Blueberry tome 12- Le spectre aux balles d’or (Samedi Classique)

Blueberry tome 12

Série: Blueberry
Tome: 12
Titre: Le spectre aux balles d’or
Scénariste: Jean-Michel Charlier
Dessinateur: Jean Giraud
Editeur: Dargaud
Date de publication: 1972

 

Enchaînons donc, les albums 11 et 12, qui forment un cycle unique. Un cycle mythique pour la série, d’ailleurs, sans doute le duo d’albums le plus cités pour illustrer la grande qualité de la série Blueberry. Et croyez bien que je ne vais pas adopter un autre positionnement dans ma chronique à moi.

Mike Blueberry, devenu pour un temps Marshall d’une petite ville, a rejoint le territoire apache pour récupérer Jimmy McClure, embobiné par un noble allemand, Amadeus Von Luckner, qui l’a abandonné en plein désert, après lui avoir fait miroiter une mystérieuse mine d’or. Rejoints par un tueur à gage qui entend bien régler son compte au même allemand, ils vont tenter de rejoindre une mesa maudite, d’en tirer Von Luckner et de survivre aux indiens.

Sacré album que celui-ci. Cinquante-quatre pages de course-poursuite à travers une mesa désertique. De l’intensité, de l’action, des trahisons, des retournements de situation, du mystère… Un modèle du genre. Quels décors, non mais quels décors… On est là dans tout ce que l’Ouest américain a à offrir de plus emblématique. Cette table de pierre gigantesque, la mesa… Et puis le pueblo abandonné, on ne pouvait rêver mieux. D’ailleurs Van Hamme et Rosinski l’ont aussi adopté, ce décor, pour amener Thorgal en Amérique du Sud. que vous dire d’autre? Que Von Luckner se révèle un méchant passionnant, charismatique, et surtout bourré de surprises. Vicieux comme un serpent, prêt à tout pour survivre… Parfait. On entre dans cette histoire à la première page, on n’en ressort qu’à la dernière. Un formidable roman d’aventure.

Et puis bon, si je ne peux que louer les talents de Charlier, que voulez-vous que je reproche à Giraud? Les lieux, les ambiances, tout est vivant grâce à lui. Son sens de l’encrage est terrible pour les scènes de nuit. On est parfaitement en immersion. On a presque soif avec les personnages quand le soleil tape.

Allez quoi, j’ai besoin de rajouter quelque chose? De vous convaincre que cet album est une tuerie? Que vous DEVEZ le lire si vous aimez la bande dessinée? Chut, je n’en dirai pas plus. Venez rencontrer le spectre aux balles d’or!

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

18/20

Publicités

4 réflexions sur “Blueberry tome 12- Le spectre aux balles d’or (Samedi Classique)

  1. Et plus encore, ce cycle traite du besoin de rêver et d’espérer, de la confiance en soi et dans les autres, du rapport au Vrai. Rah de la grande BD!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s