Johnny Jungle tome 2 (Mardi Chronique)

Johnny Jungle tome 2

Série: Johnny Jungle
Tome: 2
Scénariste: Jean-Christophe Deveney
Dessinateur: Jérôme Jouvray
Coloriste: Anne-Claire Jouvray
Editeur: Glénat
Date de publication: Août 2014

J’avais plutôt apprécié ma lecture du premier tome de Johnny Jungle. J’avais passé un moment agréable, aussi, je me suis volontiers porté sur sa suite lorsque je l’ai trouvée en bibliothèque. Et bien m’en a pris parce qu’autant vous le dire, le tome 2 est bien meilleur que le 1, côté scénario…*

Johnny Jungle, icône du cinéma des années 30, a bien vieilli. Mais il a beaucoup de souvenirs à faire partager, sur sa vie avec Jane, leur retour dans la jungle, la façon dont ils ont trouvé leur enfant… Et sur la lente déchéance d’une star, aussi… Mais c’est Johnny qui nous raconte tout ça. Est-ce bien ainsi que cela s’est passé?

UN SCENARIO INATTENDU

Je suis bluffé par la construction de ce scénario. J’aurai presque envie de retrouver le premier tome pour le relire au regard de ce que nous apprend le scénariste au fil de cet album-ci. C’est à la fois intelligent et troublant. Terriblement doté de sens aussi. Je n’en dis pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais si vous avez lu le début de cette histoire, quoi que vous en ayez pensé, vous devez lire cette suite. Toute l’histoire prend son sens, et croyez moi, y’a de l’ampleur.
Je n’en dirai pas plus à ce sujet, pour me concentrer sur le reste, sur cette parodie de la vie de Johnny Weissmuller, le célèbre Tarzan. C’est cruel et acide, pourtant, toujours empli de vérité. La couverture est terrible en ce sens. Johnny vieilli, abîmé, en peignoire, dans les décombres du décor de sa vie… Parce qu’il était entier, lui-même, et que cette naïveté lui couta son bonheur. Il faut le voir finir portier à Las Vegas en pagne, ou dans un rassemblement d’anciens interprètes de l’homme-singe… Pourtant, Jean-Christophe Deveney a tellement bien construit son récit, que l’on est en parfaite empathie avec Johnny. Il n’est pas pathétique. Il sombre, mais nous gardons toujours en tête sa grandeur passée. C’est vraiment excellent.

DU JOUVRAY COMME ON L’AIME

Et puis Jérôme Jouvray convient à merveille à une telle histoire. Son trait peut se faire à la fois très souple et très piquant, c’était l’alchimie parfaite. Et l’expressivité de son dessin n’est pas pour rien dans le lien qui se crée entre le héros et le lecteur.

Johnny Jungle est donc au final un TRES joli diptyque qui mérite d’être connu et lu. C’est une histoire qui comporte beaucoup de sens et qui demande de prendre le temps de la découvrir. Un peu à rebours de l’époque, mais terriblement bien réalisé.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17/20

Johnny Jungle tome 2_ planche

Publicités

2 réflexions sur “Johnny Jungle tome 2 (Mardi Chronique)

  1. Bon et bien moi j’en pense tout l’inverse. Je trouve que ça ne fonctionne pas et que tout ce qui faisait le sel du premier tome a disparu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s