Néogicia tome 1- L’injection, Fournier, Cardona, Olydri Editions

Néogicia tome 1

Série: Néogicia
Tome: 1
Titre: L’injection
Scénariste: Fabien Fournier
Dessinateur: Philippe Cardona
Coloriste: Florence Torta
Editeur: Olydri Editions
Date de publication: Janvier 2016

Les voilà qui volent de leurs propres ailes, même en bande dessinée. L’équipe de la web-série Noob, consacrée aux MMORPG, fait ses propres films, ses propres romans, et maintenant ses propres albums de bd, indépendamment de l’éditeur Soleil qui avait publié la première série éponyme Noob.
L’univers reste le même, mais le point de vue complètement différent. Et une nouvelle héroïne est mise en avant. Mais de quoi je parle? Venez donc, je fais les présentations.

 

Olydri est un monde où la magie domine depuis des siècles, mais qui a vu un vaisseau spatial s’écraser, et les voisins du crash, s’approprier sa technologie. Ils sont l’Empire. Les seuls sur Olydri à maîtriser la technologie. Et au sein de l’Empire, vivent les néogiciens, une caste d’être aux pouvoirs étranges, des maîtres de la technologie. Saly Saligar va passer l’épreuve qui pourrait faire d’elle une néogicienne. Mais cette épreuve va la changer bien plus que ce qu’elle n’espérait. Et faire d’elle une pièce majeur dans la défense de l’Empire, contre ses ennemis de la Coalition.

UN SPIN-OFF PARFAITEMENT ACCESSIBLE.

Saly Saligar est déjà l’héroïne de deux romans, que vous pouvez commander auprès d’Olydri Editions. Fabien Fournier, l’auteur du roman, a choisi d’en proposer une adaptation en bande dessinée, pour donner plus encore à voir ce monde qu’il a créé, et que ses moyens de réalisateur ne lui permettent pas nécessairement de mettre en scène.
Alors, faisons le point sur ce qu’est Néogicia. Il était une fois un MMORPG nommé Horizon 2.0. Les personnages numériques parcourent le monde d’Olydri. Noob, raconte les aventures des joueurs et de leurs personnages. Néogicia raconte les aventures d’un pnj, un personnage non-joueur. Finalement, Noob, c’est le jeu pratiqué par les joueurs, et Néogicia, la cinématique qui, pour un fois, serait totalement indépendante. C’est simple en fait, il y a juste à adopter ce nouvel univers, dont la carte est fournie au début de l’album, et dont les grandes règles sont définies en première planche.
Ceci accepté, il n’y a plus qu’à se laisser porter dans l’aventure, et je dois dire que de ce point de vue là, je n’ai pas été déçu. On a affaire à un très bon premier tome, qui pose bien les enjeux de l’héroïne, l’intrigue globale et les personnages secondaires. Saly est un personnage extrêmement attachant, à la fois très indépendante et pourtant pas encore adaptée à son nouveau statut. Classique mais efficacement mené. Fabien Fournier crée de l’empathie pour l’héroïne dès sa première apparition. Et rien ne vient contredire cet élan, bien au contraire. J’ai plutôt apprécié la façon dont il donne à voir en quoi Saly est hors norme, dans la scène de la douche. On expose la situation, mais on commence aussi à poser les enjeux et la lutte contre la coalition, ainsi que le côté harassé de l’Empire, qui menace en fait de craquer.

Encore un fois, tout est parfaitement amené, un nouvel arrivant n’aura aucun mal à s’investir dans l’histoire. Faut juste aimer les croisements entre monde médiéval et technologie. Mais je ne suis pas inquiet, le travail du scénariste est fiable.

LES TAULIERS AUX CRAYONS

Philippe Cardona et Florence Torta sont une nouvelle fois aux manettes pour donner vie au monde d’Olydri en bande dessinée. Ils étaient déjà les artistes de la bd Noob, et ils sont tous deux acteurs de la web-série, à travers leurs personnages de PNJ, Bartémulus et Nostariat. Ce sont surtout depuis fort longtemps des artistes de bande dessinée. Et à ce titre, on retrouve leur parfaite maîtrise au fil des pages de l’album. Pour Néogicia, Philippe Cardona adopte un style plus sérieux, plus réaliste, mais qui conserve toute son énergie, et toute sa souplesse dans le trait. J’aime pour ma part autant son côté décalé SD, que cette proposition là dans laquelle il semble s’épanouir aussi. Florence Torta, sa partenaire aux couleurs, vient jouer avec les ambiances atypiques de cet univers, et on sent qu’elle s’amuse elle aussi, à poser les bases visuelles de Centralis.

 

Si vous ne connaissez pas Noob et le monde d’Olydri, Néogicia tome 1 est une très bonne porte d’entrée. C’est une série qui a un joli potentiel pour nous proposer des aventures entraînantes. Les fans, quant à eux, comme moi, se régaleront sans réserve aucune.
Et même si l’éditeur est tout neuf, notez que Néogicia est diffusable partout en France, il vous suffit de le commander auprès de votre libraire si celui-ci ne l’a pas en boutique.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

16.5/20

 

Publicités

2 réflexions sur “Néogicia tome 1- L’injection, Fournier, Cardona, Olydri Editions

  1. Pingback: Invisible Awards 2016: Les tome 1 | Les Chroniques de l'invisible

  2. Pingback: Invisible Awards 2016: Les coloristes | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s