Les gouttes de Dieu tome 30, Agi, Okimoto, Glénat

Les gouttes de dieu tome 30

Série: Les gouttes de Dieu
Tome: 30
Scénariste: Tadashi Agi
Dessinateur: Shu Okimoto
Editeur VO:  Kodansha Ltd.
Editeur VF: Glénat
Date de publication VF:  Octobre 2013

Elle n’est pas super élégante, cette couverture? Avec ses traînées de vin, semblant représenter du sang qui coule. Le sang du personnage représenté. Une allégorie qui, vous allez le voir, semble vraiment adaptée au propos de ces nouveaux chapitres.

Shizuku et Chosuke sont sur présents au départ du Marathon de Toscane, auquel s’apprête à participer Antonio, l’ancien champion brisé en plein vol, mais aussi et ils l’ignorent, Isseï Tomine, bien convaincu de pouvoir mener cette course à son terme cette fois-ci. Une fois le départ donné, Shizuku ne peut plus se retenir, il sent qu’il doit lui aussi tenter cette expérience, pour mieux comprendre l’Apôtre qu’il doit trouver. La ligne d’arrivée, ils vont l’atteindre. De même celle de l’Apôtre. Mais qui de Shizuku, Isseï ou Christopher le petit nouveau, sera sur la plus haute marche du podium?

DE L’ESSENCE DE CET AFFRONTEMENT

Finalement, l’introduction de Christopher Watkins, ce troisième concurrent, s’avère assez intéressante, pour ce qu’elle apporte à Shizuku. Il sert finalement de mètre-étalon, ce personnage, pour mesurer les progrès réalisés par le héros au fil des épreuves. Ce qui est utile, vu que le scénariste fait avancer à grand pas Isseï Tomine, laissant entendre qu’il possédât une grande supériorité sur l’héritier officiel. Et cette supériorité, bien que pas évidente, est bien démontrée au fil des pages et notamment lors d’une certaine séance de dégustation. L’histoire est donc bien menée. Les conséquences du 9e Apôtre sont prometteuses, notamment parce qu’elles laissent Christopher Watkins dans les parages, qui fait un excellent antagoniste pour les deux personnages principaux.

LA REGULARITE DU DESSIN

Rien à dire ou à redire côté dessin. Shu Okimoto est d’une belle régularité, et aucune scène n’est venue à proprement parler m’interpeller. Mais je ne crois pas que le scénario ait été écrit pour permettre cela.

 

Un trentième tome plaisant, donc, qui fait surtout avancer les trois personnages principaux, dans leur cheminement intellectuel autour des Apôtres. Reste à voir comment Shizuku parviendra à combler son retard pourtant encore immense, avant la fin du concours.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

16.5/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s