Les Derniers Argonautes, tome 2 : La Mer du Destin (La Chronique de Dionysos)

Les derniers Argonautes 2

Titre : La Mer du Destin

Série : Les Derniers Argonautes, tome 2

Scénaristes : Jean-Blaise Djian et Olivier Legrand

Dessinateur : Nicolas Ryser

Éditeur : Glénat

Date de publication : 2015

Synopsis : Le groupe de héros menés par Jason a finalement remis la main sur l’Argo : navire mythique qui leur permettra de rejoindre l’Hyperborée. C’est ici que se trouve l’Orbe Monde, censée mettre fin au silence des dieux qui plonge depuis quelque temps la Grèce et tout le monde antique dans la terreur. Mais la traversée de la mer du Destin ne se fera pas sans heurts, les dangers sont légion : tempêtes, harpies, sirènes et même un Minotaure les attendent ! Sans oublier la sorcière Nessia aux pouvoirs redoutables, dont les intentions demeurent troubles… Vont-ils parvenir à embrasser le même destin que les légendaires Argonautes dont ils suivent les traces ?

 

Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand et Nicolas Ryser poursuivent leur interprétation triptyque du mythe des Argonautes avec ce deuxième tome intitulé « La Mer du Destin ». Cette suite arrivant trois années après le premier tome, celui-ci a fait l’objet d’une « opération découverte à petit prix », c’est toujours bon à noter.

 

Après un premier tome introductif qui servait à placer les enjeux et avant tout à réunir une équipe pour partir en quête du secret qui a rendu les dieux si silencieux. C’est ainsi que nous retrouvons à bord du fameux Argo : le vieux Jason qui a longtemps pleuré sur ses déboires, un satyre très sympathique, une Amazone devenue esclave, un prince manchot qui se la joue BG, une petite sorcière transie d’amour, un petit être venu du fond des mers et un aède qui nous sert de narrateur. Toute cette équipée est lancée dans la dangereuse traversée de la Mer du Destin où les soubresauts du voyage servent d’intrigue à ce deuxième tome.

Et du soubresaut, il va y en avoir dans les remous de cette mer au nom fatidique ! Quantité de créatures mythologiques se sont mystérieusement donné rendez-vous sur l’itinéraire emprunté par l’Argo. Les scénaristes mêlent alors huis-clos et road trip marins en multipliant les étapes fatidiques, comme autant d’hommages à des mythes connus. Tout comme dans le premier tome, nous ne sommes pas dans une simple retranscription de mythes bien connus, le scénario nous emmène vers des contrées à la fois inconnues et pourtant familières quand on a déjà côtoyé les légendes grecques. Des stryges, des harpies, des minotaures, il y a de quoi faire et, en accord avec ce que promet la quatrième de couverture, tout le monde n’en sortira pas indemne. D’ailleurs, vu le ton pris par l’intrigue, on sent bien que le titre des Derniers Argonautes n’est finalement pas volé, et on se dirige, doucement mais sûrement, vers un récit définitif à la légende de Jason l’Argonaute.

Malgré des visages souvent simplistes, Nicolas Ryser réalisent de très belles planches, dans un style volontairement édulcoré par des couleurs pastels ; pour autant, ce sont les contre-plongées depuis les fonds marins qui sont les plus réussies, quand la lumière prend une telle importance dans la construction de la case. Comme dans le premier tome, les rares évocations directes par l’aède de mythes ressentis par les personnages font l’objet de styles graphiques particuliers, qui seront appréciés par les fans d’histoire antique, et d’histoire grecque particulièrement. À l’image du scénario (c’est donc normal de retrouver cela dans le dessin), un personnage est un peu oublié dans ce tome, c’est l’Argo lui-même ! Un tel bateau aurait pu permettre dans ce tome particulièrement marin un récit plus épique.

 

La Mer du Destin n’est pas un tome fondamentalement marquant, car on sent parfaitement la transition voulue et réalisée par les auteurs, mais il maintient le suspens sur ce que vont pouvoir découvrir les personnages qui demeurent ; rendez-vous donc au troisième tome pour aborder les rivages de l’Hyperborée !

Les derniers Argonautes 2
3/5

Publicités

Une réflexion sur “Les Derniers Argonautes, tome 2 : La Mer du Destin (La Chronique de Dionysos)

  1. Pingback: Poursuite du partenariat avec Chroniques de l’Invisible | Le Bibliocosme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s