Nains tome 2- Ordo du Talion (Lundi One-Shot)

Nains tome 2

Série: Nains
Tome: 2
Titre: Ordo du Talion
Scénariste: Nicolas Jarry
Dessinateur: Stéphane Créty
Coloriste: Digikore Studio
Editeur: Soleil
Date de publication: Septembre 2015

Si vous aimez la fantasy en bande dessinée, nul doute que vous connaissez la série concept Elfes, et désormais, sa déclinaison Nains. Pour rappel, les deux séries partagent le même univers et proposent des aventures concernant les différentes races et leurs cultures. Cinq premiers tomes pour Nains, cinq one-shots présentant à chaque fois une nouvelle personnalité du peuple nain.

Ordo aurait pu être un nain comme les autres. Mais le jour de ses six ans, son père l’a confié à un maître cruel, afin de devenir un assassin. Une arme, au service de la confrérie du Talion, puissante organisation naine. Ordo n’a jamais pardonné et a toujours conservé un désir de vengeance contre son père, son maître et le Talion. Il dispose aujourd’hui des moyens de le faire. Il va s’attaquer à la plus grande richesse de ses maîtres, de sorte à les en priver définitivement et mettre fin à leur pouvoir démesuré.

DES NAINS ET DES SECRETS?

Dans le premier tome, Nicolas Jarry nous avait fait découvrir les nains glorieux, la forge, les batailles. Dans ce deuxième opus, il explore la face cachée de la culture naine. Et de manière intéressante, il parvient à sortir des clichés habituels sur ces personnages. Exit l’avarisme monétaire. Jarry fait de ses nains de terribles politiciens, habitués à user des pires moyens pour parvenir à leurs fins. Un peu plus complexe que la simple soif de l’or, j’ai apprécié cet effort de renouvellement. Qui fonctionne, et qui alimente une fin très intéressante, parfaitement en lien. Par ailleurs, on commence à voir une sorte de thème, sur ces deux premiers albums. Le rapport au père, le passage à l’âge adulte, revient dans les deux histoires. Ordo et Redwin détestent leurs géniteurs et ce qu’ils représentent. Ils auront chacun leur réponse , leur épanouissement personnel. A voir si ce trait persiste par la suite, j’aurai en tous cas plaisir à le retrouver. Un peu de profondeur ne nuit à aucune histoire, fût-elle composée de nains et de magiciens.

UN PASSAGE DE RELAIS PAS EVIDENT

Saluons le travail de Stéphane Créty, qui se réalise dans une configuration pas évidente. Soleil a souhaité mettre le paquet sur le tome 1 de la série, en proposant un artiste devenu une référence de la Fantasy en quelques albums à peine, Pierre-Denis Goux. Le maître/ mètre étalon, en somme. Je pense qu’il y aura quelques déçus par le changement de style. ce qui sera dommage, parce que Stéphane Créty ne démérite pas, loin de là. Son énergie, son dynamisme, conviennent fort bien à cette histoire de voleurs, d’assassins et de braqueurs de trésors. Il y a du sens à ce qu’il mette en image ce personnage là. On le sent impliqué de bout en bout, désireux de produire une belle histoire. Et ça fonctionne.

Pour ma part, c’est avec toujours autant de plaisir que je parcours les terres de ce monde de Fantasy. Je lirai les prochains albums avec toujours autant d’attention, et j’espère encore passer d’agréables moments. Je suis plutôt en confiance, je dois dire. Et donc, à quand des liens directs avec la série Elfes?

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

16.5/20

Nains tome 2_ planche

Une réflexion sur “Nains tome 2- Ordo du Talion (Lundi One-Shot)

  1. Pingback: Nains tome 7- Derdhr du Talion, Nicolas Jarry, Stéphane Créty, soleil | Les Chroniques de l'invisible

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s