Journées rouges et boulettes bleues , Mathieu, Benjamin, Perret, La Boîte à Bulles

couverture-Coralie.indd

Titre: Journées rouges et boulettes bleues
Scénaristes: Cyprien Mathieu, Rémy Benjamin
Dessinateur: Olivier Perret
Coloriste: Rémy Benjamin
Editeur: La Boîte à Bulles
Date de publication: Avril 2016

J’ai pris cet album dans les nouveautés Boîtes à Bulles du mois, d’abord pour son dessinateur, Olivier Pero, dont je suis les parutions depuis presque deux ans.  J’aime bien être fidèle aux artistes, dans mes lectures… On n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise.

François est parti en vacances à la mer avec ses deux fils. Clara, leur mère, les rejoindra plus tard, quand elle aura fini de bosser. Mais gérer seul un ado, un plus jeune et le chien qui va avec, ce n’est pas évident. Surtout quand le dit chien disparaît, au grand désespoir du plus petit. Et que la mère ne descend toujours pas. Les vacances vont êtres difficiles cette année, pour François…

QUAND LE QUOTIDIEN SE FAIT PESANT

Sale semaine pour le personnage principal, qui va devoir gérer pas mal de choses. On entre rapidement en empathie avec lui. En fait, dès la première séquence, entre les gosses chiants et la femme infect au téléphone. On découvre petit à petit un personnage à la Bénabar. J’ai eu plusieurs chansons de l’artiste en tête, au fil de l’histoire. 40 ans, pas de gros projets, une vie subie plus que choisie… Et une force de caractère disons… discutable. Mais la rencontre lecteur personnage se fait. Et on en vient vite à le plaindre, ou à comprendre ses réactions. Il est dépassé, aurait besoin de penser un peu à lui. Mais il y a le confort de la situation, qui n’est pas évident à dépasser.

IMMERSION ESTIVALE

En fait, si on se sent si bien dans cet album, c’est grâce au duo Perret/ Benjamin, à l’oeuvre sur les dessins. Les deux se connaissent bien, et le travail de l’un convient à merveille au travail de l’autre.
Olivier Perret propose un dessin très élégant, très souple. Ses cases sont vraiment bien travaillées, avec une grande attention apportée aux détails. Rémy Benjamin, lui, apporte de la chaleur, avec ses couleurs. On y croit, à ces vacances, parce qu’il apporte la lumière qui fait du bien, celle qu’on aime à retrouver l’été dans le sud.

 

Cet album est donc un joli moment à s’accorder, pour repenser à nos vacances futures comme passées. Et faire le point sur nos envies et nos projets de vie.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

16.5/20

Journées rouges et boulettes bleues_ planche

Publicités

4 réflexions sur “Journées rouges et boulettes bleues , Mathieu, Benjamin, Perret, La Boîte à Bulles

  1. Pingback: Invisible Awards 2016: Les coloristes | Les Chroniques de l'invisible

  2. Pingback: Big Bang Saïgon, Maxime Péroz, Hugue Barthe, La Boîte à Bulles | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s