Batman tome 8- La relève première partie, Snyder, Capullo, Urban Comics

Batman tome 8

Série: Batman
Tome: 8
Titre: La relève- Première partie
Scénaristes: Scott Snyder, Brian Azzarello, James Tynion IV
Dessinateurs: Greg Capullo, Jock, Joge Antonio
Encreur: Danny Miki
Coloriste: FCO Plascencia, Lee Loughridge, Dave McCaig
Editeur VO: DC Comics
Editeur VF: Urban Comics
Date de publication VF: Mai 2016

Après un dernier tome absolument dantesque, voyant un affrontement épique entre Batman et le Joker (non je n’en rajoute pas, retournez donc lire ma chronique pour le vérifier), un nouveau statu-quo naissait. Batman, c’était fini. Mais pas tout à fait, et c’est donc l’objet de ce nouvel arc intitulé La relève. Une relève tout à fait inattendue, je pense, pour qui ne s’était pas mis en quête de spoilers avant…

Gotham panse ses plaies, après que le Joker ait lâché son terrible virus qui causa de nombreux dégâts. Mais surtout, Gotham essaye de vivre sans une présence rassurante, celle du Batman. Le héros est déclaré mort aux prises avec sa némésis. Et le bat-signal ne provoque plus aucune réaction. Du moins jusqu’à ce que l’entreprise qui avait repris Wayne enterprise décide de s’investir elle-aussi dans la lutte contre le crime. Et sponsorise un Batman officiel, un nouveau Batman, travaillant main dans la main avec les forces de l’ordre. Un Batman qui n’est autre que Jim Gordon. Mais alors, pourquoi Bruce Wayne évolue-t-il lui au grand jour dans Gotham?

QUAND SNYDER REVIENT A LA CREATION

Scott Snyder avait démarré la série Batman New 52 avec une création personnelle dans la mythologie du chevalier noir, la Cour des Hiboux. Après avoir renouvelé des personnages connus, le Sphinx, le Joker, il se reprend un espace créatif personnel en lançant trois nouveaux concepts. Un Batman incarné par le commissaire Gordon, un Bruce Wayne débarrassé de ses pulsions mortifères, et un super-vilain totalement nouveau pour enfoncer le clou.

Et ça marche. On arrive avec plein de questions, et les premières réponses apportées, sur Gordon, sur Bruce, sont tout à fait satisfaisantes. Snyder développe ses créations avec beaucoup d’intelligence, et cette façon de rebooter Bruce Wayne reste parfaitement cohérente avec ce qu’il avait pu développer jusque là sur la série. Evidemment, on passe son temps à se demander comment Bruce redeviendra Batman, mais c’est déjà un enjeux assez inhabituel qui nous est offert. La question du remplaçant de Batman s’était déjà posée un peu du temps où le héros fût brisé par Bane, mais cette fois-ci, le scénariste attaque beaucoup plus frontalement la question de l’héritage du super-héros. En donnant sa chance à celui qui fût un de ses partenaires privilégiés, Jim Gordon. Au passage, Snyder réinsert quelques concepts issus de la série Batman Eternal, comme le personnage de Julia, mais c’est vraiment un environnement relativement renouvelé qui nous est offert en cette occasion. Avec un méchant bien barré, bien puissant, qu’on a déjà hâte de voir plus en action.

Petit plus, Urban Comics nous offre aussi la lecture d’un épisode Annual, qui utilise ce contexte tout en venant questionner plus particulièrement cette idée que Bruce Wayne était aussi fou que ses antagonistes. On n’est pas dans Arkhma Asylum, mais en même temps, James Tynion IV vient interroger la personnalité de Bruce, et non pas celle de Batman. C’est très différent.

LA FORCE DE LA CONTINUITE

Si Batman fait partie des séries New 52 les plus appréciées, c’est d’abord pour son scénariste, mais c’est aussi pour le duo formé avec le dessinateur Greg Capullo, qui a été extrêmement présent au fil des 45 épisodes publiés. Régularité, mais surtout, qualité de la proposition graphique. C’est simple, on a le sentiment que rien ne semble gêner cet artiste. Il se montre à l’aise autant dans les scènes d’action que de dialogues. Sa constance et sa maîtrise font plaisir à voir, et on se régale à chacune de ses prestations, même si dans le cas présent, Jock et Antonio ne déméritent pas chacun dans leur style.

 

C’est décidément une série impressionnante que cette série Batman New 52. Plus de quarante épisodes et elle parvient encore à se renouveler et à nous donner envie de lire les épisodes suivants.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17.75/20

Batman tome 8_ planche

Publicités

Une réflexion sur “Batman tome 8- La relève première partie, Snyder, Capullo, Urban Comics

  1. Pingback: Scott Snyder et Greg Capullo – Batman, La relève – 1ère partie (Tome 8) | Sin City

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s