L’indivision (Lundi One-shot)

L'indivision

Titre: L’indivision
Scénariste: Zidrou
Dessinateur: Benoît Springer
Coloriste: Séverine Lambour
Editeur: Futuropolis
Date de publication: Août 2015

Un des trois albums publiés par Zidrou en cette rentrée. Oui, le scénariste cartonne sur cette fin d’été, avec trois titres très différents. Et pour la première fois, le voilà chez Futuropolis, lui qui était plutôt habitué à Dupuis, Dargaud et Delcourt. Que nous propose-t-il pour cette « rencontre »? Un scénario assez osé.

Martin et Virginie s’aiment. D’un amour passionnel, charnel. Mais c’est un secret, car leur amour est interdit. Ils sont frère et sœur. Cet inceste, Virginie ne veut plus le vivre, alors que Martin, lui, ne demande que cela. Il voudrait qu’elle quitte son mari, ses enfants, pour enfin le rejoindre. Leur histoire est à un tournant. Mais quel sens prendra-t-elle?

SEXY, TROUBLANT MAIS PAS VOYEURISTE

Retrouver Zidrou sur une histoire excitante, osée, chaude même, je ne m’y attendais pas. C’est une belle surprise, parce que l’auteur ne se départi pas de son talent pour aborder ce nouveau genre. Il nous offre des personnages ambigus, une relation compliquée et osons-le dire, scandaleuse encore aujourd’hui en France et dans la société judéo-chrétienne en général. Ce tabou de l’inceste n’est pas encore tombé, quoique les imbéciles anti-mariage gay aient pu imaginer. Rien, aujourd’hui, ne vient ébranler cet interdit. Et donc, Zidrou vient jouer avec cette limite. Il donne à voir, ne juge pas. Martin est amoureux, c’est clair. Lui voudrait vivre cette historie à fond. Virginie, elle, a évolué, elle semble vouloir venir à plus de normalité. Et l’enjeu, le catalyseur de tout ça, c’est la maison familiale, cette indivision qui pose problème. Martin ne veut pas se séparer de ses souvenirs d’enfants, comme il ne veut pas mettre fin à cette histoire. Et Virginie, elle, voudrait sans doute bazarder les deux ensemble. Passer à autre chose. La force de Zidrou, sur cette histoire, c’est devenir intégrer jusqu’aux dernières cases, du flou sur cette histoire. On interprétera selon ce qui nous semblera le plus juste à nos yeux. Quel sera le choix final de Virginie, je pense que plusieurs lectures sont possibles. Et que Zidrou fait exprès de ne pas trancher. Quelle option choisirez-vous? La plus apaisée, ou la plus scandaleuse?

UNE EXPERIENCE PLAISANTE POUR SPRINGER?

Que Benoît Springer soit un dessinateur de talent, ça, il n’y a plus à le démontrer. Il propose à chaque fois des albums très intéressants, et il n’hésite jamais à faire évoluer ses propositions graphiques. Et là, il faut croire qu’on nous l’a chauffé un peu, le Springer, parce qu’il propose désormais en financement ulule, un livre érotique parfaitement assumé. Aurai-il pris goût à la chose avec cette expérience? En tous cas, il faut bien reconnaître qu’il met joliment en scènes les rapports sexuels, tant en image directe qu’en évocation. Il nous émoustille, et cela introduit forcément un petit malaise pour le lecteur, qui renforce celui créé par l’histoire. Malaise parfaitement maîtrisé, évidemment.

 

Plus j’y pense, et plus je me dis que Zidrou a été très fin sur cette histoire. Je ne vois pas comment on peut prendre parti contre cet album. Ce n’est pas une glorification de l’inceste, c’est plus compliqué que cela. C’est sans doute un parfum de vérité, de réalisme, qui fait que l’on prend les choses sans les juger. Pour ce qu’elles sont. Complexes et non simplistes.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?
17/20

LA BLOGOSPHERE EN PARLE

Mille et une frasques

Noukette

L'indivision_ planche

3 réflexions sur “L’indivision (Lundi One-shot)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s