Billy Bat tome 8 (Dimanche Manga)

Billy Bat tome 8

Série : Billy Bat
Tome : 8
Scénariste : Takashi Nagasaki
Auteur : Naoki Urasawa
Editeur VO : Kodansha Ltd.
Editeur VF : Pika
Date de publication VF : Septembre 2013

 

Après quelques tomes consacrés à l’assassinat de JFK, Billy Bat repart sur un nouveau cycle. C’est un sacré défi après quelques chapitres vraiment très bien troussés. Urasawa et son co-scénariste sauront-ils êtres à la hauteur ?

Kevin Yamagata n’a pas pu empêcher l’assassinat de Kennedy mais la chauve-souris est ravie qu’il ait sauvé le petit Kevin. Parce que l’enfant est promis à un brillant destin ou parce que Kennedy aurait conduit le monde à la troisième guerre mondiale ? Mais la chauve-souris n’en a pas terminé avec Kevin Yamagata. Grace au petit garçon, il lui fait passer un message. Il doit partir pour le Japon, retrouver le rouleau de Kanbeï le ninja. Jackie, la jeune étudiante nippo-américaine, est elle traumatisée par son petit périple avec Lee Harvey Oswald, l’homme qu’elle sait innocent du crime pour lequel il a été tué. Mais elle et son père ont gagné le concours de Golden Cola, ce qui les amène tout deux à partir pour le Japon. Dans le même avion que Kevin Yamagata.

Arf, je retrouve les défauts que je voyais à la série avant son passage par l’affaire Kennedy. Une multitude de points de vue qui perdent un peu le fil de l’intrigue. L’avantage, sur ce tome-là, c’est que les précédents recueils ont renforcé ma compréhension des enjeux, et donc amélioré ma lisibilité de l’intrigue. J’imagine que ce sera le cas de tous les lecteurs. Et puis on s’attache aux personnages, c’est indéniable. Jackie tout particulièrement, pour sa normalité dans cet univers si complexe et mouvant. Elle apporte une fraîcheur des plus réjouissante. Elle n’ose encore pleinement croire à ce qu’elle vit, par rapport à un Kevin qui lui, est complètement névrosé par ce qui lui arrive. J’ai beaucoup apprécié aussi le personnage de Henry-Charles Duvivier, son aspect froid et pourtant attirant. Un personnage d’apparence ambigüe, mais dont le caractère mauvais est évident. Très efficace, il me tarde de le voir confronté à nos deux héros. Comme vous pouvez le constater, c’est un tome vraiment très riche en intrigues et points de vue.

Graphiquement, je vais vous surprendre mais… Je n’ai rien de spécial à dire. Que voulez-vous, Urasawa est la rigueur et la régularité même. Son coup de crayon est tellement solide qu’on ne peut rien trouver à lui reprocher.

Je ne ressors donc pas tout à fait emballé de cette lecture, mais moins perdu que sur les premiers tomes. Je vais donc continuer avec un certain plaisir mon chemin aux côtés des deux chauve-souris.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

15.5/20

Publicités

2 réflexions sur “Billy Bat tome 8 (Dimanche Manga)

  1. Je suis hyper à labour dans cette série. Je m’en suis arrêtée au 7 et je suis aussi un peu perdue à force de changer de personnages tout le temps. J’accroche quand même vachement, bien que j’oublie tout dès que je finis un tome. J’essayerai de m’y remettre, surtout si ce tome là est plus clair que les précédents ! J’avais beaucoup aimé les passages sur la ségrégation et le Klu klux klan (et entièrement d’accord : le trait d’Urosawa est toujours impeccable. Ce que j’adore avec lui c’est que ses personnages ne sont pas lisses du tout, il montre vraiment leurs défauts, des gros nez, etc. ça change des graphs tous lisses et policés de certains mangas!)

  2. Tu as tout à fait raison pour ce traitement graphique des corps. Je ne le mets pas assez en avant, mais c’est une véritable particularité d’Urasawa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s