sur ces 26.
Alors ce sera Jérôme d’Alphagraph. Cette bd indépendante rennaise, que je sous-estimait plutôt, et qui s’est avérée être un petit bijou. Il faut savoir reconnaître quand on a tort. Concernant Jérôme et l’oeuvre de Nylso, je me suis bien planté. Mais qu’est-ce que ce fût bon, au final…

 

Bon été à vous. on se retrouve lundi 09 Aôut pour se chauffer avant que ne commence la rentrée littéraire BD. Et pour plagier une célèbre émission web, » j’aurai du lourd. Du très lourd. »

Bises à tous!

 

Publicités

Une réflexion sur “Bilan d’un mois de Juillet spécial

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s