Saint Seiya Deluxe tome 1, Masami Kurumada, Kana

Saint Seiya Deluxe tome 1

Série: Saint Seiya Deluxe
Tome: 1
Auteur: Masami Kurumada
Editeur VO:  Shueisha Inc
Editeur VF: Kana
Date de publication VF: 2011

Comment? Je n’avais pas dépioté Saint Seiya dans ces colonnes encore? Non, c’est vrai, j’ai du faire un petit article ou deux à l’ouverture de la première version du blog, mais rien depuis… Alors je me permets de revenir sur cette série culte pour toute une génération. On va revivre, tome après tome, les aventures originelles des Chevaliers du Zodiaque!

Il est une légende, qui prétend que la déesse Athéna continue de protéger la Terre. Et que pour la défendre, 88 chevaliers aux pouvoirs dépassant l’entendement portent des armures liées aux constellations.
Des chevaliers en armure? A Athène? Sornettes!
Et pourtant…  Seiya, le jeune garçon venu du Japon s’entraîne dur pour le combat qui l’attend, en vue d’acquérir l’armure de bronze de Pégase. Mais pour vaincre, il va devoir sentir s’enflammer le cosmos qui est en lui.

CULTE!!!!

Nous sommes donc au début d’une oeuvre culte, grandiose, qui a marqué des milliers de jeunes à sa sortie, en manga comme en dessin animé. je ne parlerai pas de ce dernier, ce n’est pas le lieu, je me concentrerai donc sur ce premier opus, dans sa version dite Deluxe et donc en partie colorisée.
Qu’a-t-on donc au programme? Entre autre les entraînements de plusieurs chevaliers, Seiya et Shiryu notamment. Mais le gros élément de l’histoire, c’est le totalement crédible Tournoi Galactique de la fondation dirigée par Saori Kido. Mais si, ça fonctionne bien, le tournoi de catch avec armure… Je me moque… Mais en fait, j’adore ça. J’adore voir comment Masami Kurumada s’est laissé aller à montrer des chevaliers de bronze extrêmement bourrins, qui se pulvérise leurs armures les uns les autres. Il n’avait sans doute pas en tête l’inévitable montée en puissance qui allait s’ensuivre, propre au genre Shonen. N’empêche, cent orphelins envoyés à travers le monde par la fondation… Il s’embêtait pas le père Kurumada, pour justifier son histoire.
Evidemment, ce premier tome permet aussi de poser un certain nombre de relations entre personnages. Shiryu prend très vite un certain ascendant, mais je dois avouer que je ne me souvenais plus que Hyoga arrivait ainsi en « nettoyeur » mandaté par le Sanctuaire. Faire d’un personnage principal un antagoniste, c’était osé, il faut le dire. J’ai hâte de voir comment sera introduit Ikki, pour ne pas faire redondant dans le genre. Et puis bon, il y a Jabu le toutou à Kaori… Oui, même vingt ans après, les intentions scénaristiques de Kurumada sur ses personnages restent bien ancrées en moi.

UN DESSIN ENCORE LOIN DE SON APOGEE

Je regarde les planches de Masami Kurumada avec une tendresse certaine. Sachant où il va arriver, je sourie en regardant ses dessins un peu gauche, parfois, sur certaines planches. Un certain manque de maturité. Et en même temps, tous les éléments qui vont faire son succès sont déjà là. L’énergie du trait et de la composition, l’incroyable apparence des armures… Bien entendu, ça demande à prendre de l’ampleur, mais c’est justement ce qui va être bon en relisant ces manga. Redécouvrir cette progression.

J’espère que vous aurez pris plaisir comme moi à retrouver ce grand classique du manga. Je compte bien vous la proposer sur le long termes. Vu le nombre de tomes, on est parti pour une sacrée durée. Le premier cycle, ce serait déjà très bien.
Des quatre coins de l’univers, quand triomphe le mal…. la la la….

Saint Seiya Deluxe tome 1_ planche

Publicités

2 réflexions sur “Saint Seiya Deluxe tome 1, Masami Kurumada, Kana

  1. Juste en passant vu le peu d’intérêt pour moi de St Seiya, tu as oubli le -s à la fin d’Athènes. Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s