Batgirl tome 1- Bienvenue à Burnside (Jeudi Comics)

Batgirl tome 1

Série: Batgirl
Tome: 1
Titre: Bienvenue à Burnside
Scénaristes: Cameron Stewart, Brenden Fletcher
Dessinatrices: Babs Tarr, Irene Koh
Coloristes: Mari Wicks, Hi-Fi
Editeur VO: DC Comics
Editeur VF: Urban Comics
Date de publication VF: Septembre 2015

Urban Comics est à la pointe de la traduction, et nous propose déjà une série qui a fait couler un peu d’encre à sa sortie côté US l’an dernier. Assez curieux dans mes lectures, j’ai voulu embarquer pour un tome, avec cette nouvelle version de Batgirl si souvent décriée. Et je dois bien reconnaître que je ne sais pas trop quoi en penser.

Barbara Gordon, alias Batgirl, a décidé de changer d’appartement, suite aux évènements qui ont placé son père en prison. Nouveau départ, nouvelle vie, et donc nouveau quartier où patrouiller la nuit. Mais sans équipement, tout à brûlé par accident dans un local appartenant à Black Canary. D’ailleurs, Barbara se pose pas mal de questions. Es-ce vraiment un accident? Qui utilise les réseaux sociaux et les smartphone pour la menacer vis à vis de son identité secrète? Pourquoi est-ce une Batgirl qui semble s’en prendre à elle?

REBOOT A LA SAUCE DJEUNS?

Ce qui me gêne, d’abord, c’est le grand écart gigantesque entre cette Barbara là, et celle que j’ai un peu suivie au début du New52. Je ne parle même pas de ce qu’était le personnage avant cela, du temps où elle était Oracle, c’était déjà passé par pertes et profits. Mais cette nouvelle version est vraiment déroutante. Si Barbara reste un petit génie des nouvelles technologies, ce n’est plus la geekette intello qui nous est proposée, mais une midinette accro aux réseaux sociaux. Avouez que la rupture est un peu raide, et c’est justement ça qui a fait débat aux Etats-Unis. Le personnage n’est plus reconnaissable, c’est une véritable petite pouf.
Et ce qui me gêne encore plus, c’est que j’ai cru l’espace d’un moment, de quelques pages, que les auteurs avaient eu une idée brillante et audacieuse, faire de ce changement de ligne directrice, un élément constitutif du scénario. J’ai cru, pas longtemps malheureusement, que cette Barbara que l’on suivait n’était pas la vraie. Mais les scénaristes m’ont détrompé très vite ensuite. Et du coup, leur personnage est réellement à pendre au premier degré. Si je n’ai rien contre un personnage plus léger, qui mettrait en scène des aspects plus terre à terre de la vie quotidienne réelle, j’aurai vraiment préféré que cela soit fait avec un autre personnage. Un personnage qui n’aurait pas eu comme passif d’avoir été violée et brisée physiquement par un serial killer. Parce que c’est ça, Batgirl. Et là, l’évolution du personnage souffre juste d’un manque cruel de crédibilité.

UN DESSIN PEU HABITUEL DANS LE SUPER-HEROS

Bon, et graphiquement, qu’est-ce que ça donne?
C’est relativement au diapason de l’histoire. Féminin, doux, agréable, ceci dit. Moi je suis plutôt client de ce style de dessin, qu’on voit peu dans le comic-book de super-héros jusque là. La colorisation est très flashy, mais comme c’est raccord avec le ton de la série, c’est plutôt bienvenu.

Pour conclure, je dirai que j’attends vos remarques et commentaires sur cette série.
J’aimerai que des lectrices se le procurent et me fassent des retours, que des nouveaux lecteurs de comics fasse de même. Les vieux de la vieille peuvent le faire aussi, c’est bien aussi, qu’on soit d’accord vous et moi.
C’est assurément un album qui mérite discussion et débat. Donc lisez-le.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

15/20

Batgirl tome 1_ planche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s