La quête de l’oiseau du temps tome 1- La conque de Ramor, Le Tendre, Loisel, Dargaud

La quête de l'oiseau du temps tome 1

Série: La quête de l’oiseau du temps
Tome: 1
Titre: La conque de Ramor
Scénariste: Serge Le tendre
Dessinateur: Régis Loisel
Coloriste: Yves Lancot
Editeur: Dargaud
Date de publication: 1983

Il en aura fallu du temps, pour que je vienne à cette série, pourtant culte dans le monde de la bande dessinée. La faute aux premières planches de l’album, un prototype de l’histoire, qui ne m’ont pas intéressée, et qui m’avaient amené à refermer l’album sans aller plus loin. Mais bon, j’ai une rencontre bd à préparer sur le thème de l’héroïc-Fantasy, alors bon, je ne pouvais pas passer à côté de cet album, je me suis poussé au train pour le lire une bonne fois pour toute. Et contre toute attente, j’ai plutôt apprécié ma lecture.

La jeune Pélisse est envoyée en mission par sa mère, la Princesse Sorcière Mara. Elle doit aller trouver le légendaire chevalier Bragon pour le convaincre de se lancer dans une quête pour sauver le monde d’Akbar. La quête de l’oiseau du temps. Bragon était amoureux de Mara, tous deux sont vieux, Pélisse pourrait-elle être sa fille? En tous cas, la rencontre entre ces deux là ne manque pas de créer des étincelles. Pourtant, Bragon ne faillira pas. Et mènera la quête. Sa première étape, trouver une conque magique.

UNE QUETE QUI S’ANNONCE DENSE

Ben voilà, je suis capté. Je dois avouer que le scénario de Serge Le tendre n’y ait pas pour rien, bien au contraire. Je suis impressionné du nombre d’éléments qu’il arrive à poser en 60 pages. Déjà, oser annoncer d’entrée de jeu que la série ne durera que huit jours pour les personnages, je trouve ça extrêmement gonflé. On s’attend à de l’action sans répit, à un rythme particulièrement soutenu. le premier album ne dément pas cette promesse, c’est déjà bien. Mais en plus, le scénariste assume d’annoncer directement le destin du chevalier Bragon, via une prophétie. Ca pose, non, quand même? Autre grande force, arriver à poser en quelques pages les caractères de ses deux héros, et nous les rendre immédiatement sympathique. Je comprends mieux le culte voué par certains bédéphiles à Pélisse. A la fois incroyable sexuée et innocente, courageuse et naïve, elle a tout pour plaire aux hommes. Mais Bragon n’est pas sans reste, avec son amour déçu pour Mara et ce doute permanent quant à savoir si Pélisse ne serait pas sa fille.
Enfin, la première quête en elle-même se montre haute en couleurs et en rebondissement. Bulgor le mercenaire va sans doute faire une formidable némésis, et le monde que Le tendre nous décrit est juste foisonnant de vie et extrêmement bien pensé.

LES PREMICES DE LOISEL

Bon, si Serge Le tendre montre d’entrée de jeu un très gros niveau d’écriture, je suis moins enthousiaste sur le dessin de Loisel, qui va demander encore un peu de temps pour prendre toute son ampleur. Attention, je parle d’un artiste qui va montrer extrêmement haut, donc cet album-là n’a rien d’un album bâclé. C’est plus une question de style. Loisel fait un énorme usage des hachures, pour donner de la densité à son dessin. Et cela noircit beaucoup ses cases, apporte un certain manque de lisibilité. Mais je ne suis pas inquiet, je sais que l’artiste va évoluer et aérer tout ça.

 

Voilà, je suis heureux de pouvoir dire que je m’étais trompé et que cet album vaut le coup d’être lu. Bon, j’étais un des rares qui pensait le contraire, sans doute… Mais j’aime bien me tromper dans ce sens là. Que de belles lectures s’annoncent pour moi, et j’espère pour vous, autour de cette série…

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17.5/20

LA BLOGOSPHERE EN PARLE

Au fil des plumes

La quête de l'oiseau du temps tome 1_ planche

Publicités

6 réflexions sur “La quête de l’oiseau du temps tome 1- La conque de Ramor, Le Tendre, Loisel, Dargaud

  1. Etonnant en effet !… Moi qui n’étais pas un fan de HF, je me suis réconcilié avec ce genre grâce à cette série culte qui m’a aussi (re)donné le goût de la BD au début des années 80. Il est évident que comme beaucoup d’auteurs à leur début, le graphisme a beaucoup évolué depuis mais encore plus les couleurs sublimes des séries actuelles qui suivent cette saga.
    Bref, une incontournable série que tu te devais d’avoir lue !

  2. Et oui… Mais vraiment j’avais bloqué sur les pages noir et blanc. Ca m’avait fait chier. Sans que je comprenne que c’était le prototype. Là, j’ai fait l’effort, et l’envie est née ^^

  3. Le problème de cet album, c’est que j’adore les dessins et les personnages, mais je n’ai rien compris !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s