Excalibur Chroniques tome 4- Patricius, Istin, Briones, Soleil

Excalibur Chroniques tome 4

Série: Excalibur Chroniques
Tome: 4
Titre: Patricius
Scénariste: Jean-Luc Istin
Dessinateur: Alain Brion
Editeur: Soleil
Date de publication: Août 2015

Excalibur Chroniques, c’est la série que j’avais découverte par hasard et dont je ne me lasse pas de tome en tome. Autant pour l’histoire que pour le dessin, d’ailleurs. Alors forcément, un nouvel album, je ne passe pas à côté.

Merlin l’enchanteur entend bien se mettre en travers du chemin du dieu Cernunnos pour l’empêcher de conquérir la Bretagne, quand bien même se dresse face à eux un ennemi commun, l’Evêque chrétien Patricius. Car celui-ci entend conquérir Avalon et faire tomber son pouvoir. Et pour cela, il est prêt à tout pour se constituer une armée.

DES DIEUX ET DES HOMMES

Jean-Luc Istin continue de développer sa trame au fil du mythe arthurien. Enfin proto-arthurien, pourrait-on dire plutôt, puisque le personnage en question est encore un enfant. Il fait avancer ses trames, Merlin, Cernunnos et Morgane. Mais surtout, comme le titre l’indique, Patricius, l’évêque romain totalement aveuglé par sa foi et son désir de convertir l’île. Ce qui donne une vision extrêmement négative de la religion chrétienne, mais qui va justement faire le sel de la série. Le mythe Arthurien, avec la quête du Graal, fait la part belle au culte venu de méditerranée. J’espère qu’Istin ira jusque là pour nous donner à voir comment il imbrique ses points de vue extrêmement affirmés. Que va-t-il faire de Patricius, c’est là un des enjeux de la série. Et puis il y a le destin du jeune Natre, le personnage qu’on pourrait détester plus encore que Patricius… Il a toutes les tares, et Istin charge encore un peu la barque sur cet album. En tous cas, ce quatrième tome est vraiment agréable à lire, tout comme les précédents.

UN DESSINATEUR TOUJOURS AUSSI SOLIDE

Excalibur chroniques, c’est un ton particuliers grâce à Jean-Luc Istin, et c’est un dessin vraiment très plaisant, avec Alain Brion. J’avais découvert cet artiste avec cette série, je ne me lasse pas de le suivre. Ce n’est pas que son dessin soit extrêmement précis et brillant, c’est autre chose. Il a une personnalité, une identité assez unique, qui apporte beaucoup de matière, de densité dans le dessin et les couleurs. Et cette personnalité, moi, j’accroche complètement, surtout quand on voit autant de régularité dans la qualité du travail, d’album en album.

 

Voilà donc pour ce nouvel opus, je serai évidemment encore là pour le prochain.
Quand on a trouvé une série fétiche, on ne la laisse pas tomber en cours de route.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17/20

Excalibur Chroniques tome 4_ planche

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s