Légendes de la Garde, tome 2 : Hiver 1152 (La chronique de Dionysos)

Légendes de la garde tome 2

Titre : Hiver 1152

Série : Légendes de la Garde, tome 2

Scénariste et Dessinateur : David Petersen

Éditeur : Gallimard

Date de publication : 2011

Synopsis : En ce rude hiver 1152, la Garde doit faire face aux pénuries qui menacent l’existence des souris. Saxon, Kenzie et Lieam, trois gardes parmi les meilleurs, partent à travers les territoires recouverts de neige. Mené par le vieux Celanawe, ils font office de diplomates et tentent d’améliorer les relations entre les différentes cités et la Garde. Mais cet hiver-là pourrait bien être fatal à certains gardes.

 

 

C’est la crise à la Garde !
Après les événements du premier tome, la pénurie guette la petite communauté de souris qui a survécu à l’attaque de la forteresse de Lockhaven. Dans le but de collecter des ressources alimentaires pour l’hiver venu, onze gardes sont dépêchés dans les autres cités de la région.

David Petersen poursuit sa série de comics « Mouse Guard » mettant en scène des souris anthropomorphiques dans un monde fantastique-médiéval. Ce deuxième tome reprend l’intrigue exactement là où le premier avait laissé le lecteur et les petites souris victorieuses, malgré la perte de certains camarades et de nombreuses illusions, doivent se mettre en quête de leur survie, au prix d’une pittoresque randonnée à travers la neige, les souterrains abandonnés, les trahisons et les créatures ennemis. Toutefois, nous ne suivons pas toutes les missions parties de Lockhaven, mais avant tout celle composée de Kenzie, Saxon, Lieam, Sadie et Celanawe, la légendaire Hache noire.
Au vu du pitch de départ de ce deuxième opus, nous pouvons rapidement penser qu’il va y avoir une vaste découverte de zones bien plus étendues. Toutefois, David Petersen ne tombe pas dans le piège de la dispersion et révèle une histoire sur la transmission des valeurs et la répartition du rôle de chacun dans un groupe qui se doit de bien fonctionner pour survivre. De plus, en multipliant davantage les discussions au coin du feu, les réunions dans les cités, l’ambiance à la Redwall (Rougemuraille), la série animée autour de l’an 2000 (adaptée de la série éponyme de romans de fantasy), est encore plus présente. Ainsi, on reconnaîtra certaines fresques et tapisseries qui ornent les murs des bureaux de la Garde. Qui plus est, l’auteur se paye même le luxe de réutiliser des scènes mythiques de la fantasy, comme la traversée de la Moria, sauf qu’ici trois petites souris traversent le royaume des furets investi depuis par d’autres créatures dangereuses.
Bien sûr, on peut toujours noter quelques petits soucis de traduction dans ce tome-ci : une ou deux phrases n’ont pas grand sens à la lecture, et le jeu des mots qui résonnent dans les grandes salles a droit à un ou deux couacs (ce n’est pas forcément le même mot qui termine la phrase en anglais et en français). Toutefois, c’est sûrement le dessin que l’on garde en tête, un dessin aux graphiques parfois troubles, qui gomme certains détails, mais qui permet toujours de différencier nos petits compagnons de la Garde. L’intrigue alternant les endroits lugubres (neige, intérieurs humides) et les scènes dans le confort des chaumières, l’auteur aurait pu être tenté de multiplier les gros plans ; pourtant, il se permet tout de même quelques planches pour mettre en avant les paysages enneigés des territoires environnant Lockhaven.

David Petersen assure encore scénario et dessins pour nous conter la suite des aventures de la Garde, suite où les souris de Lockhaven traversent encore mille dangers pour maintenir leur communauté unie et en vie. Si vous avez aimé le premier tome, il n’y a là aucune raison de s’arrêter en si bon chemin.

Légendes de la garde tome 2_ planches

Publicités

4 réflexions sur “Légendes de la Garde, tome 2 : Hiver 1152 (La chronique de Dionysos)

  1. Pingback: Poursuite du partenariat avec Chroniques de l’Invisible | Le Bibliocosme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s