Les gouttes de dieu tome 32, Agi, Okimoto, Glénat

Les gouttes de dieux tome 32

Série: Les gouttes de Dieu
Tome: 32
Scénariste: Tadashi Agi
Dessinateur: Shu Okimoto
Editeur VO: Kodansha ltd
Editeur VF: Glénat
Date de publication vf: mars 2014

Je commence à écrire cette chronique après avoir mangé un délicieux sandwich. Pain au sésame, brie, pommes caramélisées. Le tout légèrement chauffé. Délicieux. Mais trop petit… Me retrouver à lire un manga sur le vin à la suite de ça, je trouve que ça a du sens. Les papilles ont bien été excitée, l’esprit était donc disponible pour lire le plaisir de la dégustation du vin.

Shizuku Kanzaki essaye de sauver un établissement client des bières et vins Taiyo. Et pour se faire, il va devoir rabibocher un frère et une sœur qui se déchirent autour de la propriété de l’établissement. Mais comment leur faire comprendre ce qu’ils partagent?
Et puis le dixième apôtre arrive. Un nouveau duel qui amènera Shizuku à essayer de percer les mystères des vins de Bourgogne.

DES STYLES  DIFFÉRENTS

Tadashi Agi s’amuse à accentuer le fossé qui sépare ses deux personnage, alors qu’ils avancent dans le même sens. Le style, central dans la quête de Shizuku en Bourgogne, quand il lie haute couture et vins. Le style d’Isseï Tomine, tout en agressivité et certitudes, lorsqu’il prend l’ascendant psychologique sur la monitrice de plongée dont il veut qu’elle l’emmène vers les dangers de la plongée en apnée. Et pourtant, je ne vous cache pas qu’Isseï me fascine. Que je n’arrive toujours pas à le cerner. À quel point est-il sincère? Serviable? N’est-il vraiment qu’un homme imbue de lui-même? Le doute plane toujours. Même après 32 tomes. Un vrai point à mettre au crédit du scénariste. Shizuku ne dégage pas le même mystère.
Petit défaut à pointer me semble-t-il, l’effet d’amoncellement, quand Shizuku goûte à la chaîne les vins de Bourgogne. Le scénariste empile les noms de bouteilles, sans qu’on partage réellement l’attrait du héros. Dommage.

ISSEI A LA MER

Shu Okimoto se voit offrir une nouvelle séquence qu’on ne lui avait pas encore proposé dans la série. La plongée. Et force est de constater qu’il se montre encore parfaitement immersif. On plonge grâce à lui aux côtés d’Isseï. Il est fort quand même.

Bon, le niveau de la série ne bouge pas tellement hein. Ses forces et ses faiblesses demeurent. Mais que voulez-vous, je m’y suis attaché à ces personnages. Je veux connaître la suite de leur parcours. Et la fin surtout.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

15.5/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s