Rayons pour Sidar tome 2- Lionel (Mardi Chronique)

Rayons pour Sidar tome 2

Série: Rayons pour Sidar
Tome: 2
Titre: Lionel
Scénariste: Valérie Mangin
Dessinateur: Emmanuel Civiello
Editeur: Ankama
Date de publication: Septembre 2015
D’après l’oeuvre de Stefan Wul

Fidélité oblige, quand j’apprécie un tome 1, j’essaye de ne pas rater le tome 2. En l’occurrence, le premier volet de l’adaptation réalisée par Mangin et Civiello avait suffisamment de gueule et de contenu pour que j’ai envie de revenir vous parler de la seconde partie.

Lorrain l’explorateur, a finalement réussi à retrouver son robot Lionel au coeur de la jungle de la planète Sidar. Mais malheureusement, les autochtones ont attaqué les deux compères et Lorrain est mort sous leurs coups. Lionel a réussi à préserver son corps pour pouvoir le ressusciter ensuite, mais le voyage retour s’annonce encore compliqué et dangereux. Car le robot n’oublie pas que son maître avait un plan pour sauver Sidar, et il compte bien le mettre à exécution.

MISE EN PERSPECTIVE

Valérie Mangin l’assume, elle a quelque peu modifié la fin de cette histoire, afin de lui donner une dimension supplémentaire. La critique du colonialisme européen, qui se ressent au fil du roman, la scénariste choisit d’en proposer une version plus marquée, plus assumée, ce qui est loin de me déplaire. Mangin profite d’un regard supplémentaire, hors sidarien et terrien, celui du robot Lionel, esprit beaucoup plus avancé et autonome que ne le présumait son maître. Une hauteur supplémentaire, en somme, parfaite pour prendre de la distance sur le sujet. Une petite trahison, peut-être, mais parfaitement adaptée au récit. Il n’y a pas de dissonance, l’innovation semble parfaitement à sa place.

UN ARTISTE QUI EN MET PLEIN LA VUE

Ce qu’il y a de bien, sur cette série, c’est que le très bon scénario est soutenu par un dessinateur impressionnant de maîtrise. Sa mise en couleur peinture, donne des cases juste sublimes, qu’on a plaisir à regarder. Il parvient toujours à créer une ambiance particulière, qui nous donne le sentiment que nous ne sommes pas sur Terre, mais bien sur une autre planète. Ce qui est un sacré challenge de relevé. Mais le dessinateur n’est pas juste un bon peintre, il sait aussi parfaitement transmettre les émotions des personnages, même des aliens, c’est vous dire.

 

Rayons pour Sidar est vraiment un excellent diptyque dans la collection des Univers de Stefan Wul. Une équipe solide est inspirée, une histoire pleine de rebondissements, Ankama et Comix buro ont touché juste. Une excellente bd de SF.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

16.75/20

Rayons pour Sidar tome 2_ planche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s