Grandes oreilles et bras cassés (Lundi One-Shot)

Grandes oreilles et bras cassés

Titre: Grandes oreilles et bras cassés
Scénariste: Jean-Marc Manach
Dessinateur: Nicoby
Editeur: Futuropolis
Date de publication: Août 2015

Je suis Jean-Marc Manach via ses participations au site Arrêt sur Image, un média qu’il est bien, n’hésitez pas à vous abonner. Quand j’ai découvert qu’il avait co-écrit un album avec Nicoby, un dessinateur que j’apprécie beaucoup sur ses différentes œuvres, alors j’ai su que je ne raterai pas celle-ci. Que voulez-vous, le reportage en bd, moi, j’adore.

Voici donc l’histoire de Jean-Marc Manach, journaliste spécialisé sur les questions liées à Internet et notamment à la sécurité informatique. Enfin non, ce n’est pas son histoire. Lui est journaliste, il est le témoin, celui qui fait sortir les infos. Quelles infos? Les liens entre le gouvernement français, des entreprises d’interception des données numériques à grande échelle, et une dictature africaine, celle de Kadafi. Voici son enquête, ce qu’elle lui a permis de découvrir, les liens qu’il a fait. Et les questions qui se posent quant à notre sécurité lorsque nous communiquons sur le net.

Voilà du bon reportage comme je les aime. Didactique, accessible et intéressant. Manach et Nicoby réussissent du bon boulot, ensemble, et pourtant ça n’a pas du être facile pour le dessinateur d’intégrer toutes ces données. Le soutien de Jean-Marc Manach au découpage a sans nul doute simplifié les choses pour son partenaire. Cela  permet quelques innovations graphiques intéressantes, notamment l’utilisation de l’image des Pieds nickelés, assez bien vue.
Enquête journalistique, donc, que je ne vous détaillerai pas ici, Manach s’embête à le faire sur des dizaines de pages, ne lui gâchons pas son travail. Si vous connaissez les noms suivants, Takieddine, Sarkozy, Kadafi, Longuet, alors vous ne serez pas dépaysés. Vous aurez peut-être suivi des bouts d’informations ici ou là, sur différents médias. Et c’est ça le grand intérêt de cet album, il synthétise une enquête qui est partie dans de multiples sens, avec des intervenants très différents. Il tente de tordre le coup à certaines fausses vérités, aussi, ce qui en fait une œuvre vraiment utile. Disons le, c’est une oeuvre d’utilité publique. Parce qu’elle nous informe, nous autres citoyens français, sur les actions que notre gouvernement aurait préféré garder dans l’ombre, et sur le potentiel de danger bien intentionné qui peut se cacher derrière tout ça. Ardent défenseur de la sécurité du web, et de la protection des données, Manach n’oublie pas de nous rappeler que nous laissons beaucoup trop de nous sur la toile, et que ces informations sont captées pour bon nombre d’entre elles. Il y a danger, même ‘il part sur de bonnes intentions, comme la lutte contre le terrorisme. Cette lutte ne doit pas signifier des atteintes aux droits des citoyens dans leur ensemble. Voyez les débats liés à la loi sur le renseignement prise par le gouvernement Valls au début de l’été.

Pour le dessin, Nicoby a opté pour son style plus nerveux, celui qu’il adopte le plus souvent désormais pour ses reportages bd. On est dans le rythme, dans la dynamique, mais mon goût à moi, c’est quand il est un peu plus posé, et donc, malgré tout, un peu plus précis. Ses deux styles ont les inconvénients de leurs avantages, le tout est une question de préférence.

Le sujet semble un peu rugueux, mais vous verrez qu’avec un peu de culture générale, vous n’aurez aucun mal à suivre cette enquête, qui est tout sauf une bd pour nerds fans de Linux. Vous lisez des journaux, des magazines d’actualité? Essayez donc la bd.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17/20

Grandes oreilles et bras cassés_ planche

6 réflexions sur “Grandes oreilles et bras cassés (Lundi One-Shot)

  1. J’ai aussi suivi le travail de Jean-Marc Manach sur feu Owni et la Revue dessinée. Je ne savais pas qu’il était aussi sur Arrêt sur Images (Il faut que je m’abonne, je me dis ça depuis longtemps mais je persiste à ne lire que les premières lignes et à bloquer sur le « réservé aux abonnés ».
    Dans la Revue dessinée il y a aussi un BD reportage de Manach et Nicoby à ce sujet ! J’imagine que c’était un extrait. La BD est longue?

  2. @yaneckchareyre merci de la critique, et des compliments ! Sinon, et poru ce qui est du découpage de l’histoire, ça a été un ping pong entre Nicoby et moi : je lui proposais les pages, scénarisées case par case (avec proposition de dessin ou d’ambiance visuelles), et parfois Nicoby me proposais autre chose, généralement très bien « vu ».

    C’est ma 1ère BD, et j’ai trouvé ça très instructif (et plaisant), même si parfois frustrant de ne pas pouvoir mettre autant d’infos que dans un article.

    @zeb : c’est la version « longue » du reportage paru dans la Revue dessinée, avec 105 pages dessinées, plus qq autres pour la pré/postface et les fac similés de documents.

  3. Merci Jean-Marc, de passer par ici. J’ai rectifié mon article par rapport à la précision que tu apporte.
    C’est bien que tu aies pu faire le découpage. C’est vraiment là que tu acquières la « langue » bande dessinée.Si tu reviens à cet exercice, tu mesureras ce que tu auras appris avec ce premier album.
    Merci encore d’être passé ici, j’espère que tu nous proposeras quelques bons 14h42 cette année encore.

  4. L’abonnement annuel à Arrête sur image n’est vraiment pas cher, il ne faut pas se priver.
    Question taille, il y a 106 pages de bd. Merci de ton passage et de ces commentaires.
    J’espère que ça te donneras envie de suivre les publications quasi quotidiennes de ce blog.

  5. Ce n’est pas le prix qui me bloque. C’est surtout que je me suis abonnée à Mediapart et au Monde diplomatique et que je ne prends pas assez le temps de les lire. 🙂 (J’ai aussi du mal à suivre les publications quotidiennes, mais promis je repasserai :))

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s