L’île des Justes tome 1- Corse, 1942, Piatzszek, Espé, Glénat (La BD de la Semaine)

L'île des justes tome 1Série: L’île des justes
Tome: 1
Titre: Corse, été 42
Scénariste: Stéphane Piatzszek
Dessinateur: Espé
Coloriste: Irène Häfliger
Editeur:  Glénat
Date de publication: Mai 2015

Indéniablement, j’ai pris cet album en bibliothèque sur son titre. Vendez-moi de la Seconde Guerre Mondiale, je répondrai présent presque à coup sûr. La qualité du trait sur la couverture a joué, bien évidemment. Comme quoi, un bon titre, une bonne couv, ça déclenche la lecture, y’a pas photo!

Juillet 1942, à Marseille. Henri, Suzanne et leur fils Sacha se préparent à quitter Marseille pour rejoindre la Corse et de là-bas, la Palestine. Espérant fuir l’occupant nazi et les collabos de Vichy. Mais une raffle nocturne sépare la famille, et seuls Suzanne et Sacha parviendront à rejoindre l’île. Mais sans discrétion aucune… Et l’arrivée de plus en plus régulières de juifs du continent, commence à semer le trouble en Corse, où l’influence vichyssoise est bien présente.

QUAND LA CORSE DEFEND LES ETRANGERS

Comme cela fait du bien de voir les Corses autrement que dans le nationalisme et la xénophobie… Merci à Stéphane Piatzszek de nous rappeler que les résistants et les Justes se trouvaient aussi là-bas, pendant la seconde guerre mondiale. C’est d’ailleurs un point de cette époque qui est rarement enseigné. Il a fallu que je lise cet album pour apprendre quelque chose à propos de la Corse sous l’Etat Français. Décidément, la bande dessinée a bien des utilités.
Mais ce n’est pas tout. Cet album, c’est aussi une belle histoire de famille, l’histoire d’une femme qui lutte pour tenter de sauver les siens. De sauver son enfant. C’est une superbe galerie de portraits, des types minables, des fonctionnaires zélés, un curé ouvert d’esprit. Une population qui refuse de céder à la barbarie. De l’honneur… Ca fait du bien. Mais malgré tout, les drames auxquels on peut s’attendre. Quand on est en guerre, il ne peut en être autrement.

UNE DECOUVERTE TARDIVE

Je découvre littéralement Espé, le dessinateur de cet album, en cette occasion. Essayant de faire mon travail de chroniqueur, je vais regarder qui il est, s’il a fait d’autres albums avant celui-ci. Et je lui découvre une carrière commencée en 1998. Et me sens un peu honteux de l’avoir raté jusque-là.
Parce qu’il propose un excellent dessin de bande dessinée franco-belge. Classique, mais plein d’élégance. A mi-chemin entre le réalisme et une forme de gros nez… C’est un dessinateur parfait pour dessiner des trognes incroyables, comme celle du curé Simeoni. Un de ces artistes idéal dès lors qu’il est question d’interactions humaines. Mais qui assure pleinement sur tous les autres aspects du dessin. Je lui trouve un petit côté Sylvain Vallée, pour situer l’artiste…

 

Je suis content de m’être laissé séduire par une simple couverture, parce que j’ai découvert un bel album, qui peut présager d’une belle série. J’ai hâte de lire la suite, pour voir ce que sera le destin de Sacha, et si la famille parviendra à se réunir ou pas. La seconde guerre mondiale forme toujours un magnifique réservoir d’histoires. Espérons que cela dure encore longtemps.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17/20

L'île des justes tome 1_ planche

BD_de_la_semaine_BIG_redCette semaine on se rassemble chez Noukette.
Cliquez sur le logo

 

Publicités

11 réflexions sur “L’île des Justes tome 1- Corse, 1942, Piatzszek, Espé, Glénat (La BD de la Semaine)

  1. Je suis comme toi, j’ai tendance à foncer quand ça se déroule pendant la seconde guerre mondiale… Tu as visiblement bien fait de suivre ton instinct !

  2. Comme toi Une jolie couverture, un bon titre et l’époque de la seconde guerre mondiale sont des atouts pour me plaire. Et comme tu le dis c’est bien de sortir des clichés habituels sur la Corse. Avoir alors.

  3. Humanité, partage, générosité, sont les valeurs que j’ai toujours connues. On donne de l’eau à quelqu’un qui a soif, on offre du pain à quelqu’un qui a faim. C’est cette terre que j’aime.
    Je note ton album !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s