Vive la marée! (Lundi One-shot)

Vive la marée!

Titre: Vive la marée!
Auteurs: David Prudhomme, Pascal Rabaté
Editeur: Futuropolis
Date de publication: Septembre 2015

 

Vous faites peut-être parti des veinards qui ont mis leurs doigts de pieds sur le sable d’une plage cet été. Dans ce cas, cette bd est faite pour vous. Si vous êtes restés en ville, malheureusement, alors… cette bd est faite pour vous. C’est quand même de la chance, non?

Ah, la mer, la plage… Tant de gens qui se rencontrent, qui passent la journée proches les uns des autres, sans jamais oser trop se rencontrer… Il y a les amateurs de châteaux de sable, les pêcheurs à pied, les mateurs, les nudistes, les gamins bruyants, les bandes de kékés. Tout ça se croise sans se voir. On part à leur rencontre?

UNE PLONGEE EN EAUX BANALES

Soyons honnête, mon premier sentiment ressenti, après quelques pages, ça a été le doute. Qu’est-ce que c’était que cette chose? Cette non-histoire? Mais en fait, j’ai accepté de me laisser prendre par la main par les auteurs, d’oser entrer dans leur jeu, et j’ai découvert une formidable bande dessinée. Une bande dessinée qui ne serait presqu’un seul plan séquence de plusieurs heures. Chaque personnage, chaque lieu, chaque action, sert de cadre à l’étape suivante. On réalise un voyage sur la plage, parmi nos semblables. Une étude sociologique des vacanciers, de leurs habitudes ridicules, de leur fraîcheur incroyable, de leurs pensées mémorables. Des non-héros passionnants à suivre. Une non-aventure qui se révèle absolument passionnante. Peut-être parce qu’elle ne fait que parler de nous, et que nous sommes nos sujets de prédilection. On s’imagine à la place des personnages, on se souvient d’une personne que l’on a rencontré par le passé, voir même d’un bon ami qui ressemblerait fort bien à un des idiots heureux de cette plage. Le style est piquant, la critique acerbe. Mais on en redemanderai bien un petit peu.

SEQUENCES ET INNOVATIONS

Prudhomme et Rabaté, bon, on avait confiance pour l’histoire, mais pour le dessin, c’était du encore plus sûr. Et comme de bien entendu, les deux artistes toujours si novateurs profitent de leur rencontre pour nous offrir un bel aperçu des possibles de la bande dessinée. Ils jouent admirablement avec la profondeur des plans, combinent de case en case les détails qui nous permettent de percevoir à la fois le mouvement et le temps qui passe. Jusqu’à cette façon de nous montrer les gens sous l’eau, vus par en dessous. Ils en ont fait la couverture, et à raison tant l’originalité fonctionne bien. On est en immersion. Hors de l’eau, comme dedans.

 

Alors oui, cet album a un petit côté ovni, mais c’est justement tout ce qui en fait la saveur, la réussite. On est surpris, on est emporté, et on se retrouve à revivre nos vacances, les dernières comme les plus anciennes, et à trouver un peu de sympathie pour nos semblables, malgré tous leurs défauts.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17.75/20

Vive la marée!_ planche

Publicités

5 réflexions sur “Vive la marée! (Lundi One-shot)

  1. Pingback: Vive la marée | Les lectures de Caro

  2. Pingback: Prends soin de toi, Grégory Mardon, Futuropolis | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s