L’atelier Mastodonte tome 1 (Mardi Chronique)

L'atelier Mastodonte tome 1

Série: L’atelier Mastodonte
Tome: 1
Auteurs: Alfred, Guillaume Bianco, Julien Neel, Cyril Pedrosa, Tebo, Lewis Trondheim, Yoann
Editeur: Dupuis
Date de publication: Juin 2013

Voilà une série que j’avais prise à l’envers. Par le tome 2 d’abord, sans avoir lu le tome 1. Mal… Oui, enfin, bon, sur des gags en strip, c’était pas trop un soucis non plus, hein? N’empêche que dès que j’ai pu mettre la main sur ce tome 1, j’ai foncé. J’avais passé un super moment, je me disais que ça pouvait bien recommencer.

Lewis Trondheim lance un studio d’auteurs, vous voyez? Alors forcément, il ne va recruter que la crème de la crème. Des gens ultra-pointus sur le gag quoi… Genre Guillaume Bianco le Soleil Boy. Ou Julien Neel et sa mascotte Ramuald. Ou Alfred le mec pas drôle. Ou Pedrosa l’écolo intégriste. Ou Yoann l’autiste. Enfin, bref, que des cadors quoi… Pas sûr que ça tienne, leur affaire…

ATELIER IMAGINAIRE, GAGS DROLES

Imaginé pour le journal de Spirou, cet atelier qui n’en a jamais été un détonne par une très belle association d’artistes très différents. Des gags indépendants, ou parfois qui se répondent les uns aux autres, et ce ping-pong fonctionne vraiment très bien en recueil, on perçoit bien les liens entre les différentes histoires. Beaucoup d’auto-dérision, des piques bien senties envers le monde de la bd, Mastodonte est une série parfaite pour qui suit de près tout cet univers. J’ai adoré les séquences liées au festival d’Angoulême. Les collectionneurs en prennent pour leur grade, j’approuve. Rajoutez à cela quelques auteurs de passage, pour rajouter un peu de péripéties supplémentaires, et vous aurez encore un bon recueil de gags.

LA DIVERSITE DES STYLES

Bon, quand on est sur un travail collectif comme celui-ci, c’est un peu difficile de parler de dessin. On ne compare pas Trondheim et Pedrosa, ou Tebo et Alfred. Ces auteurs, on les connaît tous, et on retrouve à chaque fois ce qu’on aime d’eux. Pas plus, pas moins. Allez, pour le chipotage, je dirai que je n’ai pas adhéré particulièrement aux strips mélangeant photos et dessin, sur la fin du recueil. Mais c’est bien pour trouver un truc à redire hein?

 

Donc oui, l’Atelier Mastodonte est une chouette série d’humour, et ce depuis son tome 1. Donc, je vais continuer à la suivre, avec la plus grande attention et le plus grand plaisir de lecture.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

16.5/20

L'atelier Mastodonte tome 1_ planche

Publicités

5 réflexions sur “L’atelier Mastodonte tome 1 (Mardi Chronique)

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre, même si les blagues scatos prennent un peu le dessus sur la fin.

    Le deuxième tome m’a paru assez répétitif ensuite. Mais c’est typiquement le genre de lectures qu’on aime picorer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s